EXPLOREMY LIBRARY
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Men's Lifestyle
The Good LifeThe Good Life

The Good Life No. 36

The Good Life, nouveau magazine d'Ideat Editions, est le premier magazine masculin hybride : news & lifestyle. The Good Life regarde le monde à 360°. Economie, lifestyle, art contemporain, architecture, musique, voyages, mode, décoration contemporaine… Pour comprendre ce qui se passe sur la planète et décrypter les tendances de fond économiques et sociétales.

Country:
France
Language:
French
Publisher:
IDEAT EDITION
Read Morekeyboard_arrow_down
SPECIAL: Économisez 40% sur votre abonnement Zinio avec le code: BIG40
BUY ISSUE
$7.51(Incl. tax)
SUBSCRIBE
$30(Incl. tax)
5 Issues

IN THIS ISSUE

access_time3 min.
contributors

Geneviève Brunet THE GOOD VINTAGE GETAWAY Journaliste et auteur, elle a écrit des rivières de lignes pour les magazines et pour la presse quotidienne, et publié des ouvrages chez Actes Sud et La Martinière. De son enfance sur les rives de la mer du Nord, elle a gardé le goût du large et des départs, dispersant ses valises entre Paris, le Var et ailleurs. Elle est toujours prête à s’envoler pour The Good Life, dont elle partage l’inépuisable curiosité depuis le tout premier numéro. Albertine Guillaume THE GOOD SURPRISE En 2010, après un CAP photographie, elle intègre la galerie Marine Veilleux, à Paris, et y présente sa toute première exposition personnelle. Elle participe ensuite à plusieurs expositions collectives, dont la Slick Art Fair, en 2012… En 2013, elle est primée au MyProvence Festival, puis, en…

access_time5 min.
milan n’est pas l’italie

Il fait froid, à l’aéroport de Milan-Linate, ce matin. Il fait presque «aéroport de campagne» à côté de celui de Paris-Charles-de-Gaulle, et tout y semble désuet: sa taille, les carabinieri restés dans leur jus, les hôtesses d’Alitalia en tenue vert pétard, les comptoirs des cafés avec leur clientèle gesticulante, le bocal avec les amaretti servis avec le café pour un euro de plus… mais bon, on est en Italie, et dans la capitale économique du pays. Dehors, le temps n’est pas au top; comme souvent, la ville est noyée dans un brouillard humide. Du reste, l’avion a failli ne pas pouvoir se poser tellement on n’y voyait pas à cent mètres. Quand on voit cela, on se dit que l’Italie est vraiment en crise, à la ramasse, et que la…

access_time4 min.
italie: des intellectuels en résistance

« Et que ferez-vous si vous êtes arrêté ? » Voilà le genre de questions, aussi absurdes soient-elles, posées par certains journalistes français à Roberto Saviano lors de sa tournée en France. Venu à l’occasion de la sortie de son roman Piranhas,édité chez Gallimard, l’écrivain italien a été accueilli tel un Mandela fuyant l’apartheid. Une exagération? Sans nul doute. La caricature habituelle de l’Italie? Peut-être. Fort heureusement, les auteurs transalpins qui critiquent le gouvernement actuel n’ont pas encore été arrêtés, même si Saviano fait l’objet d’une plainte déposée par le ministre de l’Intérieur Matteo Salvini, qui a même menacé de lever sa protection policière. Depuis désormais douze ans et la publication de Gomorra, l’écrivain vit reclus, dans des lieux tenus secrets. Piranhas est la suite de cette plongée dans le monde…

access_time2 min.
the good visions

access_time3 min.
art contemporain

New York Bruce Nauman électrisant On se souvient toujours des expositions de Bruce Nauman tant elles sont marquantes. Il fait partie de ces artistes qui convoquent la question du corps et qui mettent en branle celui du spectateur en l’invitant à participer à ses performances. Paroles ou gestes répétitifs, couloirs exigus et oppressants, pulsations de lumières, directives sardoniques forgées en néon, l’art de Bruce Nauman est une expérimentation poussée parfois à l’extrême, une manière de questionner nos manières de voir, de faire et de sentir. La rétrospective du MoMA ouvre sur plusieurs installations inédites, dont une œuvre vidéo qui recourt à des procédés 3D fascinants. Bruce Nauman: Disappearing Acts, MoMA, jusqu’au 25 février. www.moma.org Milan Ode à l’igloo «Nous vivons dans une ère très temporaire. Pour moi, le sens du provisoire coïncide avec ce mot: igloo»,…

access_time3 min.
photo

Lausanne Photographe caméléon Maître de la photo passe-muraille, artiste du camouflage, Liu Bolin se dissimule depuis quinze ans dans tous les environnements, tel un caméléon. Photographe et performeur, il utilise son corps comme un moyen d’expression. Aidé de ses assistants, il pose des heures durant devant la muraille de Chine, un tas de charbon, un champ de tournesol, un linéaire de supermarché ou devant son propre atelier situé dans un quartier d’artistes rasé par le gouvernement chinois. En devenant « l’homme invisible », Liu Bolin insiste sur les ravages du développement économique et urbain qui tend à broyer les vies et à faire disparaître les êtres en tant qu’individus. Liu Bolin, musée de l’Elysée, jusqu’au 27 janvier. www.elysee.ch Luxembourg Des inédits de Jeff Wall C’est peu de dire que le caisson lumineux de Jeff Wall, au…

help