ZINIO logo
DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
Sélection du Reader's Digest

Sélection du Reader's Digest

Mai 2021
Ajouter aux favoris

Avec 70 ans de publication au Canada, Reader's Digest Canada vise à éduquer, divertir et relier les auditoires à travers le pays. Sélection et Reader’s Digest sont les magazines les plus lus au Canada avec plus de 4,5 millions de lecteurs chaque mois.

Lire plus
Pays:
Canada
Langue:
French
Éditeur:
Readers Digest Canada
Fréquence:
Monthly
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
4,19 $(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
20,99 $(TVA Incluse)
12 Numéros

dans ce numéro

1 min.
devoir d’optimisme

Pandémie, crise climatique, pollution, coups d’État… les grands titres dans la presse, à la télé et à la radio nous laissent peu de répit, et surtout peu d’occasions de nous réjouir. Je lisais récemment dans le journal suisse Le Temps une entrevue d’Hubert Reeves qui déplorait qu’« aujourd’hui dans les médias, on raconte souvent ce qui va mal et assez peu ce qui va bien. C’est mauvais pour le moral. Il faut aussi se concentrer sur ce qui va bien. » Mettre en valeur le bon côté des choses sans pour autant ne voir la vie qu’en rose, être en mode solution plutôt qu’en mode alarmiste, c’est un peu notre credo chez Sélection depuis le début. Avec sa nouvelle rubrique « Bonnes nouvelles du monde entier » (p. 19), notre magazine…

2 min.
réagissez

Leçon d’humilité Les virus et bactéries dont vous parlez dans votre édito du mois de janvier (Adieu 2020, sans regrets) vivent avec nous depuis la nuit des temps. Il faut apprendre à en connaître l’évolution et faire preuve d’humilité face à eux. C’est une leçon de vie que cette pandémie nous donne. Serons-nous de bons élèves pour l’avenir de notre petite planète? Je nous le souhaite à tous si nous voulons avoir un avenir. Les vaccins ne seront pas toujours la solution pour sauver l’espèce humaine de ses erreurs. Parce que les bactéries et les virus, eux, sont sur cette Terre pour durer. — SERGE LALANDE, Montréal UN TROUBLE MÉCONNU J’aurais aimé lire « Pourquoi la douleur des femmes est-elle ignorée?» (septembre 2019) quand j’étais plus jeune. Tout au long de ma vingtaine, j’ai…

5 min.
de la répression à la concertation

FADY DAGHER AIME bien citer l’écrivain franco-libanais Amin Maalouf, qui compte parmi ses préférés: « Je ne suis pas de ceux qui observent l’obscurité. Je suis de ceux qui allument des bougies. » Né à Abidjan en Côte d’Ivoire de parents libanais avant de s’installer au Québec à l’âge de 17 ans, le chef du Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPL) apparaît moins comme un redresseur de torts qu’un défenseur de nouvelles approches. Car depuis le début de sa carrière, celui qui a longtemps oeuvré au sein du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) poursuit un rêve que certains jugent toujours irréaliste – et ne se privent pas de lui mettre des bâtons dans les roues. Car l’homme ne manque pas d’ambition en espérant que les…

1 min.
au travail

Un collègue que je respecte m’a expliqué qu’il faisait bouillir des oeufs en se levant, les utilisait comme chauffe-mains, puis les mangeait à la pause du matin au bureau. Franchement, du génie à la folie, il n’y a qu’un pas. — @CURIOUSLYEMILY J’étais dans ma voiture de police près d’un feu clignotant rouge quand un vieil homme a roulé tout droit au carrefour sans s’arrêter. J’ai aussitôt actionné la sirène. « Pourquoi avez-vous grillé ce feu? lui ai-je demandé une fois qu’il s’est garé. — Je ne l’ai pas grillé, a-t-il répondu. — Je vous ai vu. » Il a secoué la tête. « Je suis passé entre deux clignotements. » — ROBERT MARKLIN Dans ses mémoires, Michael Caine décrit une scène dans un taxi. Le chauffeur l’a regardé longuement par le rétroviseur intérieur. « Mais je vous connais!…

5 min.
nouvelles du monde de la medecine

LE SOMMEIL PROFOND CONTRE L’ALZHEIMER? Chaque jour, en brûlant de l’énergie, nos cellules cérébrales produisent des déchets, dont les protéines bêta-amyloïdes qu’on trouve en quantité anormalement élevée dans le cerveau des victimes de l’alzheimer. Selon les scientifiques, un cerveau en santé élimine cette substance inutile pendant le « sommeil lent », la partie profonde du cycle. Une étude californienne révèle que les personnes âgées dont le sommeil lent durait moins longtemps avaient tendance à accumuler plus de bêta-amyloïdes. Cela porte à penser qu’on pourrait réduire le risque de la maladie en acquérant de bonnes habitudes de sommeil, et en traitant l’insomnie et l’apnée. Quand la COVID-19 laisse des traces Les personnes qui ont eu la COVID-19 se plaignent parfois d’avoir les extrémités et les membres douloureux, engourdis ou faibles. Certaines causes de ces…

3 min.
quoi de neuf sur le front des allergies?

NOUS SOMMES ENTOURÉS d’allergènes: aliments, pollen, médicaments, moisissures, animaux. Nous croyons à tort que la sensibilité à ces allergènes ne se développe que dans l’enfance et que, si on n’est pas allergique à 20 ans, on ne le sera jamais. Mais un adulte peut à tout âge commencer à souffrir d’allergies. En 2019, pour la première étude systématique de l’allergie chez l’adulte, le centre américain de recherche sur les allergies alimentaires et l’asthme (CFAAR) a mené une enquête auprès de 40 000 sujets et trouvé que 1 individu sur 10 souffrait d’une allergie alimentaire. Et que la moitié d’entre eux avaient développé au moins une allergie après 18 ans. «Ces résultats nous ont surpris », reconnaît Ruchi Gupta, directrice du CFAAR. Son équipe s’attendait à une augmentation des allergies alimentaires déclenchées à…