DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Maison et Jardin
Aquarium a la MaisonAquarium a la Maison

Aquarium a la Maison No. 134

Comment créer un bac, choisir un aquarium, quelles espèces cohabitent, comment nourrir, soigner ses poissons, combattre les algues, améliorer la qualité de l’eau, découvrir les nouveautés sur le marché... Pour tous les aquariophiles qui associent au mot aquarium autre chose qu’un simple bocal avec un poisson rouge et veulent avoir une démarche éco-responsable, l’Aquarium à la maison apporte tous les deux mois de nombreuses réponses et de nombreux sujets de réflexion.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
LR Presse
Lire pluskeyboard_arrow_down
JE M'ABONNE
26.61 CHF
6 Numéros

DANS CE NUMÉRO

access_time1 min.
aquarium a la maison

DIRECTEUR DE LA PUBLICATION Christian Fournereau chfournereau@lrpresse.fr RÉDACTRICE EN CHEF Michèle Corbihan micorbihan@lrpresse.fr DIRECTION ARTISTIQUE Antoine Simon ansimon@lrpresse.fr GRAPHISTES Stéphanie Grevet stgrevet@lrpresse.fr Marie Leclercq ONT COLLABORÉ Marie Albessard, Isabelle Cazalis, Michel Dantec, Céline D’Hardivillé, Arnold Dubarres, Frédéric Fasquel, Freds, Marie-Sophie Germain, Patrick Louisy, Chris Lukhaup, Patrick Nusbaum, Sandrine Panossian-Kahn, Jérôme Picard, Frédéric Potier, Grégory Reynaud, Ingo Seidel, Éric Zeitoun. REVENDEURS & PROFESSIONNELS: Tél. : 02 97 59 37 66 Magalie ROUS marous@lrpresse.fr COMPTABILITÉ : Anne Le Crom anlecrom@lrpresse.fr Tél. : 02 97 59 37 61 Printed in France - Imprimé en France Léonce Deprez - Béthune Principaux associés : C. Fournereau et F. Fournereau. Couverture : guppy Photo : Frédéric Fasquel.…

access_time1 min.
diversité et biodiversité

La biodiversité est une richesse à préserver sur notre planète, autant que faire se peut. Mais des espèces disparaissent avant même d’avoir été décrites, sur terre comme dans l’eau d’ailleurs. Les rapports se succèdent sans que l’on ait réussi à enrayer le déclin de cette richesse. Patrick Louisy nous emmène dans le lac du Tanganyika, dans ce laboratoire qui nous montre le processus de la différenciation des espèces et nous fait comprendre l’évolution d’un milieu. À l’opposé, des aquariophiles cherchent à diversifier des espèces en sélectionnant les formes et les couleurs. Ce sont alors des formes d’élevage, de sélection qui n’ont rien à voir avec des sujets sauvages prélevés dans la nature. C’est le cas avec les platys, les mollys, les combattants et les guppys, par exemple. Il s’agit alors…

access_time1 min.
des antidépresseurs dans les poissons

Les résidus de médicaments et de produits de soins sont en augmentation dans les écosystèmes aquatiques et la communauté scientifique s’inquiète de plus en plus des effets secondaires qu’ils peuvent avoir sur les organismes (aquatiques) vivants. Des chercheurs ont mis au point des méthodes analytiques permettant de mesurer la teneur en antidépresseurs, antibiotiques et écrans solaires dans l’eau et les poissons. Ils ont étudié l’accumulation de ces contaminants dans les tissus et les fluides des poissons, leur transformation et leurs effets au niveau moléculaire. La conclusion de cette étude montre que l’exposition des poissons aux médicaments génère des effets au niveau moléculaire. Ainsi, l’antidépresseur amitriptyline, l’antibiotique ciprofloxacine et le filtre ultraviolet oxybenzone peuvent s’accumuler chez les poissons et entraîner des effets secondaires sur leur plasma, leur cerveau et leur foie.…

access_time1 min.
les bruits brouillent les oeufs

Quelle est l’influence du bruit sur le développement des œufs et des alevins de deux petits poissons de récif corallien, Acanthochromis polyacanthus et Amphiprion melanopus ? E. P. Fakan et M. I. Mc cormick, des chercheurs de l’Université de James Cook à Townsville (Queensland), en Australie, ont montré que le rythme cardiaque des embryons augmentait de 10 % à chaque fois qu’un bruit de moteur était émis. De plus, les alevins issus d’œufs soumis à des bruits de moteur réguliers étaient plus grands que ceux issus d’œufs soumis uniquement aux bruits du récif, dont la réserve vitelline était 13 % plus faible. Le stress généré par les bruits d’origine humaine pousserait les embryons à se développer plus rapidement en drainant plus vite les réserves vitellines. Cependant, pour le moment, les…

access_time1 min.
des larves aveugles par manque d’oxygène

La vision des larves d’invertébrés marins est très sensible à la disponibilité en oxygène de l’eau : c’est ce qu’ont montré les études menées par Lilian Mc Cormick et son équipe, du Centre pour la conservation et la biodiversité marine de San Diego, aux États-Unis. Ces chercheurs ont testé l’influence du manque d’oxygène sur la vision de larves de quatre invertébrés marins – l’encornet de Californie (Doryteuthis opalescens), la pieuvre à deux points de Californie (Octopus bimaculatus), la galathée pélagique (Pleuroncodes planipes) et le crabe Metacarcinus gracilis – en mesurant l’activité électrique de leurs rétines. En réduisant la teneur en oxygène des bassins, ils se sont aperçus que la vision de ces larves d’invertébrés était réduite de 60 à 100 % en fonction des espèces et du taux d’oxygène. Si…

access_time1 min.
le combattant est animal national

Le combattant du Siam, Betta splendens, vient de se voir promulguer l’animal aquatique national le 22 janvier 2019 par l’Assemblée législative nationale de Thaïlande. Le gouvernement Royal thaïlandais espère que cet acte législatif améliorera la situation des éleveurs, maintenant que Betta splendens jouit d’une nouvelle identité nationale. Décrit par Cantor en 1850 sous le nom de Macropodus pugnax, Betta splendens rejoint un genre plus approprié dans la publication historique de Regan en 1909. Le genre Betta est créé en 1850 par Bleeker. Par le passé, le Siam qui a pris le nom de Thaïlande à partir de 1939, s’étendait sur l’actuelle RDP du Laos et sur l’ouest du Cambodge, englobant ainsi tous les territoires abritant Betta splendens, de forme nominale et de ses dérivés domestiques.…

help