Actualité et politiques
Le Journal du dimanche

Le Journal du dimanche

No 3829

Retrouvez tous les dimanches l'actualité nationale et internationale, politique, économique, sportive et culturelle...Le JDD vous permet de revenir sur les événements forts de la semaine, et de découvrir aussi les rendez-vous du week-end à ne pas manquer.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Lagardere Media News
Lire plus
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
1,74 $(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
70,39 $(TVA Incluse)
50 Numéros

dans ce numéro

4 min.
la reprise a déjà commencé

L’économie française retrouve enfin des couleurs. Mardi, la deuxième étape du déconfinement va marquer le vrai début du retour à la normale. Dans de nombreux secteurs, comme les parcs d’attractions ou la restauration, c’est la fin du cauchemar. Un air de reprise s’était déjà installé après le 11 mai, mais on va passer cette fois à la vitesse supérieure avec, notamment, la liberté de mouvement retrouvée dans tout le pays. Dans la foulée ou presque, si les règles sanitaires sont respectées, les derniers obstacles au retour de la croissance devraient être levés rapidement : l’ouverture des frontières avec nos voisins européens et le passage à la couleur verte des départements d’Île-de-France devraient avoir lieu vers le 15 juin. À Bercy, on commence à respirer. Jusqu’à présent le ministère de l’Économie a…

9 min.
«macron doit inventer un nouveau cap»

FRANÇOIS LENGLET, 58 ans, est éditorialiste à TF1 et à RTL. Réputé pour ses éditoriaux et ses analyses économiques, il a vu juste avec son livre La crise des années 30 est devant nous, publié en 2007 peu avant le krach de 2008. Il a récidivé avec La Fin de la mondialisation en 2013 et avec Tout va basculer ! publié en mars 2019, moins d’un an avant l’arrivée de l’épidémie. Actualité oblige, il prépare en ce moment la réédition de son ouvrage de 2010, La Guerre des empires – Chine contre États-Unis. • R.D. Deux facteurs essentiels, mais sur lesquels on n’a pas la main, peuvent influencer la reprise de l’économie française : ce sont l’éventuelle deuxième vague de l’épidémie et la nature de l’environnement international économique. Considérons qu’ils sont…

3 min.
renault entrevoit les premiers signes d’un redémarrage

Des Français qui ont retrouvé la liberté et leur voiture. Un gouvernement qui a pris la mesure de la déroute du secteur automobile et lui a offert un dispositif d’aides. Enfin, les grandes lignes d’un vaste plan de réduction des coûts tracées. Jean-Dominique Senard, président de Renault, peut être satisfait de sa deuxième semaine de déconfinement. L’industriel assure même que les chiffres de vente d’automobiles en avril sont moins catastrophiques que l’on pouvait s’y attendre. La réouverture des concessions s’est bien passée. Il ne veut pas croire à un nouvel effondrement des ventes en juin mais, au contraire, à leur redressement. « Je ne suis pas négatif, affirme-t-il au JDD ; on devrait voir une lueur au bout du tunnel d’ici l’été, même si l’acte d’achat d’une voiture reflète toujours…

3 min.
près de 30 % des fonctionnaires toujours en télétravail

L’activité revient progressivement à la normale dans les administrations, qui emploient 2,45 millions de fonctionnaires d’État. Sur l’ensemble du pays, les collectivités estiment elles aussi avoir recouvré les effectifs suffisants pour assurer le fonctionnement de leurs services. La fonction territoriale représente à elle seule 1,9 million de salariés. De son côté, La Poste, dont 36 % des 203 000 agents ont le statut de fonctionnaire, prévoit d’ouvrir mardi 17 000 « points de contact » sur les 17500 que compte son réseau. Les heures d’ouverture au public ne sont pas encore revenues à la normale, 40 000 de ses employés continuant le télétravail.Chez les fonctionnaires d’État, ils sont près de 30 % dans ce cas. « Nous avons décidé de maintenir le télétravail pour éviter l’engorgement des transports, trop d’affluence…

2 min.
le btp est bien reparti… pour l’instant

Avec plus de 90 % des chantiers qui ont repris dans les travaux publics et 83 % dans le bâtiment, les chiffres du redémarrage sont encourageants. Selon la Fédération nationale des travaux publics (FNTP), dès la fin du mois d’avril, seules 17 % des entreprises étaient à l’arrêt. « Il est assez logique que les chantiers en cours aient repris », déclare Julien Guez, directeur général de la FNTP, qui souligne toutefois un déficit en matière de productivité. « La réorganisation des sites fait qu’on ne travaille plus comme avant », remarque-t-il. Un des sujets de préoccupation du secteur, qui non seulement a enregistré une baisse spectaculaire de son chiffre d’affaires ces derniers mois mais également une augmentation de ses coûts. « Tous les contrats conclus avant la crise n’incluaient pas…

3 min.
des baisses de salaires pour éviter les licenciements

C’est le genre de tractations à l’œuvre dans de nombreuses entreprises et que les syndicats redoutent. Chez Derichebourg Aeronautics Services, elles ont commencé le 11 mai. Face à la dégringolade de son chiffre d’affaires, le sous-traitant de l’aéronautique propose aux salariés de renoncer au treizième mois et à l’indemnité de transport. Ces efforts permettraient de réduire le périmètre du plan social et les 700 suppressions de poste. Un choix cornélien… Seule FO, majoritaire, a pour l’instant dit oui. Depuis avril, les cabinets voient fleurir ce type de deal. « Il y a de plus en plus de demandes dans le cadre de plans d’économies », observe Marie Bouny, directrice du département performance sociale au cabinet LHH. Pour compenser la baisse d’activité et adapter leurs effectifs, les directions redécouvrent les accords de…