ZINIO logo
DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
Auto et Moto
Auto Plus Classique

Auto Plus Classique HS No. 20

Le plaisir de la voiture ancienne à la portée de tous !

Lire plus
Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Societe EMAS
Fréquence:
Bimonthly
Offre spéciale : Économisez 50% sur votre abonnement!
JE M'ABONNE
23.19 CHF11.59 CHF
6 Numéros

dans ce numéro

1 min.
chevrons sur le cœur

Pour terminer en beauté la célébration des 100 ans de Citroën, fêtés tout au long de l’année dans les régions de France, lors des grands salons vintage nationaux (Rétromobile, Automédon, Époqu’auto) et du gigantesque rassemblement de La Ferté-Vidame, Auto Plus Classiques vous propose un best-of de ses essais des productions de la marque aux chevrons. De la mythique Traction de 1938 à la confortable XM V6 de 1998, nos essayeurs vous font partager leurs émotions au volant des 18 Citroën de collection les plus importantes. Découvrez avec eux la musicalité typique du bicylindre à plat, l’originalité du volant monobranche et des commandes satellites, le génie des phares tournants, les audacieux choix techniques du batteur à inertie, des freins inboard ou de l’embrayage centrifuge, la joie de manier l’étrange levier de…

7 min.
citron pur jus

L’expression “dans son jus”, vous connaissez? Cette Traction en est le meilleur exemple. Passionné du modèle depuis sa plus tendre enfance, Serge avait conservé cette 7C dans un coin comme banque d’organes. Puis un jour, voyant que le temps l’avait joliment patinée, il eut l’idée folle de restaurer ses entrailles, sans toutefois toucher aux parties visibles de la carrosserie ni à l’habitacle. Et je ne peux que l’en féliciter. J’aime les autos qui portent les stigmates de leur longue histoire. Elles sont bien plus intéressantes à mon goût qu’une ancienne sur-restaurée, plus belle qu’à l’origine. Mais elles sont beaucoup plus rares. Ici, il n’a pas été question d’un vieillissement voulu et accéléré, comme c’est la mode sur quelques VW de collection. Il a fallu du temps à cette Traction pour que…

6 min.
le tube à idées

Surnommé “Tube” – son prédécesseur s’appelait TUB –, le Type H est tout simplement la première camionnette moderne. Monocoque, traction avant, porte latérale coulissante… Il a imposé des standards dans une catégorie où les véhicules à châssis et coque séparés régnaient jusque-là en maîtres. Un concept si bien né qu’il n’a quasiment pas évolué pendant trente-quatre ans, période durant laquelle il fut largement copié par la concurrence. Ainsi, notre exemplaire du jour, un des tout derniers produits puisque du millésime 1982, est resté très proche du modèle originel. Ici en version fourgon (1 600 kg de charge utile), il se présente dans sa configuration de base. Tube d’aspirine Seul le moteur de 1 911 cm3 et 35 ch du lancement, dérivé de celui de la Traction Avant 11, a laissé place à…

4 min.
2cv la saga d’une quadra

Une voiture pouvant transporter deux cultivateurs en sabots, cinquante kilos de pommes de terre ou un tonnelet à une vitesse maximum de 60 km/h pour une consommation de trois litres d’essence aux cent. Ce véhicule doit pouvoir passer dans les plus mauvais chemins, il doit être suffisamment léger pour être manié sans problème par une conductrice débutante. Son confort doit être irréprochable: les paniers d’oeufs transportés à l’arrière doivent arriver intacts. Son prix devra être bien inférieur à celui de notre Traction Avant. Enfin, je vous précise que son esthétique m’importe peu.” Nous sommes à l’automne 1935. C’est Pierre Boulanger, futur patron de Citroën, qui parle. Il dresse le portrait-robot de la Deuche. Ses mots sont alors sacrément visionnaires. Car, imaginer une auto volontairement rustique, très peu chère et qui…

11 min.
[1949-1970] de a à azam

Avec la 2CV, Citroën pousse les notions de rusticité et d’économie à leur paroxysme. La France rurale a besoin de se déplacer? On n’allait quand même pas la gratifier d’un luxe superflu qui n’aurait fait que grever un prix de vente déjà supérieur au tarif voulu par la direction. Et puis, l’auto est développée sous l’égide des Auver-gnatsde Michelin, chez qui règne un sens aigu de la parcimonie. La chasse au moindre coût est ouverte. On tire à bout portant. Sciemment, tous ceux qui se penchent sur le berceau de la 2CV vont s’acharner à la rendre la moins riche possible. Entorse à ce principe absolu: un second phare lui est octroyé; mais c’est in extremis, quelques mois avant sa présentation officielle. Pour le reste, la future chouchoute des Français…

1 min.
l’original, ou presque

Une AZ ou AZL de 1954 à 1960, 12 ch SAE, 425 cm3, 11 000 € Ce n’est pas qu’avec ses 50 cm3 et ses 3 ch supplémentaires la 2CV soit devenue une bête de course, mais elle semble un peu plus utilisable. Surtout, elle garde ce look inimitable des tout premiers modèles, sans porte de malle. Après, version luxe garnie de chrome (AZL) ou non (AZ), c’est une question de goût, mais avant tout d’opportunité, les Deuche en bon état d’avant 1960 ne courant pas les annonces. PHOTOS: GEORGES GUYOT/CITROËN COMMUNICATION - CITROËN COMMUNICATION/DR - ARNAUD SAUNIER…