DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Art et Architecture
Crash MagazineCrash Magazine

Crash Magazine

No.88

VÉRITABLE PIONNIER DE LA PRESSE FRANÇAISE INDÉPENDANTE, CRASH EST UNE RÉFÉRENCE DEPUIS 18 ANS. EN 300 PAGES, CRASH SE VOUE À LA MODE, L’ART, LE CINÉMA ET LE DESIGN, AVEC DES SÉRIES PHOTOGRAPHIQUES MODE ET BEAUTÉ DES PLUS CRÉATIVES. SOURCE D’INFLUENCE ET PIERRE ANGULAIRE DE LA MODE, CRASH A ÉTÉ CRÉÉ PAR DEUX ANCIENS CRITIQUES D’ART, ARMELLE LETURCQ ET FRANK PERRIN. CHAQUE NUMÉRO, UN ARTISTE CONTEMPORAIN MAJEUR SIGNE UN PROJET DE COUVERTURE UNIQUE, PARMI LESQUELS LAWRENCE WEINER, JANNIS KOUNELLIS ET STERLING RUBY. LIEN ULTIME ENTRE ART ET MODE, CRASH EST SIMULTANÉMENT PUBLIÉ EN FRANÇAIS ET EN ANGLAIS POUR SES LECTEURS INTERNATIONAUX. CHAQUE NUMÉRO PRÉSENT LE MEILLEUR DE LA MODE ET DU MONDE CRÉATIF EN GÉNÉRAL.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
CRASH PRODUCTION
Lire pluskeyboard_arrow_down
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
7,74 $(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
30,94 $(TVA Incluse)
4 Numéros

DANS CE NUMÉRO

access_time1 min.
crash magazine

PUBLISHER & CREATIVE DIRECTOR FRANK PERRIN EDITOR IN CHIEF & ART DIRECTOR ARMELLE LETURCQ FASHION DIRECTOR ANDREJ SKOK ASSOCIATE PUBLISHER GERALDINE POSTEL EDITOR AT LARGE ALICE BUTTERLIN ART EDITOR AT LARGE PATRICIA MARSHALL FASHION EDITORS RICHARD SLOAN NATACHA VORANGER FASHION ASSISTANT PAULINE GROSJEAN GRAPHIC DESIGNER SUSANNA SHANON JULIETTE SEGRÉ ENGLISH VERSION BRIAN MEYER CRASH N°88 SUMMER 2019 THE CINEMA ISSUE TEXTES LISE GUÉHENNEUX PAUL ARDENNE IMAGES AHN YEONHOO ALEXANDRA VON FUERST BEN PARKS BENJAMIN VNUK BERTRAND JEANNOT BORIS CAMACA CHARLES NEGRE CHO GISEOK DANIEL KING DORA DIAMANT DOUG INGLISH ELISE TOÏDE ERIK FAULKNER HANS NEUMANN HUGO COMTE JAMES MOUNTFORD JÉRÔME SESSINI JESSE LAITINEN JOHN AKEHURST JOSIE HALL JP BONINO JULIEN D’YS LILLY CREIGHTMORE KAREN PAULINA BISWELL MARC PRITCHARD MARIJO ZUPANOV MARTIN SCHOELLER MEHDI SEF NAGUEL RIVERO PIERRE SEITER PETER VAN AGTMAEL RUSS FLATT ROBERTO GRECO RORY VAN MILLINGEN STANISLAW BONIECKI TASSILI CALATRONI…

