ENTDECKENBIBLIOTHEK
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Angeln & Jagen
Le Chasseur Français Le Chasseur Français

Le Chasseur Français HS No. 96 - Special

Chaque mois, retrouvez des reportages et des conseils pratiques concernant la chasse, la pêche, le jardin. Et en plus, des petites annonces classées au service de nos lecteurs.

Land:
France
Sprache:
French
Verlag:
Societe Mondadori Magazines France
Mehr lesenkeyboard_arrow_down
ABONNIEREN
CHF 25.16
12 Ausgaben

IN DIESER AUSGABE

access_time2 Min.
de bonnes raisons d’espérer…

(PHOTO : LCF / M. VIGO) Que de nouveautés et de changements depuis notre dernier opus ! Lancement de la grande réforme de la chasse et projet de baisse du permis national, autorisation des modérateurs de son à la chasse, modification de la législation concernant la vente d’armes entre particuliers… En effet, les nouvelles ne manquent pas dans le landerneau cynégétique en 2018. Les mauvais résultats de l’année passée, notamment dus à une saison au petit gibier maussade et à une migration en dent de scie, qui ont touché le monde de l’armurerie, pourraient n’être qu’un mauvais souvenir tant la saison à venir recèle de raisons d’espérer. La promesse d’une réduction du coût de la validation annuelle semble n’avoir jamais été aussi proche, elle donnerait l’occasion d’attirer plus de jeunes…

access_time4 Min.
silence… on tire!

Les systèmes dits « silencieux » sont devenus légaux pour la chasse dans notre pays, le 2 janvier dernier, enfiévrant les professionnels du secteur qui voient dans cette annonce une opportunité pour doper leur activité. Reste à connaître l’accueil que réserveront l’ensemble des chasseurs français à ce « nouveau » produit. Pour l’heure, il est difficile de répondre à cette question, entre la circonspection et la curiosité des hypothétiques utilisateurs. Longtemps, les silencieux ont été bannis par souci de lutter contre le braconnage pratiqué au moyen de carabines calibre 22 LR équipées d’un tel dispositif, qui, sous réserve d’employer des munitions « subsoniques », c’est-à-dire tirant une balle dont la vitesse initiale ne dépasse pas 320 m/s, étouffe totalement la déflagration. Au point même de ne donner à percevoir…

access_time1 Min.
une offre prolifique

Les nouveautés en matière de modérateurs de son abondent actuellement sur notre marché et celles déjà connues ne constituent que les prémices du déferlement à venir. Quelques noms commencent même à s’imposer dans ce foisonnement par les réalisations qu’ils diffusent ou annoncent. Il s’agit de A-Tec (Norvège), Aimsport (Suède), Ase Utra (Finlande), Blaser (Allemagne), BR Tuote (Finlande), Hausken (Norvège), MAE (Nouvelle-Zélande), Recknagel (Allemagne), SAI (Danemark), Sauer (Allemagne), Schultz-et-Larsen (Danemark), Stalon (Suède), Tunet (France) ou encore Vortex (France)… ■…

access_time1 Min.
filetage indispensable

A l’inverse des silencieux destinés aux carabines 22 LR qui se déclinent presque tous en deux variantes, l’une « à vissage » pour canon fileté et l’autre « à baïonnette » pour tube non fileté, les modérateurs de son pour carabines de chasse requièrent obligatoirement un filetage. La quasi-totalité des armes en service en étant dépourvues, il convient d’en prévoir la modification par un armurier – très – compétent (l’opération est particulièrement délicate) avant l’acquisition du modérateur de son. ■…

access_time1 Min.
les fusils également

Proscrits jusqu’alors également pour les fusils de chasse, les modérateurs de son étaient en revanche légaux sur les armes de tir sportif. Des fusils équipés de tels dispositifs ont été utilisés sur des stands proches d’habitations ou sur des paquebots. Leur usage est pourtant toujours demeuré marginal. Ce qui rend peu probable leur adoption au cours des années à venir au-delà d’une petite fraction des chasseurs de notre pays. ■…

access_time1 Min.
des contraintes non négligeables

Si les modérateurs de son présentent d’indéniables atouts, ils demandent cependant à être acquis en pleine connaissance des conséquences et des exigences qu’induit leur usage. Un tel dispositif leste la carabine de 150 à 500 g ; de surcroît à l’extrémité de son canon, là où il la déséquilibre le plus. Si cela s’avère sans incidence en chasse à l’affût, une certaine gêne peut apparaître pour l’approche et surtout en battue. La maniabilité et la vivacité de la carabine y sont primordiales, et plus encore la bonne répartition de ses masses. Nous avons tous déjà suffisamment tendance à « tirer bas » sur un animal en pleine course… sans surcharger la bouche du tube de notre arme. Il est certes possible de rééquilibrer la carabine en ajoutant du poids…

help