ZINIO logo
DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
Sélection du Reader's Digest

Sélection du Reader's Digest Janvier/Février 2021

Ajouter aux favoris

Avec 70 ans de publication au Canada, Reader's Digest Canada vise à éduquer, divertir et relier les auditoires à travers le pays. Sélection et Reader’s Digest sont les magazines les plus lus au Canada avec plus de 4,5 millions de lecteurs chaque mois.

Lire plus
Pays:
Canada
Langue:
French
Éditeur:
Readers Digest Canada
Fréquence:
Monthly
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
4,19 $(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
20,99 $(TVA Incluse)
12 Numéros

dans ce numéro

1 min.
adieu 2020, sans regrets

Le 31 décembre 2019, un communiqué de l’OMS signalait quelques cas de pneumonie atypique dans la province du Hubei, en Chine. Si la nouvelle n’a pas créé d’affolement, c’est que personne ne savait alors que la situation était bien plus grave que ne le disaient les autorités chinoises. Lorsque le monde l’a finalement appris, quelques semaines plus tard, quelques éclosions étaient déjà signalées hors de la Chine. On connaît la suite. C’était il y a un an à peine et je ne sais pas pour vous, mais cette année a pour moi été la plus longue de ma vie. Et elle aura été un extraordinaire révélateur du pire et du meilleur de ce qu’offre notre société. Le pire, c’est bien sûr l’hécatombe du printemps dans les CHSLD. Dans son article, «Quel avenir…

1 min.
réagissez

La drogue, parlons- en! Je suis abonné à votre magazine depuis plus de 20 ans et c’est toujours avec beaucoup de plaisir que je lis tous vos articles. Il me semble pourtant qu’on traite peu d’un phénomène qui sème beaucoup de misère dans le monde, tant chez les gens directement affectés que dans leur entourage. Je veux parler de la drogue. Le problème se répand de plus en plus dans nos sociétés, et j’ai le sentiment que la population gagnerait à être mieux informée sur la situation grâce à des témoignages d’histoires vécues. Compte tenu de la gravité de la situation, il me semble que Sélection pourrait nous offrir plus souvent des articles sur ce sujet. — ROGER TARDIF, Saint-Elzéar de Beauce UNE PENSÉE BRILLANTE Dans votre magazine de septembre dernier, j’ai lu avec…

1 min.
exprimez-vous!

POUR ÊTRE PUBLIÉ Vous pensez pouvoir nous faire rire? Faites-nous parvenir votre blague ou anecdote à selection.ca/anecdotes – vous pourriez gagner 50 $. Veuillez indiquer clairement vos coordonnées. Les contributions originales (texte et photos) deviennent propriété de Périodiques Reader’s Digest Canada Limitée et de ses sociétés affiliées, dès publication. Nous nous réservons le droit d’y apporter toute modification que nous jugeons nécessaire pour des raisons d’espace et de clarté, ainsi que de les reproduire sur tout support papier et électronique de notre choix. Nous ne pouvons accuser réception des documents. POUR NOUS JOINDRE SERVICE À LA CLIENTÈLE service@selection.ca Sélection du Reader’s Digest, C.P. 970, succursale Main, Markham, Ont., L3P 0K2 RÉDACTION 300-5101, rue Buchan, Montréal, QC, H4P 1S4 redaction@selection.ca SERVICE AUX ABONNÉS Pour payer votre facture, visualiser votre compte en ligne, changer votre adresse ou consulter notre foire aux questions: www.selection.ca/contact. POUR MIEUX VOUS…

5 min.
j’en ai enfin parlé à quelqu’un

MARTINE DELVAUX ALIMENTE le débat public depuis un bon moment déjà, surtout sur les questions féministes, ce qui lui vaut à l’occasion quelques volées de bois vert de ses détracteurs. Professeure de littérature à l’UQAM, romancière (Blanc dehors, Rose amer) et essayiste (Le monde est à toi, Le Boys Club), cette militante trempe parfois sa plume dans l’encre de la polémique, portée aussi par un désir profond de mettre en lumière les criantes inégalités que subissent les femmes, particulièrement les victimes d’agressions sexuelles. Dans la foulée du mouvement #MoiAussi, Martine Delvaux n’a pas été surprise de la déferlante de témoignages venant de celles qui racontaient ouvertement un ou des épisodes douloureux issus d’un passé récent ou lointain: viol, inceste, harcèlement, violence conjugale, etc. Pour éviter que toutes ces histoires ne tombent…

1 min.
au travail

Une cliente entre dans la boutique où je travaille et demande à voir les pantalons dont parle la publicité parue dans le journal du jour. Lorsque je lui fais remarquer que nous n’avons pas passé de publicité ce jour-là, elle me soutient que je me trompe. J’attrape donc un exemplaire du journal et trouve la publicité d’un autre magasin. Exaspérée, la cliente me lance un regard noir: « Dans mon journal, c’était votre publicité! » — EDWARD OPPENHEIMER Un patient est arrivé à l’hôpital la main droite brûlée. En notant ses antécédents médicaux, le médecin lui a demandé s’il fumait. « Oui, un paquet et demi par jour », a répondu le blessé. Soucieux de la santé de son patient, le médecin lui a fait remarquer qu’il faudrait envisager d’arrêter. « Non, ça ira,…

5 min.
le sucre assombrit l’humeur

Les fêtes de fin d’année sont une source notoire de stress. Elles peuvent aussi rendre la dépression plus pénible. Manger moins de sucreries la réduit: le sucre donne certes d’abord un petit coup de fouet, mais il assombrit l’humeur par la suite. D’après une revue de l’université du Kansas, cela semble s’expliquer par le fait que beaucoup de sucre aggrave l’inflammation et perturbe la flore intestinale, deux facteurs physiologiques contribuant à la dépression. Éliminer le sucre ajouté de votre régime n’est pas réaliste, mais essayez de ne pas dépasser 25 grammes par jour. Risque cardiaque du cannabis Le cannabis étant désormais en vente libre, on parle davantage de ses effets sur la santé – bons et moins bons. Même si les recherches comportent encore beaucoup de lacunes, on sait que ses deux…