ENTDECKENBIBLIOTHEK
Mode
ELLE France

ELLE France No. 3851

Depuis plus de soixante ans, chaque semaine, dans ELLE, les femmes s’informent sur l’actualité, les tendances, la mode, la beauté. ELLE est un magazine hebdomadaire qui a le souci de soi et des autres. C’est un magazine féminin où toutes les générations de femmes se retrouvent.

Land:
France
Sprache:
French
Verlag:
Hachette Filipacchi Associes
Erscheinungsweise:
Weekly
Mehr lesen
ABONNIEREN
CHF 42.15
52 Ausgaben

in dieser ausgabe

2 Min.
les mots de l’exil

Quel destin pour les exilés, indésirables partout, seulement coupables d’espérer une vie meilleure ? La semaine dernière, les responsables politiques se sont penchés sur le sort de ceux qu’on appelle commodément « les migrants ». Mot embarrassant et embarrassé, enfermant ces enfants, ces ados accompagnés ou non, ces hommes et ces femmes dans un statut maudit, celui d’errants perpétuels. Les pays européens ont tenté fin septembre de mettre au point un mécanisme de répartition automatique des demandeurs d’asile repêchés en Méditerranée. Et en France, à l’Assemblée nationale puis au Sénat, il a été question d’un durcissement des conditions de l’hospitalité. Le président Macron évoque en même temps « un devoir de solidarité européen » et « la lutte contre le détournement du droit d’asile français ». Les politiques louvoient mais…

2 Min.
tout ce qui nous a rendus heureux cette semaine

1 CHOCO BIRTHDAY La maison Foucher fête d’une bien jolie manière son bicentenaire, avec ce coffret de douceurs chocolatées, dessiné par le peintre Bertrand de Miollis. Aussi beau que bon. chocolat-foucher.com 2 GARE AU GARY ! ON REDÉCOUVRE LES MOTS BOULEVERSÉS ET BOULEVERSANTS DE ROMAIN GARY DANS « LA PROMESSE DE L’AUBE », DITS PAR STÉPHANE FREISS, SEUL EN SCÈNE AU THÉÂTRE DE L’ATELIER (PARIS-18e ), JUSQU’AU 15 NOVEMBRE. 3 ÇA PIQUE Avec l’automne, on arrête le basilic et on passe au piment, l’épice la plus consommée dans le monde ! En manque d’idées pour le cuisiner ? « Piment », de Sophie Dupuis-Gaulier (éd. Hachette Cuisine), propose 80 recettes, de la plus douce à la plus hot. 4 1 HEURE SEULEMENT HABITAT ET HUMANISME LANCE POUR LA DEUXIÈME ANNÉE « L’HEURE SOLIDAIRE », DU 18 AU…

3 Min.
isabelle carré

Votre état d’esprit du jour ? L’impatience. Impatience de tourner une jolie scène avec Grégory Gadebois dans le prochain film d’Éric Besnard. Et impatience de quitter le Cantal ensuite pour retrouver mes enfants. Á qui avez-vous pensé ce matin? À mes enfants. Le défaut que vous préférez chez l’autre ? La gourmandise, si on tient à la considérer comme un défaut. Et chez vous ? La timidité, j’ai appris à vivre avec ! Un menu idéal pour ce soir ? Du fromage (dans le Cantal on est bien !) et du vin naturel. Á quoi ne résistez-vous pas ? À la gentillesse. Un personnage de fiction qui vous fascine ? Cet homme qui a le pouvoir de se rendre invisible joué par Jean-Christophe Folly et dont je suis amoureuse dans « L’Angle mort ». Et dans la…

8 Min.
grand paris !

NOS COUPS DE CŒUR Trois créateurs, très différents dans leur style, mais assez similaires dans leur perception créative. Trois créateurs qui partent d’une idée forte autour de laquelle se déploie leur culture mode, au-delà des contingences commerciales. Une évocation irlandaise pour Sarah Burton chez Alexander McQueen, où l’on sent la lande mais où le vêtement exprime son propre romantisme. Une réflexion sur le clair-obscur avec Pierpaolo Piccioli chez Valentino, où le blanc verse peu à peu dans l’éclat vibrionnant de la couleur, comme une montée en puissance de l’émotion. Enfin, Nicolas Ghesquière chez Louis Vuitton, qui se pose la question passionnante du dandysme et de ses allures composites mais miraculeusement harmonieuses et où le désuet devient éblouissant de modernité. C’est la particularité de la mode française : des vêtements oui, mais…

2 Min.
green passionnel

Montrer qu’une mode green peut aussi être « sexy », comme elle dit, c’est le défi que relève Stella McCartney depuis sa première collection en 2001. Pionnière, elle utilise du coton bio depuis 2008, et va plus loin chaque saison : polyester recyclé, viscose durable, etc. « 75 % des vêtements de l’été 2020 sont ecofriendly », nous annonce-t-elle. La crise écologique n’a jamais fait perdre à la créatrice végétarienne son sens de l’humour : en guise de décor pour son show, elle a fait projeter des images d’autruches, de zèbres ou de perroquets en train de faire l’amour sur fond de « Love to Love You Baby » par Donna Summer. Sous-texte : pour continuer de jouir sans entrave, encore faut-il s’assurer de la survie des espèces… Un message…

3 Min.
fiac lux !

On s’offre une virée capitale. Comme à son habitude, la foire se déploie hors les murs et envahit Paris. L’occasion de faire un tour place Vendôme où la fantasque Yayoi Kusama, princesse aux petits pois de l’art, plante une de ses fameuses citrouilles taille XXL. Ou encore de s’attarder au jardin des Tuileries pour voir les baigneuses d’Alex Katz batifoler dans un bassin – parfum d’été. Mais aussi de déambuler dans l’allée piétonnisée entre Petit et Grand Palais : on y découvre une affiche monumentale de l’artiste nigérian – un pied à Berlin, un autre à Lagos – Emeka Ogboh, qui vante les mérites de sa bière Sufferhead. Un projet aux multiples ramifications qui interroge de manière détournée l’identité noire et l’histoire de la migration. On fait un détour par les…