DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
Auto et Moto
L'auto-Journal

L'auto-Journal No. 1067

Apprécié pour l’expertise et la précision de ses tests et comparatifs, l’Auto Journal fait référence en matière d’essais. Il s’adresse aux amateurs de technologies et de belles mécaniques.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Societe EMAS
Fréquence:
Biweekly
Lire plus
JE M'ABONNE
42.10 CHF
26 Numéros

dans ce numéro

2 min.
le ciel est bleu…

Les “Bleus” ont eu chaud. Et nous avec. Même si, à l’heure d’écrire ces lignes, nous ne savons pas quel est le résultat d’Alpine aux 24 Heures du Mans, la marque dieppoise vient sans doute de remporter sa plus éclatante victoire : l’assurance de sa survie. La résurrection de la petite marque sportive avait été longue, tortueuse, incertaine. Relisez à l’occasion l’excellent livre de Bernard Ollivier, le patron de l’époque (Alpine, la renaissance) qui en raconte les rebondissements. Mais la nouvelle A110, universellement acclamée pour son agilité et l’enthousiasme qu’elle génère au volant, a fini par voir le jour. Dans la foulée, elle a connu deux années de succès commercial, amplement mérité. Et puis, le soufflé est retombé. Tous les passionnés semblaient avoir été servis, et les chiffres de production…

1 min.
ça vous a fait réagir…

Connaissant bien le monde Porsche, je pense que des informations clés auraient dû compléter votre essai de la Taycan. Pour un moteur électrique, tout dépend de la tension et de l’intensité, tous deux générant un échauffement qui endommage le moteur à un certain niveau. Les 680 ch de la Taycan Turbo ou les 761 ch de la Taycan Turbo S ne peuvent ainsi être générés que pendant 2,5 secondes avant d’atteindre une température critique. En outre, la puissance nominale des moteurs n’est obtenue que sur 10 secondes. D’autre part, en dessous de 30 % de charge, la puissance diminue puisque la tension de la batterie est plus faible. Christophe Sadrin Ces données très intéressantes, si elles sont avérées, sont malheureusement inaccessibles aux journalistes. Les Taycan figurent cependant parmi les rares voitures électriques…

1 min.
invincible armada

Porsche est la marque la plus titrée au Mans, avec 19 victoires absolues, la première remontant à 1970. Pour célébrer les cinquante ans de cette grande première… et souligner la persistance de ses efforts dans la Sarthe, le constructeur de Stuttgart a apporté au Mans six voitures ayant remporté l’épreuve : 917 K 1970 et de 1971, 936 de 1981, 962 C de 1987, 911 GT1 de 1998 et la 919 hybride de 2017. Seul – gros – regret : pour raisons sanitaires, personne à part le photographe n’a pu profiter de la vision (ni du bruit) de cette invincible armada revenue sur le lieu de ses exploits.…

4 min.
second souffle

Face-à-face dans le même coloris Gris Platinium, sobre et élégant, les deux “demi-générations ” du best-seller des SUV français révèlent au premier coup d’œil des personnalités très différentes. C’est impressionnant de voir comment un gros restylage (face lift en anglais, littéralement un lifting) peut remodeler la personnalité d’une auto et lui donner un vrai coup de jeune. Les phares plus acérés donnent un regard mieux affirmé avec les doubles projecteurs à LED (sur toute la gamme, full LED en GT et GT Pack). Les antibrouillards remplacés par une fonction intégrée aux phares permettent de laisser la vedette aux feux de jours en forme de crocs, qui font office de clignotants. Ils sont en série sur toute la gamme mais la partie dans les projecteurs ne sera illuminée qu’en haut de…

1 min.
l’avis de l’auto-journal

Visuellement, la mutation est réussie, offrant un coup de jeune au 3008 pour affronter ses rivales, et se démarquer de son redoutable petit frère, le 2008. Dommage que les budgets pour ce restylage n’aient pas permis de mieux revoir l’intérieur, comme le système d’info-divertissement, critère fort important et ici, trop daté. Ce qui n’empêche pas les prix de base de flamber de 28 150 à 31 050 € minimum en l’absence de version Access, mais au fil de la gamme, selon les modèles, les prix varient en plus ou en moins.…

17 min.
dossier suv les conquérants de 2021

Les lauréats de L’Auto-Journal L’industrie automobile est confrontée à un sacré dilemme. D’un côté, elle est pressurisée par les normes de plus en plus drastiques d’émissions polluantes, de l’autre, elle doit répondre à la forte demande d’une clientèle avide de silhouettes hautes, typées SUV, pas franchement idéales pour atteindre le premier objectif. Mais cette industrie est la principale responsable de cette envolée du marché des SUV qui devrait atteindre 40% des ventes en Europe cette année. C’est bien elle qui a poussé le concept SUV sur le devant de la scène au début des années 2000, avec notamment une certaine BMW X5 qui a allumé la mèche déposée là par d’autres constructeurs… La folie pour ces engins aux gabarits surélevés n’est pas près de s’éteindre. Les constructeurs tirent un bénéfice financier…