DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUEMAGAZINES
CATÉGORIES
SÉLECTION DU JOUR
DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
 / Auto et Moto
Sport Auto ClassiquesSport Auto Classiques

Sport Auto Classiques

HS Classiques No. 14

Le Hors Série du seul magazine français dédié aux automobiles d'exception et au sport automobile à son plus haut niveau : prototypes, essais techniques et retro, formule 1, endurance, rallye et les milliers de petites annonces.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Societe EMAS
Lire plus

DANS CE NUMÉRO

2 min.
sport auto classiques

Président Reworld Media Président Axel Springer France Frank Mahlberg 8, rue François-Ory, 92543 Montrouge Cedex Tél. : 01.41.33.55.93 E-mail : sportauto@mondadori.fr RÉDACTION Directeur de la rédaction Laurent Chiapello Rédacteur en chef de Sport Auto Jean-Éric Raoul Rédacteur en chef Olivier Bernis Directrice artistique Sandrine Penain 1er rédacteur graphiste Franck Strippe Rédacteur graphiste Robert Buisson Première secrétaire de rédaction Fanny Jacquet Premier secrétaire de rédaction Patrice Launay Collaborateurs Yves Bey-Rozet, Jérôme Fombelle, Michel Guégan, Jean-Rémy Macchia, Jean-Louis Moncet, Alain Pernot, Robert Puyal, Thomas Riaud, Johnny Rives, Stéphane Schlesinger, Jacques Warnery Responsable de la photographie Philippe Tissier Photographes Adrien Cortesi, Christian Martin, Cathy Dubuisson, Denis Meunier, Thomas Riaud, Arnaud Saunier, Nicolas Soler, Laurent Villaron Assistante Karine Roumestand MARKETING Directrice marketing Sylvie Siguret Responsable marketing Frédérique Gasbarian Chargée de promotion Cécile Giordanengo ABONNEMENTS ET DIFFUSION Directeur marketing clients/diffusion Christophe Ruet ABONNEMENTS Directrice marketing direct Catherine Grimaud Chef de produit Agnès Tran VENTES AU NUMÉRO Directeur des ventes Christophe Chantrel Responsable marché Philippe…

1 min.
miss monde

À sa première présentation officielle au public, au Salon de Genève 1961, la Type E fait sensation. C’est l’émeute sur le stand Jaguar, où les vendeurs enchaînent les prises de commande de clients tombés sous le charme des lignes sublimes de la remplaçante de la mythique XK. Même Enzo Ferrari, pourtant avare de compliments pour les marques rivales, contribue à faire entrer la Type E dans la légende en la qualifiant de « plus belle voiture du monde ». Magnifique de profil avec son long capot et son porte-à-faux arrière, elle est belle sous tous les angles avec son hayon qui s’ouvre latéralement et sa carrosserie avant qui bascule pour accéder au moteur. Un véritable bijou automobile inégalé, auquel les essayeurs de Sport Auto Classiques ont décidé de rendre hommage…

2 min.
londres - brighton : le marathon des ancêtres !

Les événements célèbres profitent à la cote des voitures qui y sont éligibles. Ces dernières, à leur tour, mettent en valeur les courses mythiques, qui, du coup, attirent des participants toujours plus jeunes. Cela se vérifie étonnamment avec la plus vieille des courses de voitures anciennes : la Londres-Brighton. L’avènement des premiers circuits avait sonné le glas de cette course routière en 1904, car ils apportaient un surcroît de sécurité tout à fait indispensable. Néanmoins, la Londres-Brighton réapparaît en 1927, et, alors que l’automobile n’en est encore qu’au début de son histoire, elle se réserve aux engins qui l’ont couru dans sa formule initiale! Depuis, elle ne s’est interrompue que durant la Seconde Guerre mondiale, et s’affirme donc comme l’aïeule des courses de voitures anciennes. Ouverte aux compétitrices d’avant 1905,…

1 min.
un salon en expansion

Le rendez-vous lyonnais des voitures anciennes connaît un succès qui ne se dément pas. En 2018, quelque 70 000 visiteurs ont arpenté ses allées, et au regard de leurs remontées, les organisateurs ont décidé d’augmenter la surface du salon de 12 000 m2, pour un total de 66 000 m2. Comment ? En utilisant le hall 7, en plus des 4, 5 et 6 habituels. Le confort de visite devrait s’en trouver amélioré. Et c’est tant mieux, car les raisons de s’attarder ne manqueront pas. Par exemple, en l’honneur des 100 ans de Citroën, les modèles arborant le double chevron seront exposés à trois endroits, dont un plateau de 750 m2. C4 Roadster, autochenille Kégresse, ID19 Normale de 1958, CX 2400 GTI, il y aura de quoi faire ! D’autres constructeurs…

2 min.
des anciennes survoltées

Les batteries, salut de l’ancienne ? Depuis plusieurs années, des modèles classiques se convertissent à l’électrique aux États-Unis, mais aussi en Angleterre et en Allemagne. Surfant sur cette vague, Volkswagen présente une Coccinelle qui a troqué son fameux flat-four contre une motorisation d’E-Up. Avec ses réserves de 36 kWh, la VW se targue d’une autonomie de 200 km maximum, et grâce à ses 82 ch, d’une vitesse de pointe de 150 km/h, soit bien plus que les 130 km/h permis par le bloc thermique originel de 50 ch. Certes, elle pèse désormais 1 280 kg, mais on ne peut que noter ses performances en hausse et son autonomie très suffisante en usage collection. VW prévoit par la suite d’électrifier un Combi, ainsi qu’une Porsche 356 ! Voilà qui pose question.…

1 min.
90 ans mais neuve

Après Aston Martin et Jaguar, Bentley se lance dans la recréation de modèles historiques. En l’occurrence de sa Blower. Pour ce faire, le constructeur anglais a démonté et scanné un exemplaire préparé par Tim Birkin, l’un des Bentley Boys, la 4,5-Litre Blower immatriculée UU 5872, à compresseur donc. Seules quatre autos dans cette configuration ont été fabriquées, ce qui dissuade les propriétaires de les utiliser comme ils le souhaiteraient. Avec douze Blower supplémentaires, cette crainte devrait être moindre. Ils seront fabriqués chez Mulliner, à l’aide à la fois d’outils d’époque et d’impression 3D, mais les techniciens s’attachant à rester aussi proches que possible du modèle d’origine, les douze recréations ne seront pas terminées avant deux ans. Quant au prix, s’il n’a pas été dévoilé, il sera quoi qu’il arrive inférieur…