EXPLORARBIBLIOTECA
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Moda
JalouseJalouse

Jalouse No. 205

Magazine de mode pointu pour la trentenaire active, urbaine et branchée, Jalouse offre un panorama complet des must-haves de la saison. Retrouvez sur cette version numérique, des bonus vidéos, des photos supplémentaires inédites ou encore les meilleurs sons du moments.

País:
France
Língua:
French
Editora:
Les Editions Jalou
Ler Maiskeyboard_arrow_down
ASSINATURA
US$19,03
10 Edições

NESTA EDIÇÃO

access_time1 minutos
spoiler

Guest listAlors que la FIAC arrive à grands pas (du 19 au 22 octobre), nous avons dressé la liste des six artistes les plus cool de l’année avec Chloe Wise, Amanda Charchian, Nathaniel Mary Quinn, Eric Yahnker (en photo), Jeanne Briand et Matthieu Ronsse (page 112). IntrospectionPour ce numéro consacré à l’art contemporain, impossible de ne pas évoquer la palme d’or du dernier Festival de Cannes, The Square, du suédois Ruben Östlund, qui questionne le politiquement correct en mettant en scène la vie d’un conservateur de musée qui déraille et se heurte à ses propres limites (page 108). SurréalisteEntre le scotch Raf Simons, la brique Supreme ou le trombone Prada, les marques ne cessent de mettre à l’épreuve notre sens de la mode. Quand le designer transforme…

access_time2 minutos
contributeurs

1. Jules Faure (voir p. 112)Nationalité ? Française.Âge ? 26 ans.Parcours ? Diplômé d’un BTS de graphisme de l’école Olivier-de-Serres. Depuis je suis photographe freelance.Pour quels magazines travaillez-vous ? Les Inrocks, M le magazine du Monde, Numéro, L’Officiel, Air France Magazine, Jalouse…Si vous n’aviez pas été photographe, qu’auriez-vous fait ? Pâtissier ou céramiste.Vos mentors ? Dario Argento, Alain Resnais, Bruce Wrighton.Les meilleurs moments de votre carrière ? Ceux à venir.Qui aimeriez-vous photographier ? Meryl Streep, Maria de Medeiros, Édith Scob.Le meilleur souvenir de votre collaboration avec Jalouse ? Un de mes premiers shootings avec Paul Hamy, dans une minuscule cage d’escalier, et des fonds scotchés au mur. 2. Laura Marciano (voir p. 80)Nationalité ? Française.Âge ? 29 ans.Parcours ? Après mes études, j’ai vécu à New…

access_time1 minutos
art à porter

“Une robe n’est ni une tragédie ni un tableau ; c’est une charmante et éphémère création, non pas une oeuvre d’art éternelle”, a lancé Coco Chanel à Paul Morand. Pourtant, les créateurs s’invitent aujourd’hui dans les musées et ils empruntent aussi le chemin de l’art conceptuel pour créer des objets très “ready-made” (la brique Supreme ou le scotch Raf Simons). Les artistes les plus cool frayent avec les marques autant qu’avec les galeries ou Instagram, et un des plus grands peintres anglais, Lucian Freud, a donné le jour à une tribu d’artistes parmi lesquels une créatrice de mode, Bella Freud. Des cimaises aux catwalks, il n’y a donc plus qu’un pas déjà franchi. ■…

access_time1 minutos
le métallisé vu par pierre hardy

Escarpins Flex en cuir argenté, talon Tennessee, Pierre Hardy, 790 €.Boutique : Jardins du Palais-Royal, 156, galerie de Valois, Paris 1 . pierrehardy.com ■…

access_time1 minutos
faut-il avoir un bandeau dans les cheveux ?

Et vous qui le croyiez réservé aux néo-Jean-Claude Dusse de Val-d’Isère (ou aux livres d’histoire du tennis)… Dernier protagoniste en date du “je t’aime moi non plus” de la mode, le bandeau seventies est un mystère, au même titre que la claquette-chaussette ou la robe-tablier de cuisine, portées en ville par des millennials biens sous tous rapports. Gucci en a fait l’un de ses iconiques de l’automnehiver, le déclinant comme on récite son latin : en version 100 % éponge (avec logo, s’il vous plaît), mais aussi en bandana boho à la Janis Joplin, et en tour de tête à petit nœud, pour Geneviève Emery de la place milanaise. Chez Chanel aussi, le parti pris est hybride. Entre Les Parapluies de Cherbourg et 2001, l’odyssée de l’espace, Karl Lagerfeld…

access_time1 minutos
la seconde peau vue par american vintage

(Photo DR) Après le sportswear, American Vintage se lance dans le homewear et l’underwear à l’occasion de cette rentrée. Spécialiste des matières légères et du T-shirt seconde peau, la marque complète donc son dressing idéal d’un body, d’une parure, d’un pyjama et d’un sweat-shirt, le tout coloré de blanc, écru, gris chiné et carbone. Plus douce que douce, cette collection est un appel au cocooning avec ses coupes assurément vintage.En vente en boutiques et sur l’e-shop americanvintage-store.com ■…

help