EXPLOREMY LIBRARY
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Movies, TV & Music
PremièrePremière

Première No. 483

Chaque mois le meilleur du cinéma est dans PREMIERE. Retrouvez dans PREMIERE toute l'actualité du cinéma : les sorties, les tournages, les reportages exclusifs, les box-office, les sorties DVD...Et toujours des affiches et des avant-premières à gagner !

Country:
France
Language:
French
Publisher:
PREMIERE MEDIA
Read Morekeyboard_arrow_down
BUY ISSUE
$4.61(Incl. tax)
SUBSCRIBE
$26.20(Incl. tax)
6 Issues

IN THIS ISSUE

access_time1 min.
mission : impossible ?

Dimanche 4 février, l’arrivée de The Cloverfield Paradox sur Netflix a failli faire oublier que le Super Bowl (LA finale de foot américain, l’événement sportif le plus regardé à la télé aux États-Unis), c’est d’abord l’occasion de découvrir les bandes-annonces des gros films de l’été. Une fois les yeux dessillés, on a donc pu s’enfiler une demi-douzaine de trailers dans la matinée. L’occasion de constater que tout semblait une fois de plus désespérément formaté. Le sosie approximatif du pistolero dans Solo : A Star Wars Story ne procurait jamais le moindre frémissement mythologique. Les superhéros d’Avengers retournaient au casse-pipe sans beaucoup d’ardeur pendant que Dwayne Johnson refaisait Die Hard dans Skycraper (le saut depuis la grue était quand même impressionnant). La grammaire est immuable, les effets rodés et le…

access_time6 min.
ennemis dans la cité

Matthias Schoenaerts et David Oelhoffen (© DAVID KOSKAS) « JE VOULAIS DONNER UN REGARD SUR LA FRANCE, PAS SUR LES FANTASMES DE LA BANLIEUE OU SUR L’AMÉRIQUE FRANCISÉE. »DAVID OELHOFFEN Il fait froid en cette matinée de décembre sur le parking de la maison d’arrêt des Hauts-de-Seine, à Nanterre. Les barbelés au sommet des énormes façades grises ajoutent aux frissons. C’est là que se tourne une des scènes clés de Territoires. Avec ce film, le cinéaste David Oelhoffen souhaite proposer une nouvelle vision de la banlieue. Plus réaliste, plus éloignée des clichés. « Ce film est né du constat que dans notre République, des personnes se reconnaissent plus dans l’appartenance à un territoire – la cité – que dans l’allégeance à une nation, à une devise. Ça montre…

access_time2 min.
ant-man et la guêpe

Ant-Man (Paul Rudd) (© MARVEL STUDIOS) Àl’origine, le comics Ant-Man avait dépoussiéré l’idée de base de L’homme qui rétrécit (1957) en la mélangeant au genre super héroïque : l’histoire suivait Scott Lang, un cambrioleur forcé d’enfiler le costume d’Ant-Man, qui lui donne la capacité de réduire sa taille à celle d’une fourmi. Pour le premier film, sorti en 2015, le réalisateur Peyton Reed avait hérité d’un scénario signé Edgar Wright, largement modifié après que ce dernier a claqué la porte de Marvel Studios pour « divergences créatives » (« Je voulais faire un film Marvel mais ils ne voulaient pas faire un film d’Edgar Wright », expliquera-t-il poliment plus tard). Cette petite comédie fantastique sans prétention connaîtra donc une suite en juillet prochain, Ant-Man et la Guêpe.Mais plus question…

access_time2 min.
le grand bain

Un casting éclectique. En tout cas, le plus inattendu de cette année 2018, côté cinéma français. Jugez plutôt : Mathieu Amalric, Guillaume Canet, Benoît Poelvoorde, Philippe Katerine, Jean-Hugues Anglade et Félix Moati réunis dans un même film. Et côté femmes : Marina Foïs, Leïla Bekhti, Virginie Efira ou encore Noée Abita, la saisissante révélation d’Ava... Tout ce petit monde est rassemblé sous la direction de Gilles Lellouche, qui s’est amusé à mixer les familles de cinéma en fuyant tout esprit de chapelle. L’acteur est déjà passé par deux fois de l’autre côté de la caméra. En 2004, avec son complice Tristan Aurouet, pour Narco, et en 2012, le temps d’un sketch des Infidèles avec son grand pote Jean Dujardin. Mais ce Grand Bain est pour lui l’occasion du…

access_time3 min.
ma scène culte

Jungle Fever « Cette scène est la conclusion d’une longue séquence où les Américains échappent à une embûche des Viêt-cong, et où Barnes (Tom Berenger) tente de tuer Elias (Willem Dafoe). Je me suis inspiré de ce que mon régiment avait subi le 15 janvier 1967, avec beaucoup de pertes : 5 morts, 25 blessés. C’était avant l’offensive du Têt, mais on sentait déjà l’insoumission grimper dans les rangs. Certains soldats devenaient gung-ho, des fous de la gâchette. La scène parle de ça, c’est le cœur du film : le combat de l’Amérique contre elle-même. Comment une part de nous est morte là-bas. » Stoned « Au moment où il voit émerger Elias de la forêt, Chris Taylor (Charlie Sheen) comprend que Barnes lui a menti et…

access_time3 min.
l’autre lara

Alicia Vikander (© WARNER) 1 Un reboot nécessitait une nouvelle actrice Comme nous l’avait confié le réalisateur, Roar Uthaug, sur le tournage, ce nouvel épisode de la franchise Tomb Raider est en réalité un prequel. Il revient sur les jeunes années de l’aventurière, en calquant son scénario sur le reboot du jeu vidéo orchestré par les studios Square Enix en 2013. De son côté, après Angelina Jolie, Alicia Vikander avait envie d’enfiler la combinaison de Lara Croft... à sa façon : « On m’a laissée intervenir dans l’écriture du personnage, et je savais que je voulais l’emmener dans une certaine direction. Quelque chose de plus réaliste et crédible où elle est cette jeune adulte débarquant dans la vie sans repères et se retrouvant face à son destin. »…

SPECIAL ISSUES

help