DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Photographie
Nat'ImagesNat'Images

Nat'Images No. 50

Le numéro 1 de la presse spécialisée photo nature. Pratique, conseils de terrain et portfolios de photographes amateurs et professionnels vous entraînent dans l'univers de la photo verte.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
EDITIONS JIBENA
Lire pluskeyboard_arrow_down
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
9,01 $(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
29,33 $(TVA Incluse)
6 Numéros

DANS CE NUMÉRO

access_time2 min.
édito

C’est une triste histoire que vient de vivre le Museum d’histoire naturelle de Londres. Quelques jours après la divulgation de son Wildlife Photographer of the Year, des messages anonymes contestent l’authenticité du prix "Animaux dans leur environnement" : ce magnifique fourmilier en plein festin devant une termitière luminescente serait… un animal empaillé ! Les conclusions de l’enquête sont sans appel : le prétendu prédateur nocturne n’est autre que le fourmilier taxidermique exposé à l'entrée du parc national d'Emas, où la photo a été réalisée. Malgré les dénégations de l’auteur, Marcio Cabral sa photo est aussitôt déclassée. Une fois la supercherie démasquée, il est facile d’ironiser sur la compétence du jury qui n’a pas su la déceler. C’est mal connaître la façon dont les organisateurs de concours composent les jurys, s’efforçant d’y réunir…

access_time1 min.
l’image du mois

Elisa Confortini L’attaque “J’ai pris cette photo en décembre dernier dans la plaine du delta du Pô, en Italie. Les deux busards se disputaient des restes de viande, mais c'était un jour très nuageux avec peu de lumière: impossible de figer l’action. J’ai donc utilisé une longue vitesse d'obturation (1/15s) pour obtenir exactement l'effet inverse et traduire le mouvement des rapaces. Plusieurs tentatives ont été nécessaires avant de parvenir à l’image souhaitée.” Cette photo d’Elisa Confortini a reçu le Grand Prix du concours organisé dans le cadre du 3 festival Lorraine Photo Nature. Le reste du palmarès est visible sur https://lorrainephotonature.jimdo.com Nikon D3S, 300 mm f/4, multiplicateur x1,7, soit 500 mm, à f/6,7, 1/15 s, 200 ISO, -2/3 IL…

access_time8 min.
nat infos

Trépied Manfrotto spécial Sony Sony annonce une version du pied Manfrotto Befree Advanced spécialement conçue pour les boîtiers des séries Alpha 7 et 9. Ce trépied reprend les caractéristiques du Befree Advanced, mais avec quelques adaptations. De façon anecdotique, la déco du pied reprend la couleur orange de Sony. Plus intéressant, le plateau rapide est spécialement conçu pour les boîtiers Alpha 7 et 9 avec un rebord profilé qui assure une meilleure fixation. Trépied Befree Advanced Sony • Rotule boule • Poids : 1.590 g • Charge maxi : 8 kg • Hauteur mini: 40 cm • Hauteur maxi: 1,51 m • 4 sections • Plateau rapide spécifique: 200PL-PROSONY • Prix: 190 € Tamron 28-75 mm f/2,8 FE Le zoom Tamron 28-75 mm f/2,8 pour Sony FE annoncé il y a quelques mois est désormais…

access_time1 min.
en bref…

• Vendredi 27 avril, les représentants des États membres de l’Union européenne ont décidé d’interdire trois néonicotinoïdes, insecticides employés sur toutes les cultures de plein air et jugés responsables de l’effondrement des populations d’insectes pollinisateurs. Source Le Monde • Une première depuis douze ans. Le 26 mars, le Ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, a annoncé son intention de réintroduire à l’automne deux ours femelles dans le Béarn, où il ne reste plus que deux mâles. Source ASPAS • Au début du mois d’avril, le gouvernement de Donald Trump a annoncé qu’il procéderait à des changements importants dans la loi de protection des oiseaux mise en place en 1918. Désormais, les personnes et les entreprises responsables de la mort d’oiseaux ne seront plus visées par la loi. Et ce sont les…

access_time1 min.
y a de la triche…

Encore une affaire de disqualification pour malfaçon dans un concours photo nature. Et pas des moindres, puisqu’il s’agit du prestigieux Wildlife Photographer of the Year organisé par le Natural History Museum de Londres (voir N.I. n°48). L’image incriminée est la lauréate 2017 de la catégorie “Animal dans son environnement” sur laquelle figure un tamanoir photographié de nuit au pied d’une termitière. Des voix anonymes ont exprimé leurs doutes sur l’authenticité du cliché auprès des organisateurs, et après examen des preuves, l’enquête a révélé que l’animal était l’oeuvre d’un taxidermiste. Même s’il nie avoir triché, Marcio Cabral, l’auteur de la photo, n’a pas pu fournir de preuves de sa bonne foi. Le prix lui a été retiré mais il ne sera pas réattribué. www.nhm.ac.uk/discover/news/2018/april/wildlife-photographer-of-the-year-imagedisqualified.html…

access_time1 min.
11891

C’est le nombre de milans royaux recensés en France lors du dernier comptage de janvier 2018 organisé par le réseau Milan royal. Un nouveau record national puisqu’ils étaient quelques centaines de moins lors du précédent comptage de janvier 2016. Les effectifs sont en très forte hausse dans les Pyrénées avec un total de 7567 individus, soit 2000 de plus que les hivers précédents. Une nouvelle rassurante dans un contexte alarmant concernant l’effondrement des populations d’oiseaux dans les campagnes françaises. Source rapaces.lpo.fr…

help