Maison et Jardin
Aquarium a la Maison

Aquarium a la Maison No. 129

Comment créer un bac, choisir un aquarium, quelles espèces cohabitent, comment nourrir, soigner ses poissons, combattre les algues, améliorer la qualité de l’eau, découvrir les nouveautés sur le marché... Pour tous les aquariophiles qui associent au mot aquarium autre chose qu’un simple bocal avec un poisson rouge et veulent avoir une démarche éco-responsable, l’Aquarium à la maison apporte tous les deux mois de nombreuses réponses et de nombreux sujets de réflexion.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
LR Presse
Lire plus

dans ce numéro

1 min.
les couleurs de la vie

Un aquarium, c’est un microcosme, un petit lieu de vie où chacun des habitants a sa place. Un petit univers qu’animent les poissons. Alors quand ils sont colorés, ces poissons, l’effet obtenu est d’autant plus attractif ! Car les poissons colorés sont les stars des aquariums, bien sûr ! Leurs couleurs scintillent sous la lumière. Leurs robes sont jaunes, rouges, bleues, de deux couleurs ou plus, avec des reflets irisés ou tachetés, avec des rayures... La nature est très créative. Ces couleurs, ce sont les couleurs de la vie, de la vie des poissons. Ce sont aussi pour leurs couleurs extraordinaires que sont plébiscités les poissons marins ou bien encore les cichlidés africains pour l’eau douce par exemple. Les platys sont de ces espèces d’eau douce colorées très appréciées des…

5 min.
actualité

UNE LIMACE À ÉNERGIE SOLAIRE La limace de mer Elysia chlorotica semble se nourrir d’une algue monocellulaire Vaucheria litorea et la stocke dans son intestin. En fait, des chercheurs ont découvert que la limace ne se nourrit pas vraiment de cette algue. En effet, elle utilise la photosynthèse que peut réaliser l’algue et se nourrit du sucre résultant du processus. En séquençant les ARN de l’algue et de la limace, les chercheurs se sont également aperçus que le gastéropode communique avec les plastides pour les protéger de la digestion intestinale et utiliser leur production photosynthétique. Les deux ont en commun une partie de leur patrimoine génétique, ce qui montre une réelle symbiose. Par C. D. H. UN INSTINCT PARENTAL FRAGILE Après avoir séparé des Cichlidés africains de leurs œufs pendant un certain temps, des…

2 min.
envoyez-nous vos photos d’aquarium

Le nano de Quentin Dans son bac de 30 litres, Quentin a aménagé un décor pour recevoir une trentaine de crevettes Neocaridina davidi “Red Cherry”, 2 petites écrevisses CPO (Cambarellus patzcuarensis “Orange”), quelques guppys Endler et des escargots Anentome helena. Dans le fond du bac, le jeune aquariophile a installé des plantes pour que les crevettes y trouvent refuge. À l’avant, une petite noix de coco, qui est « la petite maison des écrevisses », et à côté, le petit bambou « que je trouve juste sublime » nous écrit Quentin. Quentin (20 ans, Nord) Quentin a voulu un décor très simple Quentin a un deuxième bac, un aquarium de 200 litres, peuplés de cichlidés africains, qu’il trouve « simple, mais juste magnifique ». La décoration est très simple, car le jeune aquariophile voulait quelque…

1 min.
note de la rédaction

La population est un peu élevée pour un bac de 200 litres, il semble qu’il y ait une quinzaine de poissons, dont au moins deux espèces assez grandes ( Labeotropheus fuelborni ou L. trewawasae et Melanochromis crabro qui devrait dépasser facilement les 15 cm à taille adulte.) La souche de Metriaclima (ou Pseudotropheus ) lombardoi semble être un hybride : Quentin a peut-être acheté ces poissons sans le savoir, car c’est une souche reproduite en Asie. L’hybridation a peut-être eu lieu dans le bac directement. Quoi qu’il en soit, pour constituer une population de cichidés africains, il est d’importance de choisir des sujets dont le patron de coloration est assez différent pour éviter les hybridations.…

4 min.
« j’ai craqué pour un nano au bureau »

« Je n’ai jamais pris le temps de m’intéresser sérieusement à l’aquariophilie. Pourtant, à chaque fois que j’allais dans une animalerie, je ne pouvais m’empêcher d’aller voir les poissons… » nous dit Jimmy, jeune Morbihannais de 27 ans. Alors quand il intègre une nouvelle entreprise et qu’il voit un aquarium installé dans le bureau d’une de ses collègues, c’est le déclic ! « J’ai commencé à lire pour apprendre ce que je devais faire pour ne pas commettre d’erreurs. Comme du monde passe dans mon bureau, je ne pouvais pas me permettre de présenter un échec. » Un petit volume Jimmy récupère un bac de 25 litres, un petit volume pour qu’il puisse tenir sur l’étagère de son bureau où il y a déjà des plantes. Il le débarrasse de son couvercle rouge et…

5 min.
le platy en fait voir de toutes les couleurs

Présent dans les bacs sous de nombreuses couleurs et des formes variées, le platy est une star de l’aquariophilie. Il est souvent recommandé aux débutants, car considéré comme un petit poisson facile, pacifique et tolérant quant aux paramètres de l’eau. L’élevage des jeunes ne demande aucune attention particulière dans un bac planté, car cette espèce assez prolifique est ovovivipare. Le platy atteint une longueur maximale de 6 cm pour une durée de vie de deux à trois ans. 1 De nombreuses variétés Le platy commun est originaire d’Amérique centrale et du Nord, son aire de distribution allant du Mexique au nord du Belize. Les principales localités sont comprises dans les bassins des rios Papaloapan et Coatzacoalcos. L’espèce a été importée en Europe, via l’Allemagne, pour la première fois en 1907. Le nom commun…