ZINIO logo
EXPLOREMY LIBRARY
Afrique Magazine

Afrique Magazine Décember 2020-January 2021

Add to favorites

Afrique Magazine, le mensuel francophone international.

Read More
Country:
France
Language:
French
Publisher:
AM International SAS
Frequency:
Monthly
BUY ISSUE
$6.08(Incl. tax)
SUBSCRIBE
$59.35(Incl. tax)
10 Issues

in this issue

8 min.
2021, l’année en suspens

Début décembre, Time, le grand hebdomadaire américain, s’est posé la question : 2020 a-t-elle été la pire année de l’histoire ? Évidemment, le tropisme du débat est propre à cette nation de «conquérants optimistes»... Et oui, il y a nettement pire dans l’histoire du monde, des guerres (à l’échelle de la planète), des épidémies dévastatrices (la fameuse peste noire du Moyen Âge, par exemple), des famines, des astéroïdes si l’on remonte à la nuit des temps… Mais pour tous les êtres humains vivant aujourd’hui, le choc 2020 est stupéfiant. Unique. Au-delà de notre expérience. Beaucoup d’entre nous sommes des enfants de l’après-guerre justement, du baby-boom (années 1950-1960), les héritiers des indépendances aussi, d’autres sont des kids de la génération Z (celle des enfants du numérique), tous acteurs et spectateurs d’un…

2 min.
bafang let’s groove tonight!

FRÈRES DE SANG et frères de scène… C’est sous le nom du village de l’Ouest camerounais dont sont originaires leurs grands-parents paternels qu’Enguerran et Lancelot Harre se sont officiellement lancés dans la musique. Si le premier assure majoritairement les percussions et la batterie et que l’on connaît le second pour son jeu de guitare, ces deux Français élevés à Caen sont néanmoins multi-instrumentistes : « Nous sommes frères et jouons ensemble depuis de très nombreuses années, expliquent-ils. Bafang, c’est nous, et rien d’autre. Nous avons les mêmes aptitudes instrumentales, et sûrement beaucoup de similitudes dans nos personnalités respectives. » Ce qui s’entend dans l’énergie décuplée de morceaux comme « Mounaye » et « Ngo Mee », ou dans des performances live lors des Rencontres trans musicales de Rennes ou de…

1 min.
échec au cheik?

NAFI VA SE MARIER AVEC SON COUSIN, seul moyen, pense-t-elle, de pouvoir quitter son village et partir avec lui étudier à Dakar. Son père, imam humble et bienveillant, l’y encourage… mais pas son oncle, qui veut prendre une revanche personnelle sur son frère. Il fait alors venir un islamiste pour faire pression sur la population et imposer une lecture radicale et tronquée du Coran, afin de prendre le contrôle de la cité. Quand les partisans du cheik crèvent les ballons des enfants ou s’en prennent aux tenues des femmes, on pense à Timbuktu, d’Abderrahmane Sissako, même si l’ambition esthétique n’est pas aussi aboutie. La tragédie se met en place, lentement, dans ce village coincé entre le désert et le fleuve Sénégal, au rythme du pulaar. C’est là (à Matam, rebaptisé…

1 min.
sounds

❶ Zazou Bikaye Mr Manager, Crammed Discs Fruit de l’alliance fructueuse de l’auteur-compositeur et chanteur congolais Bony Bikaye et du multiinstrumentiste et producteur français Hector Zazou, le duo Zazou Bikaye a connu son heure de gloire durant les années 1980, avec sa musique entre funk et afrobeat et sa bonne dose de synthétiseurs… Après avoir réédité Noir et blanc (1984), le label Crammed Discs offre aujourd’hui une riche réédition de Mr Manager (1985), qui comprend neuf nouveaux titres, dont des inédits. Un beau cadeau! ❷ Pierre Kwenders & Clément Bazin Classe Tendresse, Nowadays Records «Allô Dakar / Ici Brazza / Qu’est-ce qu’on s’amuse à Kinshasa / Porto-Novo envoie photo / Tokutana na Malabo»: on vous met au défi de ne pas danser sur «Sentiment», l’ouverture de l’EP Classe Tendresse, qui célèbre la collaboration entre le…

1 min.
emel revisiter l’essentiel

AU PRINTEMPS 2020, Emel rend visite à sa famille, à Tunis, pour fêter l’anniversaire de son père… juste avant que le confinement ne l’empêche de repartir à New York, sa ville d’adoption. La voici ainsi avec sa fille dans la maison de son enfance, où trois générations cohabitent dans une harmonie inattendue, propice à la création. La chanteuse replonge alors dans ses racines musicales. Sur deux parties (« Day » et « Night »), elle propose des réinterprétations de son propre corpus – de « Ma Lkit » à « Sallem » –, puis des reprises de Nirvana à David Bowie (exceptionnelle version de « The Man Who Sold The World »), en passant par Rammstein. Après Everywhere We Looked Was Burning, paru en 2019, qui a confirmé sa popularité…

1 min.
été meurtrier

C’EST LE PAYS de Khalil Gibran, poète de la sagesse. Et de Fayrouz, chanteuse de la tolérance. Mais c’est aussi un pays à bout de souffle, ruiné par la crise économique et l’inflation, et mis à terre par les explosions dans le port de Beyrouth le 4 août dernier. Depuis un siècle, le Liban s’évertue à se relever de toutes les épreuves. Aujourd’hui, il vit un effondrement intérieur. Un désastre psychologique, qui hante de part en part le carnet de bord de Charif Majdalani. Ses chroniques, écrites pendant l’été, témoignent de la ruine d’un pays et de la résistance d’un peuple. Des textes courts, soudainement embrasés par la catastrophe de ce que chacun a cru d’abord être un tremblement de terre. Mais dont la réalité tragique était encore une fois…