DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
Mode
Clin d'oeil

Clin d'oeil

October 2020 - No.476

Paris, Londres, Milan, New York: Clin d’œil est présent sur toutes les passerelles afin de présenter à ses lectrices les dernières tendances de la mode et les créations des plus grands designers. Le mensuel Clin d’œil nourrit sans limites la passion des femmes pour la mode et la beauté, avec des photoreportages glamour, de nombreuses pages de shopping et des chroniques sur toutes les nouveautés: parfums, produits de beauté, maquillage et coiffure. Point de rencontre de la mode et de la culture, Clin d’œil propose des entrevues, des portraits, des suggestions de sorties culturelles ainsi que des sujets de réflexion et des reportages sur les grands courants de notre société.

Pays:
Canada
Langue:
French
Éditeur:
TVA Publications Inc.
Fréquence:
Monthly
Lire plus
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
6,29 $(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
20,99 $(TVA Incluse)
8 Numéros

dans ce numéro

3 min.
clin d'oeil complice

Un jour de 1979, Jean Lessard a traversé le rez-de-chaussée de Bloomingdale’s, à New York, en évitant soigneusement d’être aspergé par une représentante, au rayon des parfums. Il allait zieuter la boutique Sonia Rykiel, qui venait d’ouvrir à l’étage. Une jeune femme s’est approchée de lui, flacon à la main. «Ne vaporisez rien sur moi s’il vous plaît!» lui lance Jean Lessard avant de poursuivre son chemin jusqu’à la boutique. «En redescendant, je suis repassé devant elle; elle tenait toujours sa bouteille de parfum. Elle m’a reconnu et m’a fait un clin d’œil qui disait: je ne vous vaporiserai pas, promis! Cet après-midi-là, je suis allé m’asseoir au resto et j’ai repensé à ça. Un clin d’œil, ça dit beaucoup au fond. C’est toujours sympathique et positif. Ça crée un…

1 min.
coulisses

ON VOUS INVITE DANS NOTRE QUOTIDIEN! 1. De passage à Rosemère, Emmanuelle la joue profil bas. 2. Même en vacances, Audrey n’arrête pas: toujours connectée à la nature, elle teste la thalasso maison ou le pouvoir des algues de Trois-Pistoles. 3. Un bon poulet frit bien graisseux au parc, avec les amis: notre rédac chef ne voit pas de quoi on pourrait se plaindre. 4. Marie-Eve a eu une obsession cet été: commander BEAUCOUP de chaussures en ligne. Assez pour faire peur à son chum chaque fois que le livreur sonnait! 5. La vue du balcon d’Anthony? Un poteau électrique oui, mais qui ne peut ternir la majestueuse beauté d’un saule! 6. Plages désertes et sable blanc... C’est à Sandbanks, dans l’eau douce du lac Ontario, qu’Elsa a passé des vacances…

2 min.
la liste de nos envies...

1. «Profiter de mon balcon malgré les soirées fraîches d’automne, emmitouflée dans ce joli jeté...» – Elsa, directrice artistique 2. «Pilar Agueci a ce don de faire des bijoux intemporels, simples et magnifiques. J’ai comme mission personnelle de me monter lentement une collection. Ça tombe bien, le chum a compris l’idée et retourne à la boutique à toutes les occasions. Merci, la vie!» – Audrey, rédactrice en chef, beauté 3. «Un ami m’a fait connaître cette version de la chanson Les mots bleus, de Christophe. J’ai souvent entendu ce classique, mais grâce à Johan Papaconstantino, je le découvre sous un nouveau jour. Et depuis, je l’écoute en boucle.» – Emmanuelle, rédactrice en chef adjointe 4. «Loin d’être une adepte des montagnes russes au sens littéral (ma dernière expérience traumatisante remonte à une sortie scolaire en 1992),…

8 min.
nouveautés mode

LA COLLAB Inès x UNIQLO La marque UNIQLO n’en est pas à sa première collaboration avec Inès de la Fressange, ex- mannequin et incarnation de l’élégance à la française. À l’occasion du lancement de cette nouvelle collection, nous lui avons posé quelques questions. La collection s’inspire d’icônes mode françaises des années 70. De quelle façon vous ont-elles marquée? J’ai longtemps admiré Jane Birkin et Françoise Hardy, par exemple, parce qu’elles symbolisaient l’indépendance et la mode féminine dans les années 70, une époque clé au cours de laquelle de nombreuses femmes étaient déterminées à s’émanciper des traditions. Pour moi, elles incarnaient la liberté, et elles sont parvenues à donner à la mode autant qu’à leur vie de nouvelles orientations passionnantes. Quelle est votre pièce coup de cœur de cette collection? J’adore les vestes en tweed,…

4 min.
la baie d’hudson mon amour à rayures

Dans les années 1930, un client satisfait a adressé une lettre à la Compagnie de la Baie d’Hudson exprimant sa gratitude: 30 ans auparavant, il lui avait acheté une couverture à points qui lui avait servi de tapis de selle, contribué au lavage du gravier dans sa quête de pépites d’or, désembourbé une voiture et survécu à un incendie de prairie. C’est également sur cette couverture qu’étaient nés ses deux enfants (ainsi que «six ou sept bébés indiens», quelque part dans le nord des Prairies). (The Beaver, juin 1935) La mienne n’a pas (encore) ce vécu, mais je l’aime tout autant. Cet été, elle m’accompagnait presque quotidiennement au parc. Je sais, vous trouvez ça bizarre de s’étendre sur une couverture de laine en plein été. Mais ça marche: elle est épaisse,…

1 min.
qu’est-ce que le «point» dans une couverture à points?

Le système de points a été inventé par des tisserands français au milieu du 18e siècle pour indiquer la superficie d’une couverture. Le mot point provient de l’ancien verbe «empointer», qui signifie «faire des points de couture dans une étoffe». En gros, les points sont une simple suite de lignes noires tissées sur un coin de la couverture pour en marquer la taille. Une couverture à un point est donc plus petite qu’une couverture à quatre points. Ce système permettait aux marchands d’établir facilement le prix de ces couvertures.…