Top Santé Hors-Série

HS No. 36

Chaque mois, tous les sujets qui concernent les femmes, et apporte des solutions personnalisées pour mieux gérer la santé de toute la famille au quotidien.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Reworld Media Magazines
Fréquence:
Biannually
4,59 $ CA(TVA Incluse)

dans ce numéro

1 min
édito

Huit Français sur dix pratiquent l’automédication, selon une étude Harris Interactive. Alors que notre quotidien a été considérablement bouleversé par la crise sanitaire, certains soins ont même dû être repoussés. Les Français ont souvent hésité À se rendre dans un cabinet médical, privilégiant encore plus l’automédication. Et les médecines douces et dites alternatives ont la cote ! 86 % des Français en ont une bonne image. Découvrez donc les clés pour reprendre en main vous-même votre santé et votre bien-être ! ➽ Dans nos pages, plein de conseils et de solutions qui marchent vraiment. L’OMS reconnaît en effet la naturopathie comme « un ensemble de méthodes de soins visant À renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques ». La naturopathie permet d’être acteur de sa…

4 min
les disciplines alternatives aident à améliorer les capacités de résilience de l’organisme

Vous défendez une médecine globale, est-ce que vous pouvez nous expliquer de quoi il s’agit ? “Il y a une seule médecine, qui cherche le bon traitement pour le bon patient, au bon moment et pour la bonne pathologie.” Daniel Scimeca : L’idée, c’est de prendre en compte la globalité d’un patient, c’est-À-dire l’ensemble de ses symptômes et l’ensemble des approches possibles pour y remédier. Aujourd’hui, le clivage des années 1970-1980, avec les « gourous » d’un côté, qui veulent tout soigner par les méthodes naturelles, et les méchants médecins avec leurs effets secondaires de l’autre, est complètement dépassé. Désormais, tout le monde s’intéresse À l’ensemble des moyens thérapeutiques pour soulager le patient. Je défends cette perspective intégrative : il y a une seule médecine, qui cherche le bon traitement pour le…

topsanhsfr211201_article_006_01_01
2 min
news

LA MÉLATONINE, L’HORMONE DU SOMMEIL La mélatonine, hormone produite par le cerveau, permet À l’organisme d’interpréter la luminosité naturelle pour réguler les rythmes quotidiens. Commercialisée sous forme d’hormone de synthèse, elle peut aider les insomniaques À retrouver le sommeil ou les voyageurs À contrer les effets du décalage horaire. Le recours aux gélules ou comprimés de mélatonine doit se faire sous contrôle médical. DES GRANULES ET DES PLANTES POUR L’IMMUNITÉ En ces temps de Covid, renforcer son immunité est une bonne stratégie. Côté phytothérapie, Echinacea angustifolia peut y contribuer pour des personnes fragilisées, et Rhodiola rosea pour réduire le stress en régulant le système nerveux central. Côté homéopathie, Thymuline, prise de l’automne au printemps, peut réduire les infections en agissant comme immunomodulateur. Enfin, l’association des oligoéléments or, cuivre et argent peut aider contre…

topsanhsfr211201_article_008_01_01
1 min
quelle médecine douce vous convient le mieux ?

Alors qu’elles étaient encore confidentielles il y a quelques années (même si certaines datent de plusieurs millénaires), les médecines traditionnelles ont le vent en poupe et sont de plus en plus utilisées, notamment pour la gestion du stress, des insomnies, des troubles anxieux et des douleurs chroniques. Elles sont reconnues par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui a même renouvelé en 2020 son soutien À une « une médecine traditionnelle reposant sur des éléments scientifiques probants ». De fait, de plus en plus d’études rapportent l’intérêt des médecines douces dans le parcours de soins, et les médecins, hôpitaux et autres professionnels de santé s’ouvrent aujourd’hui À ces remèdes ou techniques complémentaires. Le hic ? On s’y perd un peu entre les médecines traditionnelles ancestrales comme la médecine chinoise, la…

topsanhsfr211201_article_010_01_01
6 min
testez-vous !

1VOTRE APPROCHE DES MÉDECINES DITES DOUCES : A • Les médecines quoi ? B • Je suis les recommandations de mon médecin ou de mon pharmacien quand ils me conseillent l’homéopathie ou les plantes. C • J’utilise beaucoup les médecines alternatives pour me soigner au quotidien. D • Je préfère les « vrais » médicaments, au moins, on est sûr que ça fonctionne. 2 UN REMÈDE NATUREL À BASE DE PLANTES : A • Est forcément inoffensif. B • C’est comme un placebo, pas vraiment efficace. C • Ne peut faire que du bien, donc il ne faut pas se priver ! D • Doit être utilisé À bon escient, car les plantes peuvent être puissantes. 3 UNE SUPPLÉMENTATION EN FER, MAGNÉSIUM, ZINC, VITAMINES… A • Pour quoi faire ? B • Quand vraiment on ne se sent pas en forme, pourquoi…

topsanhsfr211201_article_012_01_01
5 min
c’est l’heure du verdict !

VOUS AVEZ UN MAXIMUM DE Vous avez une confiance absolue dans les traitements conventionnels de notre médecine moderne. Vous avez bien raison, car la recherche pharmaceutique a permis de proposer des solutions à bon nombre de patients. Il serait d’ailleurs complètement irresponsable de remettre en question les avancées de la médecine. Toutefois, de plus en plus de voix s’élèvent - y compris dans le corps médical - pour affirmer que les médecines douces ont un rôle prégnant à jouer aujourd’hui dans les questions de santé publique, pas à la place de la médecine allopathique, mais bien en complément. C’est d’ailleurs dans cette optique que vous consommez les remèdes naturels, en plus des médicaments conventionnels, y compris pour les petits bobos du quotidien. NOS CONSEILS ➽ Essayez de revoir votre hygiène de vie avant…

topsanhsfr211201_article_016_01_01