DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUEMAGAZINES
CATÉGORIES
  • Art et Architecture
  • Aviation et Bateau
  • Business et Finance
  • Auto et Moto
  • Presse people
  • Comics & Manga
  • Artisanat
  • Culture et Littérature
  • Famille et Éducation
  • Mode
  • Cuisine et Vin
  • Forme et Santé
  • Maison et Jardin
  • Chasse et Pêche
  • Jeunesse
  • Luxe
  • Presse Masculine
  • Film, Télé et Musique
  • Actualité et politiques
  • Photographie
  • Science
  • Sports
  • Tech et Jeux Vidéo
  • Voyages et Plein air
  • Presse Feminine
  • Adulte
SÉLECTION DU JOUR
DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
 / Auto et Moto
Auto Plus ClassiqueAuto Plus Classique

Auto Plus Classique HS No. 13

Le plaisir de la voiture ancienne à la portée de tous !

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Societe EMAS
Lire plus
JE M'ABONNE
23.95 CHF
6 Numéros

DANS CE NUMÉRO

1 min.
renault à la folie!

Pour célébrer à sa façon les 120 ans de Renault, Auto Plus Classiques a sélectionné pour vous ses meilleurs essais des voitures les plus marquantes de la marque au losange. De la Juvaquatre, née avant la Seconde Guerre mondiale, à la Supercinq GT turbo, star du milieu des années 1980, en passant par les familiales Frégate, R16 et R30, les sportives R8 Gordini, R5 turbo, Alpine A110 et A310, les coupés R17 et Fuego, les injustement mal aimées R6 et R14, ou encore les incontournables 4CV, Dauphine (sans oublier sa déclinaison cabriolet Floride) et R12, elles sont toutes passées entre les mains expertes de nos essayeurs, qui vous font partager leur passion pour ces Renault aux profils et caractères très différents. Si tous les modèles de Billancourt ne sont pas…

6 min.
l’aïeuledu ludos pace

La Juvaquatre est de conception ancienne, bien que ma compagne du jour soit encore relativement jeune. Produite à partir de 1938 en coach 2 portes (Louis Renault voulait se démarquer de Peugeot et de sa 202 à 4 portes), elle ne sera ensuite proposée qu’en version break, commercial ou familial, de 1948 à 1960. Une longue carrière pendant laquelle la motorisation évoluera au gré des productions de la marque. Initialement équipée d’un 4-cylindres à soupapes latérales, la Juvaquatre profitera du moteur de la 4 CV, puis de celui de la Dauphine en 1956. C’est cette dernière mouture, la bien nommée Dauphinoise, qui m’emmène aujourd’hui. Lifting mécanique Cette ultime version de “Juva” offre un compromis plutôt intéressant. L’avant étant toujours conforme aux premiers modèles, sa silhouette ne trompe pas: les arches de roue…

7 min.
équipage populaire

J’ai trop entendu mon père me parler des départs en vacances, avec ses parents et ses deux soeurs, dans la “4 pattes” familiale pour ne pas me réserver cet essai-là. Vous l’aurez compris, m’installer aux commandes d’une 4 CV, c’est d’abord conduire la voiture de mon grand-père. Une auto qui, dès sa première apparition publique au Salon de Paris 1946, symbolisait la liberté retrouvée et la prospérité, tout en incarnant un fol espoir de mobilité et de congés payés pour tous. Voiture la plus vendue dans l’Hexagone jusqu’en 1955, la petite Renault s’est rapidement imposée comme la populaire française par excellence, avec très pré ci sément 1 105 547 exemplaires produits entre 1947 et 1961. Auto Plus Classiques a choisi de sortir de sa paisible retraite, le temps d’une journée,…

6 min.
vaisseau amiral

Je pensais rencontrer quelques difficultés à trouver une telle auto, rarissime sur les routes. Et pourtant voici que j’ai affaire à un club pour le moins dynamique, le Frégate club de France (Fregate-renault.org). Refabrication de pièces détachées, miniatures, sorties régulières, forum actif, j’ai même le choix du modèle. Avant d’attaquer le haut du panier et la Transfluide, pourvue d’une boîte automatique ainsi que d’un gros moteur, je préfère m’initier au monde de la Frégate en commençant par l’entrée de gamme. Une version Affaires, dotée du premier moteur de 2 litres, réputé peu fringant. Rendez-vous donc en Seine-et-Marne, à deux pas de chez moi, pour rencontrer la belle et son propriétaire. Première impression: “Mon Dieu, mais c’est énorme!” Le gabarit de la Frégate en impose, et la place aisément au sommet…

6 min.
l’ascenseur social

La Dauphine, tout le monde (ou presque) la connaît. Mais devant une Ondine, les regards se font plus interrogatifs. Retenez simplement qu’il s’agit de la déclinaison “luxe” de la célèbre Dauphine, gratifiée au passage d’une boîte de vitesses à quatre rapports. L’Ondine, qui figura au catalogue de 1961 à 1962, ressemble diablement à une Dauphine. Elle y ajoute çà et là ce qu’il faut de chromes (la “moustache” est un accessoire d’époque), ce qui lui donne un petit côté chic. De plus près, quelques détails mettent la puce à l’oreille: la teinte bronze Angkor 113 lui est spécifique et l’habitacle est plus richement garni que celui du modèle standard… Rassurez-vous, le moteur, le fameux Ventoux, est toujours installé à l’arrière, où il ne semble pas manquer de place. Les bagages sont…

7 min.
la belle américaine

L’Amérique, l’Amérique, je veux l’avoir et je l’aurai…” “Dis, au lieu de nous soûler toute la journée avec Joe Dassin, la Floride, ça te branche? – Évidemment, pourquoi? – Très bien, tu pars demain… – Ouais! À Miami? – Non, à Vichy. – Haha, très drôle! Et quel est le rapport? – Tu vas essayer une Floride. Une Renault Floride.” Il est vraiment marrant, le chef… En fait, la Floride, je la confonds avec la Caravelle. Pour faire bonne figure face à ce magnifique exemplaire de février 1960, je potasse un peu le dossier. Je vous fais partager mes découvertes: à la fin des années 1950, Renault, qu’on appelle alors la Régie, connaît un joli succès outre-Atlantique avec sa célèbre Dauphine. À tel point qu’en 1957, lors d’une visite de Pierre Dreyfus en Floride, les importateurs locaux et…