DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
Auto et Moto
GP Racing

GP Racing No 23

GP Racing est un magazine exclusivement consacré au sport moto sur piste.MotoGP, Moto2, Moto3, Superbike mondial, Supersport mondial, Endurance et toutes les courses mythiques internationales seront traitées, détaillées et analysées. Vous retrouverez également des sujets techniques, des interviews exclusives, des portraits, des résultats et un peu d’histoire. Tout ce qui fait le sel de la compétition moto! Les petits secrets et les coups d’éclat des grands champions, les choix et les objectifs des dirigeants, les espoirs et les réalisations des équipes techniques, GP Racing vous dira tout.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Editions Lariviere SAS
Fréquence:
Quarterly
Lire plus
Offre spéciale : Économisez 20% sur votre abonnement!
JE M'ABONNE
32.58 CHF26.06 CHF
5 Numéros

dans ce numéro

3 min.
et à la fin

Āl’heure où nous bouclons les dernières pages de ce 23 opus de GP Racing, les informations et les temps officiels qui remontent des deux sessions d’essais MotoGP réalisées en Malaisie (Sepang) et en Thaïlande (Buriram) indiquent avant toute chose que les tendances s’inversent aussi vite que les chronos tombent. En effet, souvenezvous l’année passée… Yamaha, ou plutôt Viñales – jeune remplaçant prometteur de Jorge Lorenzo parti chez Ducati – avait caracolé en tête pendant les essais de pré-saison alors que Honda semblait un peu emprunté, pour ne pas dire perdu… Aujourd’hui, c’est l’inverse. Le premier constructeur mondial paraît serein et confiant du travail accompli par ses équipes, officielles ou « satellites ». Pedrosa a brillé à Sepang (2 temps cumulé) comme sur la piste de Buriram (meilleur chrono), pendant que…

1 min.
grand angle

ROAD RACE Pour s’imposer à nouveau au TT et en courses sur route, Honda a frappé fort en se séparant de la paire John McGuinness (voir p. 021) / Guy Martin, au profit de Ian Hutchinson (à g.) / Lee Johnston. « Hutchy », seul pilote à traiter d’égal à égal avec Michael Dunlop, l’autre ogre de la discipline. ÉCONOME Même le MotoGP peut être amené à faire des économies. Pour preuve, l’état du réservoir de la Honda RC213V de Lüthi pendant les essais de pré-saison qui avait déjà pas mal vécu… EFFICACE Jorge Lorenzo aime la Malaisie. Deuxième en fin d’année 2017 derrière Dovi, le Majorquin s’est adjugé le meilleur temps cumulé de la première séance d’essais 2018 à Sepang. L’officiel Ducati se battra-t-il pour le titre cette année? On l’espère tous!…

3 min.
10 choses à savoir sur nakagami

1 Des débuts précoces Comme beaucoup de champions, Takaaki Nakagami savait à peine marcher qu’il grimpait déjà sur une moto. Le natif de Chiba roulait en pocket bike à l’âge de 4 ans et gagnait immédiatement trois titres d’affilée. Il est aussi devenu le plus jeune pilote de mini-bike à l’âge de 9 ans avant de s’engager en 125 cm à 12 ans! 2 Première tardive Nakagami a eu du mal à percer en Grands Prix. Après deux premières saisons moyennes en 125 cm en 2008 et 2009, le Japonais a même dû retourner au Japon (et décrocher le titre en 2011) avant de revenir en championnat du monde Moto2 en 2012. Mais ce n’est qu’en 2016, après 7 podiums et 448 points marqués, que le pilote Honda est enfin monté sur la…

2 min.
en chiffres

324,6 Soit la vitesse maxi enregistrée à Phillip Island en Superbike par Max Biaggi et son Aprilia en 2012. Personne n’a fait mieux depuis. 5 Soit le nombre de rookies qui évolueront en MotoGP cette saison. Franco Morbidelli et Tom Lüthi sur une Honda Marc VDS, Takaaki Nakagami sur la Honda LCR, Xavier Siméon au guidon de la Ducati Avintia et Hafizh Syahrin chez Yamaha Tech3. 1996 Brembo a remporté toutes les courses de la saison chaque année depuis 1996, (22 saisons au total). Le fabricant italien équipe aujourd’hui la totalité du plateau MotoGP. 3 C’est le nombre de tours qu’il a fallu à Marc Marquez pour battre le record du circuit de Buriram jusque-là détenu par Jonathan Rea en Superbike sur une piste qu’il découvrait… 1’58’’830 Jamais personne n’était allé aussi vite sur deux roues à Sepang. Avec…

4 min.
syahrin en motogp

Hafizh Syahrin a décroché le gros lot. Alors que le pilote malaisien pensait s’engager cette année pour sa 5 saison en Moto2, il évoluera finalement en MotoGP, sur l’excellente Yamaha du team Tech3. Une nouvelle qui n’est pas une surprise tant « Pescao » a impressionné pour ses débuts sur la M1 en Thaïlande. 22 sur la feuille de temps après seulement trois jours au guidon d’une MotoGP, Syahrin n’était surtout qu’à 1,7 seconde du meilleur temps de Dani Pedrosa et a séduit son futur team manager, Hervé Poncharal. « Il a franchement fait un superbe travail, il a progressé à chacune des journées et il finit à seulement 1,7 seconde du meilleur, sachant qu’il est loin d’avoir atteint son plein potentiel. Je suis vraiment bluffé! En plus, c’est quelqu’un…

1 min.
gp racing aussi sur la toile!

Depuis 2012, GP Racing fait la part belle aux coulisses des Grands Prix avec des reportages inside, des décryptages, des focus techniques, des portraits ou des rencontres, le tout sur un papier de qualité, en kiosques tous les 3 mois. Un rendez-vous incontournable pour tous les fans de Grands Prix qui pourront désormais étancher leur soif d’infos au quotidien avec l’arrivée de GP Racing sur Internet. Tout l’univers du MotoGP y est traité en temps réel pour ne rien manquer de l’actu sportive et porter un oeil encore plus affûté sur les reportages de fond de votre magazine. Un site où vous retrouvez également les plus beaux clichés du photographe officiel de GP Racing sur les courses, mais aussi les célèbres débriefs de notre reporter, Michel Turco, à qui vous…