EXPLOREMY LIBRARY
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / News & Politics
Le PointLe Point

Le Point 25 juillet 2019

L'hebdomadaire français d'information de référence.Avec rigueur, conviction et ouverture, Le Point analyse et prolonge en toute indépendance l'actualité politique, économique, sociale et culturelle en France et dans le monde.

Country:
France
Language:
French
Publisher:
SEBDO
Read Morekeyboard_arrow_down
SPECIAL: Économisez 40% sur votre abonnement Zinio avec le code: BIG40
BUY ISSUE
$6.01(Incl. tax)
SUBSCRIBE
$90.21(Incl. tax)
26 Issues

IN THIS ISSUE

access_time4 min.
mediapart, roi de la pantalonnade

A l’heure où les « rires » affreux des hyènes couvrent de plus en plus souvent les appels à la raison, que sommes-nous en train de faire de notre démocratie? N’est-il pas temps, à ce stade de décrépitude, de chercher les moyens de nous ressaisir enfin? France, prends garde à toi, tout fout le camp. Ton esprit critique, ton bon sens aussi. Dans une proposition de loi contre la cyberhaine, la députée macroniste Laetitia Avia venait de glisser subrepticement l’interdiction du blasphème (à l’encontre de l’islam exclusivement), une revendication traditionnelle des Frères musulmans. On se frottait les yeux quand est tombée, soudain, avec les « révélations » de Mediapart, la grotesque vraie-fausse affaire de Rugy qui, pendant plusieurs jours, a tout balayé et fait le miel des médias. Quand la machine à…

access_time3 min.
contre l’antibessonisme

Al’occasion de la sortie en salles du dernier film de Luc Besson – « Anna», avec en interprète principale l’ultrabessonienne Sasha Luss –, on assiste à une nouvelle flambée d’antibessonisme en France et dans le monde, notamment aux Etats-Unis. Les critiques cinématographiques et autres plumitifs antibessonites s’en donnent à cœur joie avec les récents déboires financiers, artistiques et privés du réalisateur. Les médias sont remplis du mauvais démarrage d’« Anna » dans notre pays et aux Etats-Unis, de l’endettement pharaonique d’EuropaCorp et des accusations de viol portées à l’encontre du cinéaste. L’antibessonisme ne date, hélas, pas d’hier. L’une de ses premières victimes fut la coureuse Colette Besson. Médaillée d’or aux JO de Tokyo, en 1968, elle fut ensuite sans cesse critiquée par les pionniers de l’antibessonisme. On lui reprocha de courir…

access_time4 min.
la tentation gauchiste des démocrates américains

Les tweets de Donald Trump invitant quatre élues de couleur à la Chambre des représentants à « retourner d’où elles viennent » sont répugnants. Ils ne doivent cependant pas dissimuler une réalité plus large: la question identitaire va jouer un rôle majeur dans la campagne présidentielle de 2020 aux Etats-Unis. A droite comme à gauche, les réflexes tribaux ont repris le dessus. Ils sont exacerbés non seulement par l’hôte de la Maison-Blanche, qui espère améliorer ses chances de réélection, mais aussi par la frange de gauche du Parti démocrate, celle-là même que Trump a attaquée. Comme souvent dans l’Histoire, la montée des extrêmes s’accompagne d’un effet miroir. A la radicalisation de Donald Trump, tenant d’une politique nativiste blanche, répond celle d’une partie des démocrates, dont le glissement à gauche et les…

access_time4 min.
quand la mécanique des cycles se grippe

Cela ne le rend pas plus sympathique, mais il faut bien reconnaître que Donald Trump a en ce moment de bonnes raisons de fanfaronner encore plus qu’à son habitude. L’économie américaine a enregistré, en juin, son 121e mois d’affilée de croissance économique positive. Ce qui en fait le plus long des 33 cycles d’expansion recensés aux Etats-Unis depuis 1854, battant le précédent record de 120 mois établi entre 1991 et 2001. La phase d’expansion actuelle a officiellement commencé au mois de juin 2009, selon le National Bureau of Economic Research (NBER), qui, outre-Atlantique, est l’organisme chargé de dater officiellement les périodes de croissance et de récession. Créé en 1920, le NBER est – cela peut surprendre – privé, à but non lucratif, indépendant du gouvernement et non partisan. Il accueille en…

access_time6 min.
un nouveau bretton woods contre la démondialisation

Il y a soixante-quinze ans, du 1er au 22 juillet 1944, se déroula la conférence de Bretton Woods qui réunissait 44 pays alliés, alors que se poursuivaient de féroces combats en Europe et dans le Pacifique. L’objectif consistait à préparer la paix en l’adossant à un ordre économique et monétaire stable qui ne rééditerait pas les erreurs commises en 1918. Il s’agissait à la fois de sortir définitivement de l’étalon-or et d’interdire les catastrophes économiques des années 1930, avec l’engrenage de la déflation et du protectionnisme qui avait détruit les échanges et les paiements mondiaux. Deux schémas s’affrontèrent. John Maynard Keynes, pour des raisons de principe comme pour prendre en compte la situation financière très dégradée du Royaume-Uni, proposa en vain de refonder le système monétaire autour du Bancor, monnaie internationale…

access_time3 min.
le point de la semaine

EN FORME Pénélope Bagieu 37 ans - La dessinatrice de BD a reçu le prix Eisner, les oscars de la BD, pour sa galerie de portraits de femmes « Culottées ». Enzo Lefort 27 ans - En devenant champion du monde, le fleurettiste français a mis fin à près de trois décennies de disette dans cette arme pour la France. Catherine Guillouard 54 ans - Nommée en 2017 PDG de la RATP, elle a été reconduite pour un mandat de cinq ans. EN PANNE Michel-Edouard Leclerc 67 ans – Le président des centres Leclerc a reçu une amende de 117,3 millions d’euros de Bercy, qui l’accuse de pratiques commerciales abusives, ce qu’il conteste. Agnès Saal 61 ans - Sanctionnée en 2015 pour ses frais de taxi, l’ex-patronne de l’Ina est suspendue de la Légion d’honneur et perd son grade d’officier. Jacques Bangou 68…

help