EXPLOREMY LIBRARY
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Science
Science & VieScience & Vie

Science & Vie No. 1211

Premier magazine européen de diffusion de la science, Science & Vie consacre en réalité plus de 120 pages chaque mois à analyser et à décrypter les principales avancées de la connaissance. Dans notre monde formidablement riche en mutations les progrès scientifiques jouent plus que jamais un rôle de premier plan. A l'écoute de tout ce qui se découvre, s'invente, se discute, se construit, nos journalistes scientifiques mettent tout leur talent de vulgarisateurs au service de nos 3 millions de lecteurs qui souhaitent mieux comprendre et anticiper les transformations de la vie par la science. Nos articles sont abondamment illustrés, clairs, nets et précis.

Country:
France
Language:
French
Publisher:
Societe Mondadori Magazines France
Read Morekeyboard_arrow_down
SPECIAL: Économisez 40% sur votre abonnement!
BUY ISSUE
$5.70(Incl. tax)
SUBSCRIBE
$47.78$28.67(Incl. tax)
12 Issues

IN THIS ISSUE

access_time1 min.
avant-propos

Benoît Rey b.rey@mondadori.fr Allez! Un dernier effort… Une de ces nuits, si vous levez les yeux au ciel, vous verrez peut-être un point orangé qui brille bien trop fort pour être une simple étoile : c’est Mars. Pensez alors qu’au même moment, tout là-bas, le rover Curiosity est en train d’attaquer sa dernière ascension sur les flancs du mont Sharp. Plus que 500 m à rouler dans la poussière martienne et il aura enfin atteint son objectif : une étendue d’argile qui pourrait être truffée de molécules organiques… précurseurs de la vie. (DR) Alexandra Pihen a.pihen@mondadori.fr Hauts comme trois pommes et montés sur ressorts Grâce à une expérience décisive réalisée par des spécialistes français de la physiologie, on sait enfin pourquoi les enfants prépubères n’en finissent pas de nous…

access_time4 min.
forum

“Chapeau les artistes ! Alors que nous ne pesons que 1/10 000 des êtres vivants, nous avons détraqué les océans, soit 70 % de la Terre.”Hugues Duru, internet L’AUTRE DÉFI DES DERNIERS SURVIVANTS Dans votre article “Disparu ou perdu de vue ?” (S&V n°1208, p. 86) vous mentionnez le fait que quelques espèces échappent à la disparition grâce à quelques individus… Mais n’y a-t-il pas des risques de consanguinité ? Geoffroy Parmentier, Gesves (Belgique) S&V Bien vu : à partir d’un certain seuil, la consanguinité est en effet une vraie menace pour les petites populations animales – environ 50 individus selon des chercheurs. Le risque est de voir apparaître au sein de l’espèce des malformations qui, au fil des générations, pourraient entraîner sa perte. Néanmoins, toutes les espèces…

access_time1 min.
méfiez-vous des extraterrestres !

Je ne comprends pas cette folie autour de la vie extraterrestre. En effet, en découvrir ne pourra que nous apporter des choses dramatiques : si c’est un monde plus primitif de micro-organismes, il pourrait s’avérer dangereux pour notre santé ; si c’est un monde peuplé d’êtres moins évolués que nous, on va s’approprier leur espace (et indirectement les détruire) ; et si c’est un monde peuplé d’êtres plus évolués, que nous, nous ne pourrions que leur servir d’esclaves ou de nourriture. Bref, encore une fois, notre soif de connaissance risque de nous faire courir à notre perte ! Quel dommage que les Terriens ne puissent se contenter de ce qu’ils ont et profiter de la nature. ■…

access_time1 min.
premiers signes de la particule miracle ?

Nous vous annoncions en juin 2012 que le neutrino stérile – frère hypothétique du neutrino – pouvait faire “exploser toute la physique”. Restait à mettre la main dessus… Justement, en mai dernier, les physiciens de l’expérience Mini-BooNE ont annoncé avoir détecté un signal en excès, pouvant signer l’existence de cette particule miracle. À la sortie de leur faisceau installé près de Chicago, ils ont observé quelques centaines de neutrinos de plus qu’attendu. Or, l’explication la plus simple est qu’ils seraient le résultat de la transformation de neutrinos stériles plus massifs, et donc plus prolifiques en particules que les autres. Ainsi, la physique serait augmentée d’une nouvelle particule élémentaire, et les physiciens auraient trouvé la porte vers de nouvelles théories pour lever les grandes inconnues, des plus petites aux plus…

access_time1 min.
déjà une hécatombe chez les baobabs

La sombre prophétie du biologiste américain William Laurance est-elle en train de se réaliser ? En 2013, après avoir étudié durant trente ans les grands arbres de toutes les forêts du monde, il annonçait la disparition imminente des colosses végétaux. En cause : non seulement nos tronçonneuses, mais aussi leur grande vulnérabilité à la sécheresse et aux tempêtes. Or, le dérèglement climatique pourrait exacerber leur agonie, prévenait le biologiste. Force est de reconnaître que les faits semblent aujourd’hui lui donner raison. En douze ans, dix baobabs parmi les plus vieux et les plus gros sont totalement ou partiellement morts, rapporte une équipe de chercheurs internationaux. Dernier en date, celui de Platland, en Afrique du Sud, l’un des plus visités d’Afrique (34 m de circonférence), est aujourd’hui à terre. Comme…

access_time1 min.
dans les kiosques

SVJ CHANGE DE PEAULe mensuel emblématique des ados adopte un format plus trapu et une maquette mieux charpentée. Costaud donc, mais toujours aussi richement illustré, Science & Vie Junior rebâtit ses 100 pages mensuelles autour de quatre nouvelles grandes sections (Quoi de neuf, Science buissonnière, Le journal de l’étrange et Champ libre) et de nouvelles rubriques. Cet été, tout le monde s’embarque avec des chercheurs qui n’ont peur de rien… Science & Vie Junior, 5 € LE POURQUOI DU COMMENTAnniversaire gonflé pour Science & Vie Découvertes. Pour ses 20 ans, le mensuel des plus jeunes a pris place dans une nacelle arrimée à un ballon gonflé à l’hélium… et s’est élevé à 32 km d’altitude, jusqu’à ce que le ballon éclate et qu’il redescende paisiblement jusqu’au…

help