Mode
Milk Kid's Collections

Milk Kid's Collections

No. 22

Plus de 150 collections de mode enfantine présentées en avant-première. Ce répertoire international des collections est indispensable.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Milk Magazine
Lire plus
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
18,78 $(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
29,86 $(TVA Incluse)
2 Numéros

dans ce numéro

2 min.
editorial

Àl’heure où la digitalisation croissante impacte nos modèles sociétaux et induit une mutation inéluctable, chacun est voué à se réinventer. La mode enfantine n’échappe pas à cette transition. En témoigne Anaïs Sidali – cofondatrice du salon parisien KID –, qui veille à ce que celui-ci reste attractif pour les acteurs B2B. Malgré le rôle majeur des réseaux sociaux qui facilitent la prise de contact, il n’appartient qu’à nous de vivre la mode enfantine IRL (in real life). Comment ? En mettant l’humain au coeur du secteur deux fois par an, lors de précieuses rencontres « physiques » nécessaires à l’existence du lifestyle familial qui nous anime. Hello janvier 2020 et ses salons, théâtres de tous les possibles où souffle déjà une brise d’été. Lieux de convergence et de synergie rassemblant…

1 min.
bob is all

Le bob – bucket hat en anglais (« chapeau seau ») –, couvre-chef utilitaire initialement utilisé par l’armée américaine, s’est fait une place dans le vestiaire streetwear. Après un come-back remarqué chez l’adulte, il coiffe aussi les enfants cet été. The bucket hat is based on a functional headpiece originally issued to American soldiers. It went on to become a streetwear favourite. After making a notable comeback for adults, children will be rocking bucket hats this summer too. Les Petits Vandales, The Animals Observatory, Maed for Mini, Wander & Wonder, Búho, Mini Rodini…

1 min.
memp his like

Le mouvement de design Memphis fondé par Ettore Sottsass en 1980 inspire les créateurs, qui insufflent fantaisie et excentricité à des collections composées de looks aux motifs kitsch, aux tons pop et aux formes géométriques, chahutant le bon goût établi. Designers find inspiration in the Memphis Group, a design movement founded by Ettore Sottsass in 1980, which brings an eccentric, whimsical touch to the collections. Kitsch patterns meet funky colours and geometrical shapes, turning accepted notions of good taste on their head. Bobo Choses (× 2), Fred + Ginger, Indikidual, Main Story, Indikidual…

1 min.
morandi’s mood

On jurerait certaines pièces du vestiaire estival tout droit issues de la palette du peintre italien Giorgio Morandi. Des looks au teintes douces et fanées, d’une subtile délicatesse, à l’image des natures mortes de l’artiste, synonymes de sensibilité et de raffinement. You’d be willing to bet that some clothes this summer came straight out of a Giorgio Morandi painting. Looks feature a palette of soft, faded hues that are as subtle and delicate as the artist’s intimate and refined still lifes. Main Story, Monkind, Napaani, The New Society, Napaani, The New Society…

1 min.
tangerine dream

L’orange se presse sur des pièces vitaminées et y décline sa teinte éclatante. Une couleur énergique qui évoque soleil, chaleur et lumière, véhicule des valeurs de communication et de créativité, et transmet joie, plaisir et optimisme. Orange squeezes onto items with pizzazz, displaying the many shades of its vivid palette. A revitalizing colour, it evokes the sun, warmth and light, conveying values of communication and creativity and giving rise to joy, pleasure and optimism. Boboli, Bobo Choses, Oeuf NYC, Weekend House Kids, Raspberry Plum, Young Soles…

4 min.
anaïs sidali

En janvier 2019, le salon KID, que vous aviez créé en 2015, dévoilait un nouveau visage. Pourquoi cette métamorphose ? Lorsque nous avons lancé le KID en 2015, nous avions déjà pris le contre-pied des salons traditionnels, en offrant un événement à échelle humaine et à l’éthique sélective qui privilégie la qualité à la quantité. Près de 200 marques nous avaient alors fait confiance. En 2018, j’ai mis le salon en veille suite à un constat: il fallait repenser le concept et proposer une nouvelle formule. Non seulement les acheteurs se déplaçaient moins, mais en plus l’expérience proposée ne convenait plus. Beaucoup de salons baissaient le rideau, et aujourd’hui ceux qui parviennent à se démarquer le font grâce à un positionnement précis et une approche de niche. L’idée est donc née…