DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Film, Télé et Musique
DiapasonDiapason

Diapason No. 678

Le numéro un de la musique classique et de la Hifi. Un regard expert sur l'actualité musicale.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Societe Mondadori Magazines France
Lire pluskeyboard_arrow_down
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
7,50 $(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
65,66 $(TVA Incluse)
12 Numéros

DANS CE NUMÉRO

access_time1 min.
ils font l’actualité

En scène et en vidéo Paris attend le retour d’un des plus grands ténors de la planète, pour une Manon en concert qui confirme son tournant vers le répertoire français. En vidéo, JUAN DIEGO FLOREZ est aussi le héros d’un Orphée de Gluck mis en danses – et en transe – par le chorégraphe Hofesh Shechter. En disque La soprano MARTINA JANKOVA et deux amis nous guident sur les chemins d’Europe centrale empruntés (ou rêvés) par Bohuslav Martinu. Flânerie ô combien nostalgique, où chacun renoue avec ses racines. En interview Par deux fois en ce début de printemps, CHRISTIAN TETZLAFF est à l’affiche du Théâtre des Champs-Elysées. Paroles d’un homme libre qui a lâché ses cheveux mais ne mâche toujours pas ses mots ! RECEVEZ DIAPASON CHEZ VOUS! Votre bulletin d’abonnement se trouve page 69. Pour commander d’anciens…

access_time4 min.
le v de la vindicte

«Le Boléro, Carmen, l’air des Bijoux... désolé, j’ai abandonné. Tous les ans les mêmes scies musicales, ça va bien! » « Forcément : les mélomanes prennent la fuite et les autres ne voient même pas de quoi on parle. » « Quelle tristesse cette cérémonie! Mal filmée, prise de son épouvantable… Ce n’est pas comme ça qu’on va attirer du public vers la musique classique. » « Va falloir revoir la formule… » Ce n’est pas moi qui le dis, mais vous. Voilà en effet quelques-uns des nombreux commentaires postés sur la page Facebook de Diapason, au lendemain des dernières Victoires de la musique. Un bide, à en juger par la teneur de vos propos, comme par la modestie de l’audience. _ Va falloir revoir la formule. _ 1 148 000 téléspectateurs concernés par cette vingt-sixième…

access_time2 min.
leur parole est d’or

Aisha Orazbayeva et Mark Knoop VIOLON ET PIANO Feldman : For John Cage. Aisha Orazbayeva (violon), Mark Knoop (piano). ATD. « Après notre interprétation en concert de For John Cage, nous savions que nous devions enregistrer cette œuvre remarquable. Au cours des dix-huit mois qui ont suivi, nous avons continué à travailler ensemble pour découvrir la structure et les traits fins de la pièce. Nous avons également étudié le manuscrit de Morton Feldman, afin de clarifier certaines questions éditoriales. La réflexion sur le phrasé et l’intonation a continué de façonner notre approche du rythme et de la forme globale de l’exécution. Nous visions à associer le plus grand calme à un geste chargé en énergie, afin de transmettre et partager avec l’auditeur l’extraordinaire intimité de cette partition. Pour cela, il était très important de…

access_time2 min.
1+1 = trop?

«Il n’est ni dans la vocation ni dans les moyens de Radio France de conserver en son sein deux orchestres symphoniques » : dans son rapport public annuel 2019 (lire aussi la chronique d’Ivan A. Alexandre, p. 46), la Cour des comptes « réitère » sans détours « sa position » quant à l’avenir du National et du Philhar’, dont elle aimerait qu’ils ne fassent plus qu’un. Ce qu’elle avait déjà dit dans un rapport thématique de 2015... Certes, note la haute juridiction financière, les effectifs des deux orchestres et du chœur maison « ont été réduits » : de 2015 à 2017, ils sont passés de 347 à 325 personnes, soit une baisse de 22 postes sur un total de 41 suppressions prévues jusqu’en 2019. « Les formations musicales de…

access_time1 min.
entrée des artistes

La pianiste Alice Sara Ott a annoncé qu’elle avait été diagnostiquée en janvier de la sclérose en plaques, mais s’est dite « confiante et optimiste », grâce aux progrès de la médecine, dans la possibilité de « continuer à vivre (sa) vie – voyager et jouer – comme avant ». Les Victoires de la musique classique 2019 (lire aussi l’éditorial d’Emmanuel Dupuy p. 4) ont distingué le baryton Stéphane Degout (artiste lyrique), le pianiste Nicholas Angelich (soliste instrumental), Guillaume Connesson (compositeur), Les Troyens de Berlioz dirigés par John Nelson chez Erato (enregistrement), la mezzo Eléonore Pancrazi (révélation artiste lyrique), le guitariste Thibaut Garcia (révélation soliste instrumental), ainsi que la star du piano Lang Lang (Victoire d’honneur). La Philharmonie de Paris accueillera en mars 2020, sous la codirection de son patron Laurent Bayle…

access_time1 min.
coulisses

CRESCENDO Il a vingt-six ans et est le petit-fils du compositeur Edison Denisov (1929-1996) : FEDOR RUDIN deviendra en septembre l’un des quatre Konzertmeister des Wiener Philharmoniker, et le restera si tout va bien à l’issue d’une période probatoire de deux ans. Titulaire de la double nationalité française et russe, né à Moscou mais Parisien depuis l’âge de deux ans, ce violoniste et chef illustre par cette nomination le succès international de nos solistes dans de grandes phalanges, particulièrement en terre germanique. Phénomène qui n’est pas neuf mais a connu de beaux développements, avec par exemple le recrutement de la hautboïste Céline Moinet (Staatskapelle de Dresde), de la bassoniste Sophie Dervaux (Philharmonique de Vienne), de la flûtiste Hélène Boulègue (SWR Stuttgart), de la harpiste Anaëlle Tourret (NDR Elphilharmonie Hambourg)... DECRESCENDO DANIEL BARENBOIM s’est-il…

help