EXPLORARBIBLIOTECA
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Notícias & Política
L'Express Grand FormatL'Express Grand Format

L'Express Grand Format N. 17

L'Express Grand Format donnent un éclairage en profondeur sur un thème politique, géopolitique, historique... à partir d'articles déjà parus dans L'Express et leur mise en perspective.

País:
France
Língua:
French
Editora:
Groupe Express Roularta
Ler Maiskeyboard_arrow_down

NESTA EDIÇÃO

access_time3 minutos
une république affairée

“Un mortifère sentiment d’impunité qui conduit droit vers les accidents démocratiques.” Il convenait, jadis, de dire d’un nouveau ministre qu’il « arrivait aux affaires ». De nos jours, elles le chassent du gouvernement. Jérôme Cahuzac en a fait l’expérience, en 2012, jetant soudainement un sérieux doute sur la « présidence normale » de François Hollande.À tort, pourrait-on cyniquement objecter, car à lire l’interminable liste des scandales qui ont secoué les institutions depuis 1871, les cachotteries du ministre du Budget sur ses avoirs à l’étranger semblent presque coutumières. Autant de secrets le plus souvent extirpés des archives noires de la vie politique tricolore grâce à la pugnacité de la presse. « Lever le voile », telle était la mission impartie par Françoise Giroud aux journalistes de L’Express. Une tâche ardue, tant le linceul…

access_time7 minutos
un chantier en eaux troubles

“En 1885, les caisses sont exsangues. Ferdinand de Lesseps a arrosé de nombreux intermédiaires dont deux financiers juifs : le baron Jacques de Reinach et Cornélius Herz, fin connaisseur du lobbying.” C’est la fleur au fusil que Ferdinand de Lesseps se lance dans la construction du canal de Panama en 1880. « Son » Canal de Suez creusé une décennie auparavant avec grand succès garantit son savoir-faire en la matière. « Si l’on demande à un général qui a gagné une première bataille, s’il veut en gagner une seconde, il ne peut pas refuser », déclare-t-il, légèrement fanfaron. Entouré de son équipe d’ingénieurs dirigée par Lucien Napoléon Bonaparte-Wyse, petit-neveu de l’empereur, Lesseps se rend sur le terrain afin d’imaginer les futurs contours de cet ouvrage de 75 kilomètres de long. Peu de…

access_time1 minutos
épilogue

Ferdinand de Lesseps, son fils Charles, Gustave Eiffel et Charles Baïhaut, ministre des Travaux publics, écopent de peines de prison, dont cinq ans pour ce dernier. Étant grand officier de la Légion d’honneur, Lesseps voit sa peine prescrite ; il meurt en 1894. Herz s’est réfugié à Londres, qui refuse de l’extrader ; son nom sera radié de la liste des titulaires de la Légion d’honneur. Le baron de Reinach est retrouvé mort en novembre 1892, tandis que son gendre brûle ses documents. L’autopsie conclut à une congestion cérébrale, mais la thèse du suicide ou de l’empoisonnement est relayée par la presse. Condamné en première instance à cinq ans de prison, Gustave Eiffel voit sa peine descendre en appel, le 9 février 1893, à deux années d’emprisonnement et 20 000…

access_time5 minutos
un escroc au bras long...

“L’escroc dandy n’avouera jamais comment il put détourner pendant plus de sept ans l’épargne des honnêtes gens. « Si je parle, 150 parlementaires seront compromis », disait-il.” Le 25 décembre 1933, le directeur du Crédit municipal de Bayonne est arrêté pour mise en circulation de faux bons au porteur, pour un montant de 25 millions de francs. L’enquête remonte à Serge Alexandre Stavisky, un émigré russe d’origine juive habitué des salons parisiens. L’escroc, dit le « beau Sacha », dont les malversations ont permis de détourner plus de 200 millions de francs, prend la fuite. Il sera retrouvé mort dans son chalet alpin en janvier 1934. De cette bouche d’où s’écoule un flot de sang, aucun secret ne sortira. L’escroc dandy n’avouera jamais comment il put détourner pendant plus de sept…

access_time6 minutos
micmac en indochine

“Le Viêtminh achète ces devises à n’importe quel prix, car il en a besoin pour se procurer des armes, des munitions et des médicaments, etc., et même acheter des consciences. Il ne semble donc pas trop fort de comparer le trafic de devises à un trafic d’armes.” À la faveur d’un taux de change lié à tout transfert de l’Indochine vers la France, la valeur de la piastre – qui désigne l’unité monétaire de l’Indochine française –, était de 17 francs, tandis que sa valeur sur place était de 8,50 francs. C’est un décret ministériel en date du 25 décembre 1945 – véritable cadeau de Noël pour les spéculateurs –, sous la présidence du général de Gaulle, qui permet ce juteux trafic. Ce qui ne manque pas d’indigner certains politiques, comme…

access_time6 minutos
le gaullisme immobilier

Àl’heure des départs pour Saint-Tropez, le monde français de l’argent est en éruption. Et le grand public voit dans ce jaillissement trouble ce qui, si longtemps, avait été dérobé à sa vue.À savoir qu’il n’y a pas de grosse fortune vite acquise sans collusion politique. La Garantie foncière, société civile immobilière, a sauté la première, mais les explosions, maintenant, se succèdent. Le Parquet de Paris a révélé que les frères Willot avaient été inculpés, au début d’avril [1971], pour infraction aux lois sur les sociétés et abus de biens sociaux. Les quatre frères Willot sont les nouveaux champions, un peu acrobatiques, du textile et des grands magasins. En principe, ils n’ont rien de commun avec La Garantie foncière, sinon qu’ils lui vendaient des immeubles. Mais au-dessus du volcan – comme…

help