DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Jeunesse
Les Trésors de PicsouLes Trésors de Picsou

Les Trésors de Picsou

No. 47

3 fois par an, un rendez-vous incontournable pour les fans de Disney, les collectionneurs et tous les amateurs éclairés de bandes dessinées

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Disney Hachette Presse
Lire pluskeyboard_arrow_down
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
5,87 $(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
23,46 $(TVA Incluse)
4 Numéros

DANS CE NUMÉRO

access_time2 min.
1990 mineur de coffre

Cette histoire a été réalisée au terme d’une longue pause pour Don Rosa, pas forcément perceptible pour le lecteur en raison du planning de publication à géométrie variable des différents éditeurs Disney, comme il le raconte lui-même : « Si mon trait semble étrange, c’est parce que je n’avais pas dessiné d’histoire depuis un an, et que c’était ma première depuis l’arrêt de Gladstone début 1989. Si les visages paraissent angoissés, c’est parce que le thème, relatif aux spéculateurs, était à mon sens amer et sérieux.» Ce nouveau départ accompagne le lancement de Disney Comics, la compagnie Disney décidant alors d’assurer elle-même la publication de ses comic books. Ce qui pose un problème à Don Rosa, car Disney ne rend plus leurs originaux aux auteurs, et qu’il arrivait jusqu’alors à…

access_time3 min.
références, repères & arguties à propos de mineur de coffre

POUR TOUJOURS EN 1955 !!! Au fil des histoires, surtout celles de Rosa, le dépôt de Picsou a été explosé, détruit, vidé, rempli d’argent liquide... Pourtant, il revient toujours intact. Qu’en est-il alors de la continuité dans ses récits, idée qui lui importe tant? « Même si je considère certains aspects historiques chez Barks comme gravés dans le marbre, il y a d’autres caractéristiques que je n’aborde pas avec autant de conviction. Bien qu’ayant toujours représenté le dépôt et sa colline rigoureusement de la même façon, peu importe combien de fois il ont été détruits, car dans l’histoire suivante j’ignore délibérément l’information comme s’ils étaient exactement les mêmes qu’à leur création. Toutes les péripéties sont oubliées dès le récit suivant, comme si rien n’était arrivé. Ceci explique que pour moi, le…

access_time1 min.
patrice crocci, françois pasquet ou olivier fiquet?

Cette couverture accompagne la première publication de Mineur de coffre en France. L’accroche Donald enfin riche? peut prêter à confusion, de même que l’expression dépitée de l’intéressé qui, si l’on se réfère à la scène correspondante de l’histoire, vient juste de réchapper à un aplatissage sous plusieurs tonnes de monnaie. Mais elle remplit parfaitement sa fonction en aiguillant l’intérêt du lecteur vers une situation inédite car, même si Donald a parfois rencontré la fortune, il l’a bien évidemment dilapidée dans des délais fort courts afin de toujours se retrouver sans un fifrelin en poche dès l’histoire suivante... C’est ainsi que se maintient l’équilibre du monde merveilleux de Donaldville! PICSOU MAGAZINE NO 539 DON ROSA Nouvelle mise en couleur réalisée en 2018 par Eric Mendiharat.…

access_time3 min.
numismatique, l’art précieux de collectionner la monnaie!

UNE PASSION MONÉTAIRE! L’acte de collectionner les pièces est aussi ancien que l’argent lui-même! La monnaie apparaît il y a 28 siècles et révolutionne les échanges commerciaux, mais il faudra attendre 1514 pour trouver le premier texte numismatique, le livre De Asse qui recense les anciennes monnaies romaines et qui connaît un grand succès. La discipline s’intéresse d’abord aux monnaies de l’Antiquité grecque ou romaine, et s’étend aux monnaies médiévales et moyen-orientales. La numismatique décolle dans la première moitié du 19e siècle, en Europe comme aux Etats-Unis. La première étude consacrée au dollar paraît en 1899. Dès lors, la numismatique va s’intéresser aux monnaies de toutes époques et origines confondues. Cette pratique reste populaire et pas forcément si onéreuse. Le dépôt de Picsou déborde de pièces rares et insolites qui feraient…

access_time1 min.
1951 le tic numismatique

Où s’arrête l’hommage et quand commence le remake? En prolongeant cette histoire classique de Carl Barks avec Mineur de coffre, Don Rosa s’est surtout réapproprié l’intrigue élémentaire. Bien sûr, il y a ajouté sa sensibilité contemporaine et son aptitude incomparable à pousser une idée à son paroxysme le plus déjanté! Reste qu’il n’est pas difficile d’imaginer pourquoi Rosa s’est pris d’affection pour cette histoire qui a si bien vieilli. Carl le visionnaire a su une nouvelle fois anticiper un phénomène qui allait connaître son avènement dans la deuxième moitié du vingtième siècle, la collectionnite aigüe, à savoir ce désir de collectionner qui atteint toutes les couches sociales et les dérives qu’il engendre. La compagnie Disney n’est d’ailleurs pas la dernière à en tirer profit… Mais faute avouée est à moitié…

access_time2 min.
1990 back time for a dime

Alors qu’il ne jure que par Barks, Don Rosa a scénarisé cette bande dessinée de La Bande à Picsou. Avec sa franchise coutumière, il nous raconte dans quelles conditions cette expérience insolite s’est déroulée: «Pourquoi ai-je accepté ce boulot? Ma collaboration avec Gladstone terminée, j’avais besoin de travail. Quand ils m’ont appelé, j’ai d’abord refusé l’idée de travailler sur La Bande à Picsou ou d’écrire un scénario pour un autre. Mais ils m’ont offert une belle somme d’argent, et j’ai fini par accepter. J’ai songé à en écrire davantage, mais ils ont préféré s’adresser à un autre scénariste. Ce qui m’a finalement évité des tracas! Je me rappelle aussi la façon dont on a malmené mon scénario… Par exemple, dans la première case Picsou dit “D’où vient cette vibration qui…

help