EXPLORARBIBLIOTECA
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Moda
Marie Claire - FranceMarie Claire - France

Marie Claire - France

801

Le Monde, la Mode, la Vie… Vous souhaitez…décoder toutes les facettes du monde sans tabou ni prisme déformant, découvrir les tendances mode et beauté les plus signifiantes, anticiper l’évolution de la vie des femmes. Alors chaque mois, profitez de Marie Claire !

País:
France
Língua:
French
Editora:
Marie Claire Album
Ler Maiskeyboard_arrow_down
Nota Économisez 40% sur votre abonnement!
ASSINATURA
US$20,89US$12,53
12 Edições

NESTA EDIÇÃO

access_time3 minutos
marie claire

Rédaction DIRECTRICE DE LA RÉDACTION Marianne Mairesse Delphine Elduayen, assistante : 01 41 46 88 47. DIRECTRICE ARTISTIQUE Oisin Orlandi RÉDACTRICE EN CHEF MODE Anne-Sophie Thomas RÉDACTRICE EN CHEF BEAUTÉ Aurélie Lambillon RÉDACTRICE EN CHEF MAGAZINE Elsa Guiol RÉDACTEUR EN CHEF CULTURE ET CÉLÉBRITÉS Fabrice Gaignault MODE Anna Quérouil, rédactrice en chef adjointe. Axelle Cornaille, rédactrice. Delphine Elduayen, assistante : 01 41 46 88 47. Judith Levent, responsable vestiaire. BEAUTÉ Nolwenn du Laz, rédactrice en chef adjointe. Sophie Migliorero, assistante : 01 41 46 87 07. MAGAZINE Catherine Durand, rédactrice en chef adjointe société. Catherine Castro, grande reporter. Corine Goldberger, chef de rubrique. CHEF D’ÉDITION Frédéric Valion PHOTOGRAPHIE Maria Bojikian, directrice. PRODUCTION Sarah Ydoux MAQUETTE Vincent Leccia, responsable technique de l’édition digitale. SECRÉTARIAT DE RÉDACTION Bertrand Cazanave, premier secrétaire…

access_time2 minutos
edito

KL Nous l’attendions sur les marches en craie de son jardin, rue de l’Université. Les portes-fenêtres étaient grandes ouvertes. J’avais peur. Il faisait beau. Le soleil nous caressait le dos. Nous l’avons attendu des heures, sans impatience. Attendre ne me dérange pas.Elle savait qu’il allait arriver, comme toujours. Caroline Lebar, directrice de la communication et de l’image de Karl Lagerfeld, travaillait à ses côtés depuis 1985. Nous étions en 2005, j’étais tout juste enceinte de ma fille et je m’apprêtais à faire ma première interview de Karl Lagerfeld. (COLLECTION PERSONNELLE.) La rencontre était prévue autour d’un déjeuner. Dans ce cas-là, manger n’a aucun sens. C’est même embarrassant. Tout ce qui compte, c’est la rencontre et les mots. Même si, par politesse, j’ai mangé les asperges vertes et découvert…

access_time2 minutos
contributeurs

Charlotte Lapalus, photographeElle a grandi à Marseille et gardé le goût des plages et des baigneuses solaires. L’oeil parfait pour mettre en scène les silhouettes fermes de notre « Spécial corps ».D’où venez-vous ? J’ai grandi à Marseille. Aujourd’hui, je partage ma vie entre Paris et Marseille. Difficile de quitter définitivement le Sud! Ce qui vous a le plus marquée pendant le shooting ? Sans aucun doute l’équipe exclusivement féminine… Un agréable moment de partage et de douceur. Votre plus grande émotion professionnelle ? Photographier les femmes de petits villages de Casamance pour l’association Autour de l’enfant. La lumière unique, le partage de la culture, l’amour et la sincérité de ces femmes… Un mot pour vous définir. Passionnée. Marine Chaumien, stylisteDes filles et des jeans pour évoquer l’endurante…

access_time1 minutos
coulisses

1. Non, ce pantalon et ces chaussettes n’appartiennent pas à un homme d’affaires en plein jet lag mais à notre rédactrice en chef mode Anne-Sophie Thomas, en attente du vol retour de minuit New York-Paris. 24 heures chrono pour shooter Julia Roberts. 2. « Vicki, mon beagle d’amour, avec… Vicki, notre adorable mannequin de la série “Impériales”.» Une jolie rencontre d’homonymes immortalisée par Oisin Orlandi, notre directrice artistique et heureuse propriétaire du chien. 3. Le set design de la série “Impériales”, réalisée par notre rédactrice en chef adjointe mode Anna Quérouil: un hommage raffiné aux natures mortes hollandaises du XVIe siècle. 4. Esprit années 90 pour le moodboard de Julia Roberts. Les équipes mode et beauté se sont inspirées de son maquillage et de sa coiffure lors de son…

access_time2 minutos
marie et claire, par philippe besson

Quand il était enfant, sa mère lisait Marie Claire et il se souvient que c’était un moment qui n’appartenait qu’à elle, une occupation qui les tenait éloignés, son père, son frère et lui, un lieu dans lequel ils n’avaient tout simplement pas le droit d’entrer, eux, les hommes de la maison. Elle lisait et ils faisaient silence ou vaquaient à leurs occupations. Il lui arrivait de l’observer et alors il lui découvrait un air qu’elle n’avait pas le reste du temps. Quand elle avait terminé sa lecture, elle ne leur en disait rien. Jamais. Elle reprenait son air normal. Il en avait conclu que Marie Claire devait détenir le secret des femmes. Du coup, lui, il voulait le lire en cachette parce qu’il avait déjà compris qu’elles lui resteraient…

access_time4 minutos
la fermeté

«Moi qui travaille beaucoup sur le sens des mots, je suis très intéressée par le rapport entre fermeté et fermeture, qui ont d’ailleurs la même étymologie: du latin firmus, stable.Le firmament, ce sont les étoiles fixes qui cloutent le ciel. Une ferme, c’est une terre que l’on assigne à un bail. Une affirmation, il va de soi que c’est ferme. La fermeté, on l’éprouve de la part des gouvernants, des parents. En revanche, personne n’a jamais été ferme à mon égard en étant fermé. J’ai toujours éprouvé, de la part de mes parents, une certaine fermeté mais avec de l’ouverture. J’ai adoré la façon dont ils m’ont élevée parce que j’avais toujours l’impression qu’il y avait encore de l’indulgence possible. Tout était dans le “encore”. Et j’ai essayé d’en…

EDIÇÕES RECENTES

help