DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Actualité et politiques
Valeurs ActuellesValeurs Actuelles

Valeurs Actuelles No.4318

Retrouvez chaque semaine, dans Valeurs Actuelles, l'essentiel de l'information politique et financière.Sous le double signe de la réflexion et du sérieux de l'information, Valeurs Actuelles vous donne un point de vue unique, sans conformisme, sur l'actualité.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Valmonde et Cie
Lire pluskeyboard_arrow_down
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
5,92 $(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
133,58 $(TVA Incluse)
52 Numéros

DANS CE NUMÉRO

access_time4 min.
un g7 labellisé macron-trump

L’HôtelduPalaisà Biarritz repose sur les fondations de la villa impériale que Napoléon III construisit pour l’impératrice Eugénie. Les derniers travaux de rénovation de ce palace se sont achevés à temps pour accueillir le septième G7 organisé par la France. C’est dans l’un de ses deux restaurants donnant sur la mer qu’Emmanuel Macron a reçu à déjeuner, en tête à tête, Donald Trump, peu après son atterrissage sur le sol français, le samedi 24 août. Et c’est là que tout s’est joué. Déjeuner “impromptu”. En diplomatie, il n’y a d’impromptus que les accidents. Ici, tout a été préparé avec le plus grand soin. Donald Trump venait de donner des sueurs froides à la plupart de ses homologues durant la semaine, depuis les épisodes de sa guerre commerciale avec la Chine, la menace…

access_time3 min.
coulisses politiques

EXCLUSIF Messiha brigue Paris omme nous le révélions en dé- C but de semaine sur notre site, Jean Messiha souhaite porter les couleurs du Rassemblement national aux élections municipales à Paris. Une candidature qui rendrait caduc l’accord passé entre Serge Federbusch et la fédération locale du parti — cette dernière s’étant engagée en mars à soutenir le candidat sans étiquette. « Comme dirait l’autre, les promesses n’engagent que ceux qui y croient. D’autant qu’en dernière instance, c’est le comité exécutif du parti qui décide », se justifie Jean Messiha. Une appréciation que ne goûte guère M. Federbusch: « Quoi qu’il advienne, je serai candidat. » C’est dit. Sarkozy-Hollande : le match littéraire Nicolas Sarkozy tiendrait-il sa revanche? D’un point de vue éditorial, oui, si l’on en croit les résultats de son livre, paru le…

access_time9 min.
la france insoumise, année zéro

Où donc était le comandante ? On a déploré l’absence de Jean-Luc Mélenchon à l’université d’été de La France insoumise (LFI) ce week-end. Il se trouvait en Amérique centrale, au Mexique très exactement, depuis lequel il s’envolera pour l’Argentine, où il recevra le 3 septembre le diplôme de doctor honoris causa dans une université de Buenos Aires. De là, il prendra l’avion pour le Brésil, où, le 5 septembre, il est prévu qu’il apporte à l’ex-président Lula quelques oranges en prison. « Les insoumis vont me manquer, s’est-il justifié sur sa page Facebook peu avant la tenue de l’université d’été. Mais ils devinent que mes raisons sont fortes et politiques. » Assurément, mais peut-être pour d’autres considérations. Pour Clémentine Autain, au lendemain des européennes du 26 mai, c’est Mélenchon qui est…

access_time9 min.
le ministre, le mammouth et la petite musique

Le ministre y a-t-il pensé en fêtant, au printemps dernier, les deux ans de sa nomination Rue de Grenelle? Avec vingt-quatre mois passés à la tête de l’Éducation nationale, il dépassait la durée moyenne du séjour à ce poste très difficile où une trentaine de ministres se sont succédé en soixante ans de Ve République. En cette rentrée 2019, Jean-Michel Blanquer intègre même le “top 10” des plus longs mandats, au sommet duquel on trouve toujours les quatre ans et presque quatre mois de l’aviateur, résistant et diplomate Christian Fouchet, qui fut ministre de décembre 1962 à avril 1967. Une autre époque. SOUS LE SLOGAN “BLOQUONS BLANQUER”, DES COLLECTIFS DE PROFESSEURS ONT DÉCIDÉ DE RETENIR DES DIZAINES DE MILLIERS DE COPIES. Il nous l’avait confié à demi-mot lors de notre première rencontre,…

access_time1 min.
violence, communautarisme : des maux sans solution

Un élève qui fait semblant de braquer son professeur avec une arme factice. Des enseignants qui se suicident et dont les collègues lancent des groupes sur les réseaux sociaux comme autant d’appels à l’aide qui se ressemblent et donnent l’impression de résonner dans le vide. Une violence qui gangrène l’école, ses élèves, ses personnels, tout l’environnement. À ce problème que nul ne peut plus ignorer, que répond l’institution? « Je persiste à penser que la sécurité des établissements reste un angle mort, assure Annie Genevard. Jean-Michel Blanquer soutient le contraire. Il a peut-être raison techniquement, mais je trouve que, politiquement, le sujet n’apparaît pas. Il y a un énième plan sécurité, mais ça reste insuffisant pour endiguer la violence à l’encontre des élèves ou des personnels… » Foyers éternels de violence,…

access_time6 min.
élève blanquer, au tableau !

Au crédit de Blanquer, la réorganisation du primaire et l’accent mis sur l’apprentissage du français — sauf qu’il n’a pas osé imposer de méthode de lecture à des instituteurs pénétrés de pédagogisme après trente ans (1991) d’IUFM puis d’ESPE, et qui croient toujours que l’alphasyllabique (le b.a.-ba), c’est le diable. Le nouveau lycée est plein d’ambitions — même si la réforme des options nécessite un vrai guide de l’utilisateur et n’est compréhensible que pour des gens bien informés. Il aurait été plus expédient de transformer le bac en diplôme de fin d’études, octroyé à tous avec une note unique cumulant le contrôle continu de première et de terminale. Blanquer a-t-il voulu ne pas toucher au symbole tout en le vidant en partie de son contenu? Il est resté à mi-gué. Quant au…

help