DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Presse Feminine
Vanity Fair FranceVanity Fair France

Vanity Fair France

Mai 2019

Mariage inédit du glamour et de l’investigation, tous les mois, Vanity Fair ouvre à ses lecteurs les portes dérobées de la culture, de la politique, des affaires et de la mode, célèbre les légendes d’hier, débusque les classiques de demain, conte les grandes sagas du jour. Photographies iconiques, récits long format et regard amusé sur l’écume de l’époque, Vanity Fair est la chronique mensuelle des temps actuels.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Les Publications Conde Nast SA
Lire pluskeyboard_arrow_down
Offre spéciale : Économisez 40% sur votre abonnement!
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
6,15 $(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
30,82 $18,49 $(TVA Incluse)
10 Numéros

DANS CE NUMÉRO

access_time2 min.
vanity fair france

Directeur des rédactions Joseph Ghosn Conseiller de la rédaction Michel Denisot Rédactrice en chef mode Camille Bidault-Waddington Rédacteur en chef enquêtes-›reportages Olivier Bouchara Rédacteur en chef mode écrite et lifestyle Pierre Groppo Gestionnaire de la rédaction Quynh Vo PHOTOGRAPHIE Chef de rubrique photo (›mode/art de vivre) Marie Champenois Chef de rubrique photo (enquête/reportage/culture) Rémy Pasquier CRÉATION ARTISTIQUE Directeur artistique Yorgo Tloupas Adjointe au directeur artistique Géraldine Richard Directrice artistique adjointe Laëtitia Caillet Rédacteur graphiste Arnaud Mendes-Seignour ÉDITION Secrétaire général de la rédaction Vincent Truffy Cheffe d’édition et traductrice Florence Boulin MODE / ART DE VIVRE Chef de rubrique beauté-joaillerie Bénédicte Burguet ENQUÊTES / REPORTAGES Grands reporters Gaspard Dhellemmes , Sophie des Déserts et Marie-France…

access_time3 min.
l’édito de michel denisot

MICHEL DENISOT Conseiller éditorial de Vanity Fair, photographié par Samuel Kirszenbaum. dont il a raconté ce qu’il a voulu dans une autobiographie sincère intitulée In the baba (Grasset, 2012). Ces temps-ci, nous déjeunons régulièrement en tête-à-tête à La Méditerranée face au théâtre de l’Odéon et à une sole meunière sèche (notez la subtilité). On rit de tout ou presque. Nous sommes bien traités, donc non retraités. Après avoir couvert jadis le festival pour Europe 1 (l’âge d’or) avec Jean-Claude Brialy et Eddy Mitchell comme chroniqueurs logés dans une élégante villa où Isabelle Adjani venait alors se réfugier, il devint patron. Et j’en arrive à Canal + qu’il décida d’installer dès sa création sur la Croisette. Le cadeau était pour moi avec les premières émissions au bord de la…

access_time2 min.
contributeurs

VANINA SORRENTI La photographe qui signe notre couverture Adèle Exarchopoulos P. 54 chorégraphie avec délicatesse des prises de vues qui s’inspirent volontiers de l’histoire de la photographie et de la peinture. Son travail a été salué par des expositions et des livres dont Imperfect Beauty (2000) – ses photographies font partie de la collection permamente du Victoria and Albert Museum à Londres–, Smile “i-D” (2001), Unseen “Vogue” (2002), Archaeology of Elegance (2003), Safe + Sound :“i-D” (2007) et Extreme Beauty in “Vogue” (2009). En 2017, sa collaboration avec Zac Posen a culminé avec une exposition géante. AGNÉS DECOURCHELLE Elle a passé son enfance un crayon à la main à dessiner tout ce qu’elle voyait. Après l’École nationale supérieure des Arts décoratifs de Paris, elle poursuit ses…

access_time1 min.
hyères pour demain

La villa Noailles est un lieu sans pareil où, depuis un siècle, tout semble converger. Parmi les artistes qui y ont séjourné ou y ont trouvé une source de création, on pense à Man Ray. Il fit un film, Les Mystères du château du dé (1929), récit d’un périple qui menait alors en voiture, de Paris jusqu’à Hyères, aux jardins et aux intérieurs modernistes de ce bâtiment conçu par Robert Mallet-Stevens. En 2019, le même chemin sera emprunté par les visiteurs du festival international de mode, de photographie et d’accessoires de mode, dont c’est la 34 édition. Au programme, hormis les expositions qui dureront jusqu’à fin mai, on attend les délibérations du jury mode mené par Natacha Ramsay-Levi, directrice artistique de Chloé, celles du jury photo dirigé par Craig…

access_time4 min.
« elle est où, la mer? »

Gérard Lefort à Cannes en 1984. Clint Eastwood prêt à flinguer un rat dans un cabanon de l’Eden Roc. Jean-Luc Godard recevant dans une pâtisserie de la rue d’Antibes. Serge Daney en plein bad trip après avoir confondu héroïne et cocaïne... La Foire aux vanités, sorte de journal de bord a posteriori de trente-cinq ans d’activisme cannois, ne manque certainement pas d’anecdotes savoureuses. Mais par-delà le catalogue de situations cocasses vécues par Gérard Lefort (et derrière le roman à – grosses – clés du petit milieu de la critique de cinéma parisienne), le livre passionne car il brosse l’histoire de Libération, où l’auteur a œuvré pendant plus de trente ans, depuis un lieu désaxé. Un journal transformé une douzaine de jours par an en stupéfiant laboratoire où les excès…

access_time2 min.
en veste et contre tout

On a connu notes d’intention plus sinueuses : « Georges quitte sa banlieue pavillonnaire et plaque tout du jour au lendemain pour s’acheter le blouson 100% daim de ses rêves. Un achat qui lui coûte toutes ses économies et va vite virer à l’obsession. » Georges, c’est Jean Dujardin. Sur la photo, la première du nouveau film de Quentin Dupieux à être dévoilée, l’acteur observe l’objet du désir. Si son expression semble neutralisée par le beige du décor, comment ne pas déceler dans son regard l’éclat doucereux de la tendresse ? Et derrière cette tendresse un brin déplacée pour un manteau, l’étincelle de la folie qui guette ? Le Daim est le huitième film de Dupieux, si on compte Nonfilm, premier essai qui avait posé les bases de son…

help