access_time1 min.
the wild wide screen

Il y a un an, Agnès Varda était en couverture de notre numéro spécial cinéma. C’était l’une des seules réalisatrices de la Nouvelle Vague. Avec sa disparition, c’est peut-être une certaine idée du cinéma qui s’achève… Nous sommes pourtant peut-être au contraire à l’aube d’une nouvelle ère… Aujourd’hui Maya Hawke, jeune héroïne de la série Stranger Things produite par Netflix est en couverture de ce numéro. En un an, la donne a encore changé. La Croisette a-t-elle perdu de son enjeu, quand les plateformes digitales sont capables de produire des chefsd’œuvre hors-format et donc inadaptés aux salles ? Curieusement, en produisant des contenus locaux, ces nouveaux opérateurs décalent notre regard qui semble échapper un instant à l’hégémonie Hollywoodienne…. Et au cinéma parfois trop facilement subventionné… Il faut espérer que ces…

access_time2 min.
ferragamo

En 2017, la maison Ferragamo semble prendre un nouveau départ. En nommant Paul Andrew au poste de directeur artistique des collections Femme, elle accepte enfin de mettre en avant une nouvelle vision que celle de Salvatore, décédé en 1960. Elle accueillait un an auparavant le français Guillaume Meilland sur la collection masculine avec qui Andrew travaille de concert afin d’assurer une belle cohésion interne. En février dernier, la griffe de mode et d’accessoires allait encore plus loin en annonçant que le jeune designer était promu au titre de directeur de la création, avec le rôle d’encadrer toutes les équipes créatives. Avec ce nouvel élan, Ferragamo peut espérer régénérer les cellules qui forment son ADN depuis 1927 et proposer des pièces qui s’inscrivent dans l’air du temps. Mais qui est Paul…

access_time1 min.
lanvin

Suite au départ d'Olivier Lapidus, c'est au tour de Bruno Sialelli de prendre en charge les collections Lanvin. Son premier défilé pour la maison s’est tenu lors de la dernière Fashion Week de Paris. Située dans le magnifique Musée de Cluny, un hôtel particulier gothique construit au XIIIe siècle, la collection ne pouvait qu'invoquer l'imagerie sombre des contes médiévaux. Les références cléricales abondaient : colliers de moine ornés de nœuds en cuir, longues robes fluides bleu nuit qui caressaient le sol et mannequins portant leur sac à main comme des manuscrits. Et comment faire plus médiéval que le flamboyant imprimé enluminure, vu sur des chemises en soie surdimensionnées et des jupes oversized ? En marge du vestiaire religieux, la collection donnait à voir un foisonnement de styles différents. Un manteau…

access_time1 min.
courrèges

C'était la deuxième collection de Yolanda Zobel, qui a fait ses débuts chez Courrèges en septembre dernier, succédant au duo Sébastien Meyer et Arnaud Vaillant. Bien que sa première tentative ait été un peu hésitante, elle semble avoir mieux intégré ce qu'elle veut accomplir avec la maison. Courrèges possède évidemment un patrimoine non négligeable et conserve encore une esthétique empreinte des années 1960/70, même cinq décennies plus tard. Zobel a donc plongé dans cette nostalgie retro-futuriste avec des formes classiques et des pièces facilement reconnaissables sur le podium : vestes courtes structurées revisitées avec de la peau lainée et des inserts en cuir métallisé ou bottes à bout rond mi-mollet très 60s. L'ère de l'espace était dans l’air et le lieu se voulait un clin d'œil aux débuts de Courrèges.…

access_time2 min.
boramy viguier

Boramy Viguier a toujours suivi son instinct. À la sortie du lycée, quand il s’engage dans la voie des études de droit, il ne tient pas plus d’un an avant de travailler aux côtés du galeriste Emmanuel Perrotin. Avide d’expériences professionnelles plutôt que d’examens scolaires, ce n’est pas non plus à la Central Saint Martins de Londres qu’il trouvera son compte. La mode, il veut la vivre au plus près des ateliers et c’est Lanvin qui lui ouvrira ses portes en premier, alors qu’il n’est qu’en deuxième année d’étude. Auprès du directeur artistique Lucas Ossendrijver il acquiert un sens réaliste du vêtement et une maîtrise parfaite des coupes. Après quatre ans et demi passés dans cette maison, Viguier lance sa marque éponyme et dès la première collection, on sent une…

help