ENTDECKENBIBLIOTHEK
Mode
ELLE France

ELLE France No. 3887

Depuis plus de soixante ans, chaque semaine, dans ELLE, les femmes s’informent sur l’actualité, les tendances, la mode, la beauté. ELLE est un magazine hebdomadaire qui a le souci de soi et des autres. C’est un magazine féminin où toutes les générations de femmes se retrouvent.

Land:
France
Sprache:
French
Verlag:
Hachette Filipacchi Associes
Erscheinungsweise:
Weekly
Mehr lesen
ABONNIEREN
CHF 42.18
52 Ausgaben

in dieser ausgabe

2 Min.
des livres et vous!

Bonjour tristesse, pour la première fois de son histoire, pour des raisons sanitaires évidentes, le Grand Prix des Lectrices ne se terminera pas par sa traditionnelle soirée de clôture. Frustration de ne pas rencontrer les cent vingt jurées de cette 51e édition, dont les choix ont été audacieux. Déception de ne pas célébrer les trois magnifiques lauréates, Claire Berest pour son roman incandescent sur Frida Kahlo, « Rien n’est noir » (éd. Stock), Vanessa Springora pour l’extraordinaire récit de son emprise par un écrivain pédophile, « Le Consentement » (éd. Grasset), Tess Sharpe pour son polar digne de Tarantino, « Mon territoire » (éd. Sonatine). Consolons-nous avec la jolie déclaration de Claire Berest : « Le Prix des Lectrices de ELLE, pour moi, c’est la fête du siècle et tant…

1 Min.
tout ce qui nous rend heureux cette semaine

1 FÉLICITÉ PHOCÉENNE Pendant tout l’été, et dans le cadre enchanteur de la Villa Gaby à Marseille, l’entrepreneuse et restauratrice Charlotte Crousillat et son équipe proposent des conférences, concerts, soirées littéraires, rétrospectives ciné, ateliers cuisine. Demandez le programme ! villacarlotta.fr 2 CHIC CHEF LE MAGAZINE « HARPER’S BAZAAR » A UNE NOUVELLE RÉDACTRICE EN CHEF, SAMIRA NASR. D’ORIGINE LIBANOTRINIDADIENNE, CETTE JOURNALISTE DEVIENT LA PREMIÈRE FEMME NOIRE À OCCUPER CE POSTE. 3 YES WE CANELÉS ! On connaît bien la version sucrée, mais la délicieuse maison Aux Deux Canelés (Paris-4e ) décline aussi ces gourmandises en version salée. Et propose même des ateliers pour vous apprendre à les cuisiner. auxdeuxcaneles.fr 4 AVANT-PREMIÈRE PETITES CONFIDENCES SUR LA RENTRÉE LITTÉRAIRE QUI SE PRÉPARE : LA STAR EN SERA EMMANUEL CARRÈRE AVEC « YOGA » (ÉD. P.O.L), UN LIVRE TRÈS PERSONNEL, ET ISABELLE…

2 Min.
rod paradot

Votre état d’esprit du jour ? Je suis dans un bon mood, super content de faire partie de « Balle perdue ». Á qui avez-vous pensé ce matin? À ma mère. Le défaut que vous préférez chez l’autre? L’euphorie. Et chez vous ? Je parle trop. J’ai l’impression de me confier beaucoup trop aux autres. Un menu idéal pour ce soir ? Du riz cantonais, des crevettes vapeur et du poulet à la citronnelle. Á quoi ne résistez-vous pas ? Je ne peux pas m’empêcher de rire, c’est naturel. Et je ne résiste jamais à l’euphorie des gens qui m’entourent. Je ne me prends pas au sérieux. Un personnage de fiction qui vous fascine ? Titeuf, Harry Potter, et surtout le Joker. Et dans la vie? Coluche et le rappeur Rilès. Les causes qui vous mobilisent ? La…

3 Min.
a change is gonna come

Après des décennies de maigres concessions faites aux minorités visibles et aux femmes, sous-représentées et sous-récompensées, les temps seraient-ils vraiment en train de changer à Hollywood ? Après une énième année d’« Oscars so white », et dans le sillage du mouvement antiraciste outre-Atlantique, l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences, qui supervise la plus prestigieuse remise de trophées du cinéma américain, semble enfin prête à passer à l’action. Le 10 juin dernier, elle a ainsi annoncé qu’une équipe de choc planchera d’ici à la fin juillet sur une série de mesures visant à assurer plus de diversité (à l’écran dans les films sélectionnés, et sans doute en coulisses du côté des équipes techniques et de production). L’Académie en a également profité pour élire à son Board of Governors la…

1 Min.
á fond les formes

LES MAINS Dimanche soir, régalien « et dans le verbe et dans le geste », celui qui est aux manettes du pays bougeait sans cesse ses menottes. Bronzées, la lunule impeccable, avec ses deux alliances symboles du « en même temps ». Alors, « jeu de mains… » ou « je demain » ? LE MESSAGE Entre annonce du retour à la normale, lustrage de poil des citoyens et appel à l’unité républicaine, il y a eu cette phrase : « Nous allons retrouver pleinement la France. » Elle s’était cachée, la coquine ? Où es-tu, petit Hexagone ? C’est surtout les promesses qu’on aimerait retrouver… À bon entendeur ! LE JARDIN Après des semaines de confinement, le moindre bout d’herbe arrosé d’eau fraîche devient ultra-désirable. Alors, même si on s’était juré…

2 Min.
fureur de rire ?

Surnommé « proto » ou « gaz hilarant », le protoxyde d’azote gagne du terrain en France, notamment chez les jeunes. Trois questions à Clément Gérome, sociologue et chargé d’études à l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies. ELLE. Qu’est-ce que le proto, et qui sont ses consommateurs ? CLÉMENT GÉROME. C’est un gaz utilisé dans le milieu médical pour les anesthésies, et, dans le secteur alimentaire, pour pressuriser les aérosols, dont l’usage a été détourné à des fins récréatives. Dès les années 2000, le gaz est apparu comme drogue d’accompagnement dans les free-parties, où les polyusagers aguerris s’en procurent pour relancer les effets stimulants de la cocaïne ou de la MDMA, par exemple. Depuis 2010, on trouve le proto dans les soirées étudiantes. Plus récemment, des communes ont signalé la circulation…