DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Presse people
Paris Match décenniesParis Match décennies

Paris Match décennies Volume 5 - 1990

Revivez 70 ans d'histoire à travers 800 pages de récits et photos exclusives. A l'occasion de cet anniversaire, les plus grandes signatures et photogaphes de Paris Match retracent pour vous les évènements majeurs de notre temps. A travers des centaines de photos mythiques, enrichies de témoignages, retrouvez dans chaque volume la rétrospective d'une décennie.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Lagardere Media News
Lire pluskeyboard_arrow_down

DANS CE NUMÉRO

access_time3 min.
et mazarine dans tout ça?

« La victoire est en nous! » Ainsi la France de 1998 adapte-t-elle allègrement « La victoire est à nous », tube des sonneries et fanfares du premier Empire, quand ses grognards du foot renvoient le Brésil du grand Ronaldo aux sambas des plages cariocas. « En France, on n’a pas de pétrole, mais on a des Zidane », fleurit au fronton de l’Arc de Triomphe. Vingt ans plus tard, les Bleus décrocheront leur deuxième étoile. Pour fêter la première, nous vous offrons, à travers le témoignage personnel d’Aimé Jacquet, coach emblématique, une plongée dans les coulisses de la victoire aux « Et 1, et 2, et 3-0! » scandés par le public au jour J. « Aux armes et cætera ». Serge Gainsbourg aurait pu ajouter sa « Marseillaise »…

access_time5 min.
années 1990 le choc des photos

access_time2 min.
la déferlante

access_time9 min.
génération top models

En ces annéeslà, comme le résume Jean-Daniel Lorieux, photographe chouchou, « on s’amusait tout le temps ». Dans le milieu de la mode, c’était « no limit ». Quand le magazine « Elle » lançait son « spécial mode », les annonceurs se battaient pour bloquer leurs pages. Les budgets photo explosaient, la créativité aussi. « Une séance photo était prétexte à monter des décors incroyables dans des lieux paradisiaques, détaille Lorieux. Les maisons nous laissaient un chèque en blanc. Les limites financières étaient celles qu’on se fixait nous-mêmes. Autant dire qu’il n’y en avait pas beaucoup! » Photographes stars avec leurs bataillons d’assistants, maquilleurs, coiffeurs vedettes, billets d’avion en classe business, hôtels 4 étoiles pour tout le monde… Et s’il fallait prolonger d’une semaine à cause de la météo…

access_time3 min.
le dernier été diana

La carcasse de la Mercedes S 280 semble sortie des mâchoires d’un broyeur. Sous la violence de l’impact contre un pilier en béton du tunnel de l’Alma, le bolide conduit par Henri Paul, le chef de la sécurité du Ritz, a été déchiqueté et projeté en sens inverse de la circulation. L’expertise puis la contre-expertise établiront que le chauffeur avait 1,75 g d’alcool par litre de sang quand il a perdu le contrôle du véhicule. Les gyrophares des voitures de pompiers vont tourner sans relâche une bonne partie de la nuit. Dodi Al-Fayed et Henri Paul sont morts sur le coup. Seul à avoir mis sa ceinture de sécurité, le garde du corps Trevor Rees-Jones est grièvement blessé. Diana est en coma vigil, recroquevillée entre les deux sièges, la jambe…

access_time10 min.
il y a encore quarantecinq minutes de folie, ils vont essayer de nous mettre le feu, mais on ne lâchera rien. rien!

ester ensemble. Tous ensemble. Nous faisons la dernière préparation dans la bonne humeur, sans programme imposé, si ce n’est quelques coups francs ou corners. Une dernière fois, nous favorisons l’échange. Il n’y a plus ni titulaires ni remplaçants, mais un groupe complice et volontiers chambreur. Il fait gris, le vent s’est levé, mais personne ne s’en soucie. Pour ces Bleus-là, le ciel est toujours bleu. Surtout un jour comme celui-ci. Et puis vient le départ pour le Stade de France. Une extraordinaire sortie du Centre technique devant lequel se sont massées deux à trois mille personnes, peut-être davantage, avec drapeaux, écharpes, banderoles bleu, blanc, rouge et aussi des pancartes « Thuram président » ou « Liza, on t’aime ». Du délire. Passé le premier moment d’émerveillement, je suis pris de panique…

help