ZINIO logo
EXPLOREMY LIBRARY
News & Politics
L'Express

L'Express Thema Juil 2016

Chaque semaine, vous retrouvez les grands thèmes de l’ACTUALITE politique, économique, sociale et culturelle DECRYPTES en toute indépendance par de grands EDITORIALISTES reconnus dans leur domaine d'expertise. Des grands dossiers, des enquêtes exclusives et des reportages inédits redonnent du SENS à l'actualité et vous permettent de mieux COMPRENDRE le monde actuel.

Read More
Country:
France
Language:
French
Publisher:
Groupe Express Roularta
Frequency:
Weekly
BUY ISSUE
$7.82(Incl. tax)
SUBSCRIBE
$63.82(Incl. tax)
26 Issues

in this issue

2 min.
le monde d’hier et de demain

Une certitude, valable pour tous les peuples évoqués : nulle société dite développée ne survit sans la volonté d’affronter de nouveaux défis. Civilisations disparues… elles s’égrènent depuis quarante siècles comme un appel au monument aux morts. Celles qui ont succombé sous les coups de l’Occident ou de la chrétienté. Et les autres. La nôtre, l’occidentale, est, dit-on, elle-même menacée… Quel avenir pour cette civilisation dont nous avons tant voulu propager – par le prêche, le fer ou le feu – les valeurs à travers le monde? Aujourd’hui, les experts étudient son évolution, ses soubresauts, sa dégradation économique. Les scientifiques, qui accumulent les preuves de la responsabilité humaine dans le dérèglement du climat, n’en exposent pas clairement les conséquences : à l’horizon 2100 la disparition de la Floride et des Pays-Bas sous…

19 min.
« la civilisation désigne la façon dont on sort de la barbarie »

De quand date la notion de civilisation? Elle a mis un certain temps à apparaître pour ensuite beaucoup évoluer.Au départ, elle signifie l’amélioration de la condition des peuples à tous égards. Au début du XVIII siècle, on distingue ainsi entre sauvages, barbares et civilisés. Les premiers sont les peuples primitifs, qu’on découvre alors à travers les grands voyages et les explorations. Les seconds sont les envahisseurs, les hordes qui ont déferlé sur l’Europe en provenance des steppes. Quant à la civilisation, elle désigne la manière dont on sort de la barbarie : c’est un processus. Comment en sort-on? Fondamentalement grâce à un meilleur gouvernement, puis en développant « l’industrie » – c’est-à-dire des activités économiques productives, à commencer par l’agriculture – et en échappant à la violence.Tout cela étant réalisé, et concomitant à…

17 min.
pourquoi vivent et meurent les civilisations

Devant la menace brandie, chercheurs, historiens et paléontologues mènent l’enquête : les hommes, par leur comportement irresponsable, ont-ils déjà dans le passé provoqué l’effondrement de leurs sociétés ? La réponse s’avérant complexe, deux clans opposés s’affrontent. Les uns n’en démordent pas : des effondrements, expliqués ou non, ont eu lieu par le passé. Les autres ne nient pas qu’une rupture ait pu se produire mais, prêchent-ils, il ne se serait agi que d’une simple évolution, une résilience après un traumatisme. Encore faut-il définir ce qu’on entend par civilisation. Civilisation provient du latin civitas , la ville. Autrement dit, une civilisation représente les « caractères d’une société développée ». Un peuple peut se prévaloir d’avoir accédé à la civilisation dans le cadre d’une ville ou d’un ensemble de cités, quand il est…

1 min.
quatre chercheurs au chevet des civilisations

L’Allemand Oswald Spengler (1880-1936) publie entre 1918 et 1922 Le Déclin de l’Occident. Comme tout être vivant, une civilisation naît, vit et meurt. L’Anglais Arnold Toynbee (1889-1975) rédige une Étude de l’Histoire en 12 volumes de 1934 à 1961. Une civilisation ne peut survivre qu’en relevant des défis. L’Américain Jared Diamond (né en 1937) est l’auteur du best-seller Effondrement (2006). La chute est le résultat de facteurs concomitants. L’Américain Joseph Tainter (né en 1949) a écrit L’Effondrement des sociétés complexes (2013). Toute société se suicide en choisissant la voie de la complexité pour survivre.…

7 min.
travelling arrière sur les mondes perdus

Babylone, Carthage, Rome… LAntiquité appartient aux périodes de l’histoire les plus représentées au cinéma. Dans le genre, le péplum est roi. En 1916, le monumental Intolerance de D.W. Griffith sort dans les salles américaines. Quatre épisodes historiques alternent dans le film, de Babylone à l’époque moderne : autant de parallèles au service d’une dénonciation de la cruauté humaine et de la haine de l’autre. Parmi elles, la cité mésopotamienne rongée par les conflits religieux, célèbre pour son architecture grandiose et ses jardins suspendus. La reconstitution du palais de Nabuchodonosor II, avec ses fameuses portes bleues, ses hauts remparts et ses statues monumentales de tigres, de dragons et d’éléphants, requiert presque deux années de tournage, quelque cinq mille figurants, la présence d’animaux sauvages et des prouesses techniques sans précédent : mise…

14 min.
« l’effondrement de 1177 avant notre ère pourrait se répéter »

Dans votre livre 1177 avant J.-C.* , vous étudiez l’effondrement d’une civilisation. Pourquoi avez-vous choisi cette année-là ? D’après les sources égyptiennes, 1177 av. J.-C. est l’année de la deuxième attaque de l’Égypte par les « Peuples de la mer », constitués de neuf groupes distincts, qui ont envahi la région deux fois durant cette période, mais furent vaincus par l’Égypte en 1207 et 1177 av. J.-C. L’un de ces groupes était les Peleset, ou Philistins. Si l’effondrement total s’est étalé sur un siècle environ, de 1225 à 1125 av. J.-C., 1177 av. J.-C. est l’année charnière, car c’est alors que les villes des régions méditerranéenne et proche-orientale – de l’Italie à lAfghanistan et de la Turquie à l’Égypte – connaissent le déclin, voire la destruction totale. J’ai donc choisi 1177 av.…