DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Actualité et politiques
L'Express Grand FormatL'Express Grand Format

L'Express Grand Format

N. 19

L'Express Grand Format donnent un éclairage en profondeur sur un thème politique, géopolitique, historique... à partir d'articles déjà parus dans L'Express et leur mise en perspective.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Groupe Express Roularta
Lire pluskeyboard_arrow_down

DANS CE NUMÉRO

access_time2 min.
plaisir extrême honte absolue

CLAUDE POMMEREAULa volonté de s’affranchir des autres, de s’afcher comme victorieux, stimule toujours le passage à l’acte.Bruissement dans Paris, l’élection présidentielle de 2017 approche, les calculs se font et se défont, on suppute qui trahira qui, qui ralliera avant l’échéance le candidat le mieux placé. Les primaires ofrent un joli stade d’entraînement á la trahison á tout-va. Malheur aux amateurs, de grands professionnels sont inscrits dans la compétition !Il y a bien des formes de trahison, de jalousie, de dépit, d’intérêt, de lâcheté, de fdélité á des valeurs aussi. Toutes procurent sur le moment un plaisir extrême, un sentiment de détente absolue, puis une honte qui ne s’eface pas. Trahison á la parole donnée, á l’amour de sa vie, au mentor respecté, peu importe, j’ai besoin de trahir pour me…

access_time4 min.
le moment décisif d’un destin

Symbole absolu de l’ignominie de son geste, le baiser de Judas a inspiré des légions de peintres.Ganelon en conférence secrète avec le souverain musulman de Saragosse, que Charlemagne s’apprête à attaquer en Espagne. Le véritable Ganelon n’a rien à voir avec cette expédition malheureuse, ni avec la mort de Roland à Roncevaux.C’est une affaire entendue, sont traîtres ou traîtresses ceux qui pratiquent la trahison. Qui, pour des motifs variables, parfois nobles, manquent à leur parole ou à leur devoir de fidélité. Charles Péguy définit le « traître véritable » comme « celui qui vend sa foi, qui vend son âme ». Soit. Il y a donc aussi de fausses trahisons… des petites, des grandes, voire des hautes, apanage des politiques et autres galonnés. Notons que la haute trahison est diversement…

access_time13 min.
« ne confondons pas trahison et machiavélisme de comptoir ! »

Yves Michaud.Machiavel, républicain exilé de Florence par les Médicis, sait tout des traîtres, condottiere et autre César Borgia. Dans Le Prince, il livre un cours complet sur la prise de pouvoir.Claude Pommereau les élections approchent et, pour les deux principaux partis, l’obstacle des primaires. Certains candidats, futurs recalés, ou politiciens engagés dans un camp perdant, devront renier leur choix initial. l’homme politique est-il un animal condamné à trahir un jour ou l’autre ? encore faut-il parvenir à déterminer ce que signifie « trahir » ainsi que les grands types de trahison…Yves mIChaud Effectivement, il faut distinguer la trahison que je qualifierai d’opportunité, celle provoquée par les circonstances qui vous obligent à vous dédire, qui est peut-être consubstantielle à la situation politique actuelle, de la trahison par intérêt. Pour prendre un…

access_time8 min.
l’art de la trahison en 10 leçons

1. Éviter la récidive…Une réputation de récidiviste porte, c’est évident, ombrage à la réussite de nouvelles et ambitieuses tentatives. Mieux vaut éviter d’être classé irrémédiablement dans la catégorie des êtres dangereux, comme ces conducteurs dont les permis perdent régulièrement des points, leurs méfaits étant consignés sur un fichier central. Quelle que soit la virginité que le futur traître veut afficher, son adversaire est toujours susceptible d’avoir mené son enquête…2. Mais s’entraînerCe point pourra paraître en contradiction avec le premier. Réussir une trahison d’envergure demande un entraînement, des essais, réussis ou pas… et une force morale hors du commun. Quand le candidat veut réussir un grand coup, il doit accepter l’idée de brûler ses vaisseaux. Une trahison qui échoue aura des conséquences immédiates pour le meneur. Dans les affaires, il est…

access_time1 min.
la trahison politique

Débutant Expérimenté Bon spécialiste Hors concours La trahison est partout. Dans les familles, le jour où survient un héritage, dans les entreprises où la parole entre associés ne vaut que par l’entremise d’avocats, dans la politique bien sûr. Et pourtant, comme M. Jourdain faisait de la prose sans le savoir, les Français, qui ont un jour ou l’autre trahi, sont persuadés que les plus beaux spécimens fleurissent dans la politique… ■…

access_time8 min.
l’exemple à (ne pas) suivre

Le chef-d’œuvre de Chirac : le coup de poignard dans le dos de Chaban aux présidentielles de 1974, où il prend le parti de Giscard.Un grand prédateur au tableau de chasse éloquent. Le vrai-faux gentil Chirac a la dague facile. Il lâche et lynche quand bon lui semble. L’éternel homme pressé se montre sans foi ni loi quand il lui faut booster sa carrière. Son acte fondateur ? La trahison de Chaban-Delmas. Sa victime préférée ? Giscard d’Estaing. 6 avril 1974. En tant que « pompidolien » orphelin, Chirac, ministre de l’Intérieur, doit théoriquement soutenir Chaban, ancien Premier ministre de Pompidou et figure historique du mouvement gaulliste, qui vient tout juste de se déclarer candidat à l’álysée. Ce dernier a lui-même pris de vitesse son rival, Pierre Messmer, qui lui…

NUMÉROS SPÉCIAUX

help