EXPLOREMY LIBRARY
Celebrity & Gossip
La Semaine

La Semaine

Vol.16 no.10 - April 10, 2020

Plus qu’un magazine dédié à la culture et au showbiz, La Semaine se démarque par son contenu varié qui rejoint tous les membres de la famille. De façon hebdomadaire, divers sujets y sont abordés : la beauté, la santé, la mode, les recettes, l’alimentation, les jeux et plus encore.

Country:
Canada
Language:
French
Publisher:
TVA Publications Inc.
Read More
BUY ISSUE
$5.20(Incl. tax)
SUBSCRIBE
$115.49(Incl. tax)
52 Issues

in this issue

5 min.
tom-éliot girard « je voulais être à la hauteur de mon père»

Tom-Éliot, quelle a été votre réaction quand vous avez appris que Garou avait choisi Dormir dehors pour votre duel? Sur le coup, ç’a été assez surprenant pour moi, car je ne connaissais pas cette chanson. Je me demandais bien ce que nous allions vivre Philippe et moi. Puis, avant de prendre notre tonalité, nous l’avons écoutée deux ou trois fois avec Garou. Tout de suite, j’ai été happé par le texte qui parle d’anticonformisme. En plus, Garou nous a bien fait comprendre qu’il nous donnait la liberté de l’amener ailleurs. À partir de ce moment, je n’avais plus peur. Quel a été le plus grand défi de ce duel pour vous? Je n’ai jamais travaillé aussi fort sur une chanson. J’avais l’impression d’avoir beaucoup de choses à prouver et je me suis peut-être…

3 min.
la grande crise

La pandémie de COVID-19 est une crise sanitaire qui entraîne une crise économique et financière, mais c’est aussi, et même plus, une crise existentielle. Jusqu’à ce jour, la société actuelle vivait dans l’illusion que les grandes crises internationales étaient l’apanage des siècles précédents. Nous croyions que, contrairement à nos aïeux, nous étions à l’abri des grandes guerres, des grands soubresauts économiques et des grandes pandémies. Depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale, il y a 75 ans, il n’y avait rien eu de comparable. Une forme d’insouciance s’était installée dans nos vies individuelles. La crise va forcément entraîner une remise en question de nos valeurs. Faut-il vraiment voyager autant? Est-ce nécessaire de découvrir le monde en même temps que des millions d’autres personnes sur des sites touristiques surfréquentés? Est-ce qu’on dépense…

9 min.
sonia vachon « je dois apprendre à recevoir l’amour des gens»

« Je me demande ce qui fait que les gens s’éteignent un peu parfois. Comme si, en vieillissant, il fallait devenir sérieux, qu’il n’y avait plus rien d’extraordinaire.» Sonia, on se connaît bien, toi et moi, puisqu’on a tourné au moins dans 150 épisodes de Km/h ensemble. Ce qui me frappe chez toi, c’est que tu es restée la même: une femme passionnée et très sensible que tout éblouit. On dirait que tu ne vieillis pas… En fait, je me perçois plus comme une petite fille que comme une femme. C’est quelque chose qui me rend parfois triste, qui me bouleverse même. Je me dis souvent qu’il faudrait que je vieillisse un peu. Mais que veux-tu? J’ai ce type d’énergie là. On se ressemble… On réagit à tout de façon très intense et…

6 min.
jean-luc mongrain « il y a de belles leçons à tirer de ce qu’on vit»

C’est à travers un écran d’ordinateur, pandémie oblige, qu’il s’est plié à l’exercice de l’entrevue. Physiquement, il est le même. Il garde la forme et le verbe. En revanche, en l’espace de quelques semaines, le monde qu’il commentait jadis a, quant à lui, bien changé. «Je suis serein malgré les difficultés. Je n’avais jamais rien tenu pour acquis, même pas le fonctionnement de notre planète. Il y a de belles leçons à tirer de ce que nous vivons. Alors que nous ne connaissions même pas notre voisin, voilà qu’il nous faut être solidaires avec lui et le respecter tout en gardant une distance. C’est un paradoxe extraordinaire. L’isolement est devenu une façon de s’occuper de l’autre. Et l’autre, ce n’est pas un étranger, un immigrant, un pauvre, un riche, c’est…

9 min.
4 vedettes à la maison leur nouveau quotidien en famille

Billie, 15 ans, et Augustin, 13 ans Julie du Page « Il faut être indulgents les uns envers les autres» Julie, avez-vous réussi à trouver un modus operandi pendant le confinement? Oui. Ça se passe vraiment bien, mais je dois admettre que cela a demandé bien des ajustements. Mes enfants sont grands: Augustin a 13 ans et Billie a 15 ans et demi. Leur école avait proposé aux élèves de rapporter tous leurs effets scolaires à la maison, au cas où. Dès le lundi matin, Billie avait des cours en ligne. L’un de ses professeurs s’est inscrit sur Instagram et y donne ses cours deux fois par semaine. Je trouve ça extraordinaire! D’autres profs le font via d’autres plateformes. Mon fils n’a pas de cours comme tel, mais les enseignants donnent des mandats aux…

7 min.
chantal lacroix femme de coeur et de projets

Chantal, quels événements ont été les plus marquants pour vous ces 15 dernières années? L’adoption de ma fille est sans contredit le plus marquant. Nous étions un couple et, du jour au lendemain, nous formions une famille. Camly a mis quatre ans à arriver dans nos vies. Ça valait la peine d’attendre tout ce temps! Même si je ne l’ai pas enfantée, j’ai l’impression que c’est ma copie conforme. Nous sommes allés la chercher au Vietnam en janvier 2011. C’était une enfant attendue par toute la famille, autant du côté de Denis que du mien. Tout a changé à partir de ce jour. Ç’a été une grosse dose d’amour qui a déferlé dans ma vie! En contrepartie, vous avez connu de grandes pertes durant cette période… Oui, le premier départ, ç’a été celui…