DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
Business et Finance
Mieux vivre votre argent

Mieux vivre votre argent

No. 457

Payer moins d'impôts, faire un placement gagnant, réussir une bonne affaire immobilière, profiter des opportunités boursières, se préparer une retraite heureuse, assurer sereinement sa succession... Mieux Vivre Votre Argent, premier magazine de la presse patrimoniale, est conçu pour vous aider, chaque mois, à gérer facilement tous les aspects de vos finances personnelles.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Valmonde et Cie
Fréquence:
Monthly
Lire plus
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
5,86 $(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
22,80 $(TVA Incluse)
6 Numéros

dans ce numéro

3 min.
tous actionnaires !

Généraliser l’actionnariat salarié ! Telle est l’ambition que s’est fixée notre ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin. L’idée n’est pas nouvelle puisque, en son temps déjà, le général de Gaulle en faisait l’apologie. Elle suscite, en outre, une certaine unanimité dans la classe politique. Telle situation n’est pas si fréquente et notre Gouvernement ferait bien de saisir la balle au bond. Une étape importante a déjà été franchie avec les nouvelles dispositions de la loi Pacte, adoptée le 22 mai 2019. Objectif: atteindre 10% de salariés actionnaires en France en 2030, contre à peine 4% actuellement, selon la Fédération européenne de l’actionnariat salarié. Voilà qui suppose évidemment un élargissement du cercle des actionnaires des sociétés non cotées. A travers une meilleure répartition de la richesse créée par l’entreprise, l’actionnariat salarié constitue un…

4 min.
mieux vivre & vous

La souscription du PEA, point de départ de l’avantage fiscal J’ai ouvert un plan d’épargne en actions il y a quatre ans avec 16 euros, sans aucun investissement. Ma banque me dit que la date pour bénéficier des avantages fiscaux est celle de l’ouverture, tandis que mon conseiller patrimonial affirme que c’est la date d’investissement. Qui croire? Michel A., par courriel La réponse de la rédaction. L’administration fiscale précise bien que la date d’ouverture du plan d’épargne en actions (PEA) correspond à la date du premier dépôt. En l’occurrence, à partir du moment où votre compte a été alimenté avec un montant de 16 euros, vous pouvez continuer à effectuer des versements sur votre PEA et à investir en bénéficiant des avantages dès la cinquième année, c’est-à-dire dans votre cas, dans un an.…

3 min.
sur le site de mieux vivre

Les recherches de maisons à la campagne explosent ! Selon une étude du Particulier à particulier (PAP), réalisée entre le 11 et le 25 mai, des records de fréquentation ont été battus sur son site. Le nombre d’acheteurs potentiels a augmenté de 38%, versus la même période en 2019. Trois zones profitent d’un intérêt croissant: celle entre Nice, Lyon et la Suisse, puis la Côte Atlantique Sud et les départements proches de Paris tels que l’Yonne, l’Eure, le Pas-de-Calais ou le Nord. En Ile-de-France, les recherches de biens explosent, sauf à Paris (- 12%). La Seine-et-Marne est la grande gagnante (+112%), suivie des Yvelines (+74%). Détails sur https://bit.ly/ immobilier-maison-campagne Epargne salariale: bien perçue mais un besoin d’information Selon OpinionWay, 86% des Français perçoivent l’intéressement et la participation comme « très » ou «…

3 min.
les indices boursiers reprennent de la vigueur

Pour un peu, on aurait presque oublié la crise sanitaire due au Covid-19 et les ravages qu’elle a causés sur l’économie mondiale. Car après avoir plongé de 40% entre la fin de février et le 16 mars, l’indice CAC 40 a effectué un rattrapage tout aussi spectaculaire, en passant de 3 632 points à 5 200 points en seulement un mois et demi, avant de refluer logiquement sous l’effet des prises de bénéfices. Jamais, par le passé, un krach n’avait été suivi d’un rebond aussi puissant. Plusieurs explications à cela. D’abord, le virus, à l’origine de tous les maux, a nettement baissé d’intensité, à l’exception de quelques pays comme le Brésil ou l’Inde, ce qui a facilité la reprise progressive de l’activité économique. Surtout, la réponse, inédite, apportée par les Etats…

3 min.
placements financiers

Faites davantage attention aux frais Les épargnants français savent relativement bien identifier les frais facturés sur les placements financiers. Tel est le constat d’une étude menée par l’Autorité des marché financiers (AMF) auprès d’un échantillon d’investisseurs détenteurs de fonds ou d’actions. Les concepts de droits de garde, frais d’entrée ou de sortie, commissions de gestion sont connus. Et tous les répondants ont conscience que ces frais sont proportionnés selon le montant des capitaux placés. Mais les différences sont notables. Les plus actifs, notamment ceux investissant directement en Bourse, les regardent plus attentivement que ceux qui délèguent la gestion de leurs avoirs à travers l’assurance vie ou un plan d’épargne entreprise. Si les épargnants sont globalement bien informés grâce au récapitulatif annuel des frais transmis par les établissements ou via la documentation réglementaire…

1 min.
ces coûts qui grignotent la performance

Les frais de gestion directs des supports d’investissement, comme ceux de l’assurance vie, sont bien compris des épargnants, contrairement aux frais facturés dans chaque unité de compte. Selon Good Value for Money, ils peuvent pourtant s’échelonner de 0,20 à 3,50% par an selon le mode de gestion (indiciel ou actif) et les classes d’actifs (actions, obligations…). Sur une unité de compte actions, la performance devrait être au minimum de 4% par an pour englober tous les frais et faire mieux que le fonds en euros.…