Luxe
La revue des Montres

La revue des Montres No. 252

Voilà plus de dix-sept ans que ce mensuel présente toutes les nouveautés horlogères mais aussi de nombreuses sagas de marques ou l’histoire des modèles emblématiques. La Revue des Montres, référence incontournable des passionnés d’horlogerie comme des professionnels, est le leader de la presse spécialisée horlogère française.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Les Editions Jalou
Lire plus
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
7,48 $(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
45,35 $(TVA Incluse)
10 Numéros

dans ce numéro

1 min.
l’horlogerie malade du coronavirus

«Ils ne mouraient pas tous, mais tous étaient frappés…» (Jean de La Fontaine, Les Animaux malades de la peste). Il est difficile, à l’heure où nous écrivons ces lignes, de savoir quelle sera la situation de l’industrie horlogère dans les semaines à venir, tant l’évolution de l’épidémie de coronavirus est susceptible d’en impacter durablement l’ensemble, particulièrement depuis que l’Europe continentale est touchée. Les premiers effets sont pourtant déjà perceptibles. En Chine continentale, épicentre de la maladie, des régions entières sont en quarantaine et les magasins restent fermés, alors que les habitants sont confinés dans leurs habitations. À cela s’ajoute un climat anxiogène qui se développe dans toute l’Asie, où la consommation de produits de luxe connaît une baisse spectaculaire. Parallèlement, dans les bureaux à l’atmosphère habituellement feutrée des directions des grandes marques horlogères,…

1 min.
mouvement (s)

JEAN-CLAUDE BIVER DÉCORÉ DE LA LÉGION D’HONNEUR En janvier dernier, les insignes de chevalier de l’ordre national de la Légion d’honneur ont été remises à Jean-Claude Biver, lors d’une cérémonie officielle à la Résidence de France, à Berne. Cette distinction honorifique vient récompenser 45 ans d’une carrière hors normes d’entreprenariat. La République française vient saluer l’engagement, l’esprit d’audace et la passion de Jean-Claude Biver. LOUIS VUITTON SEWELÔ C’était à Paris, le mardi 21 janvier dernier. Louis Vuitton annonçait, en collaboration avec Lucara Diamond Corporation et la société HB d’Anvers, l’acquisition du deuxième plus gros diamant brut jamais découvert, après le Cullinan. D’une exceptionnelle rareté, ce spécimen de 1 758 carats provient de la mine Karowe, au Botswana. Baptisée « Sewelô » – littéralement « découverte exceptionnelle » en tswana –, cette pierre a…

7 min.
petros protopas, la mèmoire d'omega

Stephan Ciejka. Les appellations sont toujours liées à la structure des groupes et à leur organisation. Les appellations d’origine anglo-saxonne sont de plus en plus visitées par rapport aux francophones. Comment devient-on directeur du patrimoine d’Omega ? Petros Protopapas. En premier lieu, être chanceux ! Et je dois dire que j’ai eu cette chance unique, «once in a lifetime». De plus, il ne faut pas se contenter d’aimer les montres, mais de les adorer, elles et leur histoire. Pour ma part, j’étais collectionneur. Après mon baccalauréat, j’ai reçu la montre de mon grand-père en cadeau, c’était une Seamaster de 1964 – et oui, le legs de l’aïeul, cela arrive quelquefois. Et c’est ce garde-temps qui m’a ouvert la voie de la curiosité. J’ai remarqué, à l’époque, que sur le fond figurait…

2 min.
richard mille roule avec la petite reine

Les partenariats avec des tennismen, des plongeurs ou encore des pilotes de course vont bon train dans le monde de l’horlogerie. Mais ils s’avèrent plus rares dans le monde du cyclisme professionnel. Richard Mille rééquilibre un peu la balance. L’horloger a annoncé le sien avec l’équipe Bahrain McLaren, « l’une des formations les plus attendues dans le monde du cyclisme professionnel », assure un communiqué de l’horloger suisse. L’équipe cycliste réunit parmi les meilleurs cyclistes, tels que Mikel Landa, Wout Poels et Mark Cavendish, vainqueur de 30 étapes du Tour de France. Objectif pour cette nouvelle écurie : devenir l’équipe cycliste professionnelle la plus performante et s’appuyer sur « la plus haute technologie afin de repousser les limites de ce sport ». Parmi les outils technologiques testés : des prototypes d’une…

2 min.
vitrine française pour le suisse oris

Jusque-là, Oris n’avait pas de boutique en France. Plutôt surprenant pour une marque très appréciée des Français. L’anomalie a été corrigée. Le 30 novembre dernier, l’horloger suisse a ouvert son premier espace au numéro 71 de la rue d’Argout, près de la place des Victoires, au cœur du 11e arrondissement. L’horloger a élu domicile dans un quartier où l’âme parisienne est encore préservée, quartier qui va désormais composer avec ce voisin helvète. Mais avec ce digne ambassadeur du luxe, la cohabitation ne devrait pas être trop compliquée. La nouvelle adresse accueille les amateurs de belles mécaniques dans un écrin atypique. « Plus qu’une boutique, c’est un espace de partage qui s’offre aux visiteurs. Car, s’il permet de découvrir l’histoire et le savoir-faire de la maison indépendante, l’écrin se veut aussi un lieu…

2 min.
le magicien des maillardet : poésie mécanique

Réalisé par Hélène Léonardi, cet ouvrage propose un contenu inédit et plonge le lecteur dans la vie d’une dynastie d’automaticiens suisses au tournant du XIXe siècle, qui ont conçu le magicien automate, pièce emblématique de leur production. Originaire du Valde-Ruz dans le canton de Neuchâtel, cette famille, formée par la maison Jaquet-Droz, a su développer un savoir-faire unique, mêlant l’art de la mécanique horlogère et la poésie des automates. Oubliée de l’histoire horlogère et restée dans l’ombre des Jaquet-Droz, cette lignée de constructeurs mérite une place au sein du patrimoine horloger. Une enquête autour du monde Grâce à des recherches approfondies dans les fonds d’archives internationaux, Hélène Léonardi a pu mettre en lumière des documents inédits et ainsi contribuer à revaloriser leur travail. Plus qu’un livre historique, il s’agit ici d’une véritable enquête…