DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Science
Les Cahiers de Science & VieLes Cahiers de Science & Vie

Les Cahiers de Science & Vie No. 184

Tous les deux mois, Les Cahiers de Science & Vie vous proposent 100 pages d'histoire des civilisations anciennes.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Societe Mondadori Magazines France
Lire pluskeyboard_arrow_down
Offre spéciale : Économisez 50% sur votre abonnement !
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
7,95 $(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
53,41 $26,70 $(TVA Incluse)
8 Numéros

DANS CE NUMÉRO

access_time2 min.
une histoire riche en émotions populaires

Depuis des mois, le peuple français gronde, manifeste une colère confuse et bruyante contre toutes les élites. Il veut être écouté et le fait violemment savoir, entraînant la nation dans un tumulte dont l’ampleur a surpris. Car le peuple est ainsi : imprévisible toujours, excessif parfois, cherchant sans cesse son équilibre entre raison et émotion. La grande histoire l’a trop souvent négligé, pour ne s’intéresser qu’aux nobles et aux rois, aux affaires de l’État. À tort, car il y a tant à apprendre des coups de sang qui le traversent. La cause en est le plus souvent une taxe, vécue comme injuste. Le ras-le-bol monte et la contestation s’étend bientôt à d’autres revendications. On remet en cause des privilèges indus. Ceux des nobles ou des clercs dispensés d’impôt. On se…

access_time3 min.
l’automutilation rituelle explique-t-elle les images de mains incomplètes ?

Les abondantes marques de mains sur les parois des grottes paléolithiques constituent une énigme passionnante pour les préhistoriens. Et plus particulièrement celles qui présentent des phalanges manquantes. Ces doigts « raccourcis » ont-ils été amputés ou simplement repliés ? Une équipe canadienne de l’université Simon Fraser, à Burnaby, vient d’apporter sa contribution au débat dans le Journal of Paleolithic Archaeology. Selon elle, il faut chercher la réponse du côté des automutilations pratiquées dans le cadre de rituels sacrificiels. Des conclusions qui s’appuient sur une étude ethnographique recensant les pratiques de mutilation à travers le monde. Organe précieux, la main constitue depuis toujours un thème artistique privilégié. Retrouvées sur l’île de Sulawesi, ses plus anciennes représentations connues dateraient de 40 000 ans. En Europe, sa reproduction sur les parois des grottes prend…

access_time1 min.
la première mondialisation alimentaire a eu lieu au néolithique

La naissance de l’agriculture est un marqueur fort du début du Néolithique, qui verra les sociétés humaines se transformer profondément. Mais autant la néolithisation culturelle qui s’étire progressivement du Proche-Orient à l’Eurasie est étudiée, autant son versant agricole reste mal connu. L’équipe de Xinyi Liu, de l’université de Washington, à Saint-Louis (États-Unis), s’est attelée à combler ce vide. Recensant les limites des antiques champs, des foyers de cuisson, etc., l’anthropologue a pu jeter les grandes lignes de l’histoire de la première « mondialisation » qui a couru sur plus de trois mille ans et bouleversé l’alimentation de base de la planète. Il distingue trois grandes périodes dans cette globalisation : des prémices à 5000 av. J.-C. n’existent encore que de petites communautés agricoles disséminées dans des régions isolées offrant des…

access_time2 min.
les maîtres enlumineurs étaient aussi des femmes

Quand elle se pencha sur les 150 dépouilles exhumées du cimetière d’un ancien complexe religieux médiéval, près du village allemand de Dalheim, l’équipe de l’Institut Max-Planck était loin d’imaginer qu’elle trouverait, incrustées dans la plaque dentaire de l’une des nonnes, des particules de lapis-lazuli! Réduite en poudre, cette roche d’un bleu éclatant est utilisée en peinture. Au Moyen Âge, ce précieux pigment ornait les enluminures des plus riches manuscrits. La quantité de lapis relevée par microscopie et spectroscopie entre les dents de la défunte, décédée entre 45 et 60 ans au xII siècle, atteste que celle-ci a été en contact avec le colorant à de nombreuses reprises. «Elle a pu inhaler des particules au moment de broyer la roche en poudre ou en léchant son pinceau pour en affiner la…

access_time2 min.
les bains de vapeur, un vieux rituel maya

Une équipe d’archéologues polonais vient de révéler la découverte d’un bain de vapeur dans l’ancienne cité maya de Nakum, au Guatemala. Vieux de plus de 2 500 ans, il devait être utilisé par l’élite locale pour des pratiques hygiéniques ou rituelles. Comblé vers 300 avant notre ère, il a été dégagé il y a cinq ans. « Nous avons d’abord pensé avoir découvert une tombe », confie Wiesław Koszkul, de l’université Jagiellonian, qui a supervisé l’étude. C’est en mettant entièrement au jour sa structure que les chercheurs ont révisé leur point de vue. Les fouilles ont permis d’identifier la chambre à vapeur rectangulaire dotée de bancs creusés à même la roche, un canal d’écoulement de l’eau, ainsi qu’un foyer ovale où des pierres chauffées à blanc étaient sans doute aspergées…

access_time1 min.
les “tambours de folkton”, outils de géomètre

Quelle pouvait bien être la fonction de ces mystérieux rochers gravés, connus sous le nom de «tambours de Folkton»? Découverts à la fin du XIX siècle dans une sépulture néolithique du Yorkshire, en Grande-Bretagne, ces trois cylindres en craie vieux de plus de 4000 ans avaient jusque-là laissé la science sans réponse. Mais, selon une étude publiée récemment par des chercheurs anglais, ils pourraient faire partie de la boîte à outils de bâtisseurs. « Lorsqu’on les classe par taille, indique le professeur Andrew Chamberlain, on constate une évolution proportionnelle. Ce qui nous a fait penser à un lot d’instruments de mesure ». L’analyse des circonférences des «tambours» apporte un argument à cette hypothèse: « Lorsqu’on enroule une corde autour des tambours sept, huit, neuf ou dix fois de suite selon…

help