DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
Mode
Marie Claire - France

Marie Claire - France

818

Le Monde, la Mode, la Vie… Vous souhaitez…décoder toutes les facettes du monde sans tabou ni prisme déformant, découvrir les tendances mode et beauté les plus signifiantes, anticiper l’évolution de la vie des femmes. Alors chaque mois, profitez de Marie Claire !

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Marie Claire Album
Fréquence:
Monthly
Lire plus
Offre spéciale : Économisez 40% sur votre abonnement!
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
3,20 $(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
30,60 $18,35 $(TVA Incluse)
12 Numéros

dans ce numéro

2 min.
corps et âmes

Ce n’est pas parce qu’une fille est dévêtue dans un film que mon féminisme est mis à mal. » Virginie Efira, actrice incandescente à l’affiche du prochain opus d’Albert Dupontel (Adieu les cons, en salle le 21 octobre), n’a pas sa langue dans sa poche – lire notre interview page 102. On la remercie de faire un sort à certains amalgames, notamment à celui qui voudrait réduire la nudité féminine à un asservissement. Voire à une « obscénité ». J’écris ces lignes alors que, en ce dimanche matin de septembre, quelques Femen ont envahi le musée d’Orsay à Paris, poitrine à découvert et slogan en miroir – « L’obscénité est dans vos yeux » – crié non loin de La danse de Carpeaux, ce haut-relief du xixe figurant des bacchantes…

3 min.
contributeur · rices

ADAM HALE, ILLUSTRATEUR Cet artiste britannique, spécialisé dans les collages, a mis en scène pour nous, de manière pop, les plus beaux accessoires de la saison. D’OÙ VENEZ-VOUS ? Je suis né à Preston, dans le nord de l’Angleterre, dans une famille de quatre enfants. Mes parents nous emmenaient souvent visiter Londres. C’est pourquoi j’ai eu ensuite l’idée de m’y installer pour étudier le graphisme. POURQUOI FAITES-VOUS CE MÉTIER ? Je suis un artiste qui fait des collages car je suis tombé amoureux de ce médium il y a cinq ans. C’est devenu mon principal champ créatif. VOTRE MOMENT PRÉFÉRÉ PENDANT VOTRE TRAVAIL POUR MARIE CLAIRE ? Mon meilleur moment du projet, ça a été d’expérimenter des compositions et des palettes de couleur pour m’assurer que les séries de collages fonctionnaient ensemble. VOTRE FEMME PRÉFÉRÉE? Ma femme, Helen, qui…

1 min.
coulisses

1 min.
léa augereau

ELLE ÉTAIT PARTIE POUR FAIRE CARRIÈRE DANS LA MODE et, de fil en aiguille, elle est arrivée à la peinture. Originaire de La Rochelle, Léa Augereau, 29 ans, se destinait au modélisme jusqu’au jour où, il y a quatre ans, elle se mit à illustrer une collection qu’elle venait de dessiner. Inspirées de ses vêtements, ses premières toiles voient alors le jour. Après nous avoir présenté, dans les deux derniers numéros, son travail sur la sororité ainsi que sur la mode, qui occupe une place centrale dans ses tableaux, elle expose pour ce dernier rendez-vous dans nos pages une autre facette de son œuvre : le rôle essentiel de la couleur dans ses toiles. « J’ai toujours aimé associer les couleurs, raconte-t-elle, jouer sur les contrastes et l’harmonie, et mêler…

3 min.
tout ce qui va faire vibrer novembre

1 UN PANORAMA DE LA PHOTOGRAPHIE AFRICAINE Ekow Eshun, commissaire d’expositions, journaliste et écrivain, a rassemblé en un livre puissant les travaux de 51 photographes africains contemporains. Villes tentaculaires, paysages grandioses (ici une photo de Kyle Weeks), héritage colonial et post-colonial, questions de genres et de sexualité… tous les enjeux d’aujourd’hui sont ici magistralement inventoriés. Africa 21e siècle. Photographie contemporaine africaine, éd. Textuel, 55 €, parution le 14 octobre. 2 UN CHAPEAU-CAPE CETTE CAPELINE HYBRIDE A DES BORDS SI LONGS QU’ILS FORMENT COMME UN VOILE. SIGNÉE FELIPE OLIVEIRA BAPTISTA POUR KENZO, ELLE CONFÈRE À LA SILHOUETTE UNE ALLURE MYSTÉRIEUSE. kenzo.com 3 UN HOMMAGE À LA GRÈCE Le photographe François Halard sillonne la Grèce depuis de longues années. Dans le cadre de la collection de livres Fashion Eye de Louis Vuitton, il a assemblé des clichés…

3 min.
“la nature est un moyen de nous réconcilier avec le monde”

Chaque mois, la philosophe Marie Robert partage quelques principes pour rendre le quotidien plus léger. Cette fois, elle nous révèle comment l’arrivée de l’automne n’est pas forcément synonyme de mélancolie, si l’on se laisse éblouir par la beauté du vivant. «Longtemps, l’automne nous est apparu comme une saison crépusculaire. L’humidité ambiante et la diminution de la lumière, cette curieuse fatalité nous conduisant vers un inexorable hiver. Loin de l’été et de ses promesses, à chaque mois d’octobre, le sentiment était le même, l’extérieur devenait un territoire hostile. Bien sûr, toutes les stratégies d’évitement étaient envisagées pour ne surtout pas rester dehors. On réduisait nos trajets à pied, on proposait des rendez-vous au fond des cafés, on s’engouffrait dans des galeries sans ciel. Le corps à l’abri, nous abusions d’écharpes autour de…