ENTDECKENBIBLIOTHEKZEITSCHRIFTEN
KATEGORIEN
EMPFEHLUNGEN
ENTDECKENBIBLIOTHEK
 / Promis & Gesellschaft
Paris Match

Paris Match

No. 3690

Depuis plus de 60 ans, Match raconte le monde tel qu’il est. Entre les joies et les peines, les larmes et les sourires, l’Histoire s’écrit à travers les destins du quotidien, sur la scène internationale, et trouve chaque semaine un écho émouvant dans le magazine.

Land:
France
Sprache:
French
Verlag:
Lagardere Media News
Mehr lesen
ABONNIEREN
CHF 69.04
52 Ausgaben

IN DIESER AUSGABE

7 Min.
pénélope bagieu sorcière mais pas trop

Spielberg, Tim Burton, Wes Anderson... Nombreux sont les cinéastes prestigieux à avoir adapté sur grand écran l’univers cruel et merveilleux de Roald Dahl, l’écrivain chéri des enfants. Personne, pourtant, n’avait encore transposé en BD les histoires de l’auteur de « Charlie et la chocolaterie ». C’est chose faite grâce à Pénélope Bagieu, la dessinatrice du très féministe et multirécompensé « Culottées », qui, du haut de ses 38 ans, s’en prend avec tendresse à « Sacrées sorcières », le livre préféré de ses 8 ans. En attendant l’adaptation ciné du même livre par Robert Zemeckis d’ici à la fin de l’année. “QUAND J’ÉTAIS PETITE, LES HÉROS DE BD ÉTAIENT TINTIN ET ASTÉRIX. DES MECS. A PART LA SCHTROUMPFETTE, PAS DE FEMME” PÉNÉLOPE BAGIEU Paris Match. Vous êtes aujourd’hui reconnue comme une auteure…

2 Min.
gilles caron une étincelle de vie

Le photographe est un être privilégié. D’abord parce qu’il peut dire avec son œil ce que mille mots ne sauraient décrire. « La photographie doit comporter une information », disait Roger Thérond, le directeur de Paris Match. Ensuite parce que l’enchaînement de ses images, qui se lisait à l’époque sur une planche-contact et qui apparaît aujourd’hui grâce aux numéros que l’appareil numérique attribue à chacune des photos prises, permet de retracer un itinéraire et, en réalité, tout un morceau d’existence. C’est ce que montre de façon remarquable ce film lorsqu’il explore le premier reportage qui a fait connaître Gilles Caron, c’est-à-dire son entrée dans la vieille ville de Jérusalem avec les troupes israéliennes en 1967. L’analyse des planches-contacts – la même chose sera faite ensuite avec un reportage sur mai 1968…

1 Min.
critiques

BAD BOYS FOR LIFE 2/5 D’Adil El Arbi et Bilall Fallah Avec Will Smith, Martin Lawrence... Ou quand les flics un peu dingos de notre jeunesse sont devenus des quinquas avec rhumatismes, même s’ils en ont encore sous le capot quand il s’agit d’aller chasser quelques méchants. Si le plaisir de retrouver le duo potache Smith-Lawrence est encore là, les idées manquent pour renouveler un genre rabâché par Hollywood. D’où un divertissement certes pétaradant, mais au ras des pâquerettes narratives. Du cinéma fast-food bien emballé mais rapidement indigeste. Fabrice Leclerc SCANDALE 3/5 De Jay Roach Avec Charlize Theron, Nicole Kidman... En pleine période #MeeToo, Hollywood multiplie les projets sur les affaires de harcèlement sexuel, cette fois au sein de la rédaction de la populaire et décriée chaîne d’info Fox News. Inspiré de faits réels, ce film nerveux…

1 Min.
ça nous déprime

JUSTIN BIEBER COUP DE COM’ Un documentaire sur la vie et l’œuvre du jeune prodige, pourquoi pas ? Mais la promo déguisée de sa marque de vêtements, on dit non ! (« Seasons », YouTube, dès le 27 janvier) « DÉTAILS » RASOIR De bons acteurs dans un vaudeville bergmanien de Lars Noren qui démarre bien mais s’étire sur deux longues heures. (Jusqu’au 2 février au Théâtre du Rond-Point) LES CÉSAR MYSTÈRE, MYSTÈRE… La Société des réalisateurs de films dénonce des « agissements opaques et discriminatoires indignes » au sein de l’Académie. (Canal +, le 28 février 2020) Coordination Clémence Duranton, avec Karelle Fitoussi, Gilles Medioni, Philippe Noisette, Anaël Pigeat et Claire Stevens.…

1 Min.
ça nous excite

AÏSSA MAÏGA MIGRANTE MORDANTE L’actrice nous fait vibrer en Nigériane emprisonnée en Irlande. (Arte, 23 et 30 janvier) CLAUDIA ANDUJAR OBJECTIF MILITANT Première grande rétrospective pour la photographe de talent qui a consacré sa vie à la défense des Yanomami, peuple amérindien. (Fondation Cartier, du 30 janvier au 10 mai) WENDY WHELAN UNE AMÉRICAINE À PARIS Celle qui codirige le New York City Ballet nous fait l’honneur d’un seul-en-scène brillant. (« The Day », Espace Cardin, du 24 janvier au 6 février)…

1 Min.
grève les théâtres à la peine

Si les annulations en série à l’Opéra de Paris ont fait couler beaucoup d’encre, d’autres salles parisiennes et au-delà ont souffert. Même des spectacles à succès tels que « Funny Girl » ont perdu des spectateurs (700 places occupées les mauvais soirs, 850 les jours pleins). Du côté de «War Horse» à la Seine musicale, on parle de 30 000 spectateurs alors que la production en espérait le double ! Trop éloigné du centre avec une ligne de métro fermée, ce spectacle star a joué de malchance. L’opéra rock « Siddharta » affichait lui 300 spectateurs certains soirs. Mais les plus touchés ont été les cirques qui s’installent chaque année aux portes de Paris, Gruss ou Phenix. Certains évoquent une baisse de 40 % de la fréquentation alors que cette…