ZINIO logo
EXPLOREMY LIBRARY
News & Politics
L'Express

L'Express Thema No. 14

Chaque semaine, vous retrouvez les grands thèmes de l’ACTUALITE politique, économique, sociale et culturelle DECRYPTES en toute indépendance par de grands EDITORIALISTES reconnus dans leur domaine d'expertise. Des grands dossiers, des enquêtes exclusives et des reportages inédits redonnent du SENS à l'actualité et vous permettent de mieux COMPRENDRE le monde actuel.

Read More
Country:
France
Language:
French
Publisher:
Groupe Express Roularta
Frequency:
Weekly
SPECIAL: Économisez 40% sur votre abonnement Zinio avec le code: BLACK2020
BUY ISSUE
$7.82(Incl. tax)
SUBSCRIBE
$63.83(Incl. tax)
26 Issues

in this issue

2 min.
elle a tout d’une grande !

Montréal n’a jamais rimé avec capitale, et pourtant... La plus grande métropole francophone dAmérique du Nord rayonne bien au-delà des rives du Saint-Laurent, ce fleuve indissociable de son histoire et de son essor. En 1535, le village iroquois d’Hochelaga, baptisé Mont-Royal par Jacques Cartier, comptait à peine un millier d’âmes. Un siècle plus tard, le 17 mai 1642, Chomedey de Maisonneuve fonde officiellement Ville Marie avec le projet d’évangéliser les Amérindiens. Aujourd’hui, le Grand Montréal abrite 4 millions d’habitants et offre un visage étonnamment cosmopolite : aux francophones et anglophones se sont mêlés des émigrants d’origine africaine, asiatique, sud-américaine. Montréal a tiré de sa géographie une force unique: porte du Nouveau Monde, terre d’immigration, elle s’est nourrie de multiples influences et en est toujours sortie plus riche, plus dynamique, incroyablement…

4 min.
jacques cartier, de saint-malo au saint-laurent

Pour marquer la prise de possession de la baie au nom du roi de France, un cruxifix de neuf mètres est érigé dans la péninsule de Gaspésie Pour sa première expédition, Jacques Cartier arme deux navires, le Triton et le Goéland, et part du port de Saint-Malo, le 20 avril 1534. Après vingt jours de navigation, les deux navires s’engagent dans la baie du Saint-Laurent qu’ils sont les premiers à explorer. Le 24 juillet, Cartier et ses matelots débarquent dans la péninsule de Gaspésie sous les regards intrigués et suspicieux des Amérindiens. Pour marquer la prise de possession de la baie au nom du roi de France, un crucifix de neuf mètres est érigé. Au chef indien, Donnacona, le navigateur propose d’emmener avec lui deux de ses fils jusqu’en France. LE FROID…

6 min.
naissance d’un peuple

Un édit royal contraint les colons à se marier jeunes et prévoit le versement d’une allocation annuelle dès la naissance du dixième enfant Des expériences passées de Jacques Cartier, des morutiers et des chercheurs de fourrures, il ressort qu’une expansion coloniale est impossible sans de bonnes relations avec les Amérindiens. C’est dans ces conditions que, en 1603, une expédition dirigée par François Gravé du Pont – accompagné de Samuel de Champlain, un marin originaire de Brouage, alors port de la Saintonge – scelle une alliance durable avec le peuple Montagnais, festoyant avec leurs hôtes en mangeant des viandes d’orignal, d’ours et de castor. En 1609, Samuel de Champlain s’allie également avec les Algonquins et les Hurons contre les Iroquois, l’ennemi commun. Les Hurons deviennent, pour Champlain, les amis des premiers jours…

18 min.
jean-michel lacroix « une ville connectée depuis toujours »

En 2017, on célèbre le 375anniversaire de Montréal et le 150anniversaire de la Confédération canadienne. L’histoire du Canada est-elle d’abord celle du Québec ? 2017 est en effet une année importante de commémorations.Au 150 anniversaire de la Confédération (1867) et au 375 anniversaire de la fondation de Montréal (1642), j’en ajouterais deux autres. D’abord, le centenaire de la bataille de la crête de Vimy, en avril 1917. Je l’appelle volontiers le Verdun canadien. Les Canadiens ont été héroïques dans plusieurs endroits, mais à Vimy (Pas-de-Calais) ils étaient quasiment seuls et ont combattu quatre jours avant de prendre le contrôle de la crête; 3600 hommes ont perdu la vie. Enfin, n’oublions pas qu’en 2008 a été fêté le 400 anniversaire de la ville de Québec, premier établissement français le long du Saint-Laurent.…

8 min.
en remontant le fleuve

LES AUTEURS Kim Thúy a quitté le Vietnam avec les boat-people à l’âge de 18 ans. Elle vit aujourd’hui à Montréal. Son premier roman, Ru, a obtenu le Grand Prix RTL/Lire en 2010. Elle a publié Mãn en 2013. Pascal Janovjak est né en Suisse, d’une mère française et d’un père slovaque. Il a vécu en Jordanie, au Liban, au Bangladesh et à Ramallah, en Palestine. Il est l’auteur de L’Invisible, paru chez Buchet-Chastel en 2009. Ramallah, le 20 décembre Chère Kim D’un coup de souris, je fais pivoter le globe terrestre, il ralentit doucement et s’arrête là, sur le Canada, et déjà se dessine l’embouchure du Saint-Laurent, qui s’enfonce loin dans les terres et me mènera jusqu’à toi. C’est avec mon oncle que j’ai appris le mot Canada. Comme mon père, il a quitté…

16 min.
1967 de gaulle, roi du québec

Il est persuadé qu’à terme, l’indépendance du Canada français est inévitable. Plus persuadé que les Québécois eux-mêmes « Décolonisation ». Une pancarte affichant ce mot oscille au rythme de la foule qui, place de l’Hôtel-de-Ville, à Montréal, crie aux pieds du général de Gaulle. C’est le mot-clé du petit drame qui sera suivi, en vingt-quatre heures, du plus grand scandale diplomatique de l’aprèsguerre : l’interruption, en plein voyage, d’une visite d’Etat, et le retour anticipé du général de Gaulle à Paris. Un mot-clé tout-à-fait inattendu sous les gratte-ciel du Nouveau Monde. En concluant délibérément son discours par : « Vive le Québec libre ! » le Général apportait à Montréal une réponse préméditée à la revendication d’autonomie, sinon à celle de l’indépendance : il est persuadé qu’à terme, l’indépendance du Canada français…