DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Actualité et politiques
L'ExpressL'Express

L'Express No.3547

Chaque semaine, vous retrouvez les grands thèmes de l’ACTUALITE politique, économique, sociale et culturelle DECRYPTES en toute indépendance par de grands EDITORIALISTES reconnus dans leur domaine d'expertise. Des grands dossiers, des enquêtes exclusives et des reportages inédits redonnent du SENS à l'actualité et vous permettent de mieux COMPRENDRE le monde actuel.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Groupe Express Roularta
Lire pluskeyboard_arrow_down
Offre spéciale : Économisez 50% sur votre abonnement!
JE M'ABONNE
43.17 CHF25.90 CHF
26 Numéros

DANS CE NUMÉRO

access_time2 min.
impasse francoallemande à la commission

Cherche président désespérément… A l’issue d’un sommet de deux jours, les 20 et 21 juin à Bruxelles, les chefs d’Etat et de gouvernement européens n’ont pas réussi à s’entendre sur le nom du futur patron de la Commission européenne ni sur les autres « top jobs » européens (voir ci-contre). Les dirigeants doivent se réunir à nouveau le 30 juin, avant la session inaugurale du Parlement européen, prévue le 2 juillet. Les trois prétendants à la succession de Jean-Claude Juncker ont été éliminés. Exit le favori, l’Allemand Manfred Weber, soutenu par le Parti populaire européen (PPE, centre droit), mais aussi le Néerlandais Frans Timmermans, candidat de la gauche, et la Danoise Margrethe Vestager, chef de file des libéraux-centristes. Aucun ne fait consensus. Et maintenant ? A Bruxelles comme ailleurs, les décisions importantes nécessitent…

access_time1 min.
on en parle

Comment fonctionne la désignation d’un(e) président(e) de la Commission européenne ? Celui ou celle qui succédera le 1er novembre à Jean-Claude Juncker doit obtenir une double majorité, celle de 21 des 28 dirigeants européens, puis le vote d’au moins 376 voix au Parlement européen. Pourquoi le processus pose-t-il problème ? Depuis l’entrée en vigueur du traité de Lisbonne, en 2009, le Conseil européen doit « proposer » un candidat en « tenant compte » des résultats des élections européennes. Or certains dirigeants, tel Emmanuel Macron, refusent que les chefs de liste désignés par les partis (« Spitzenkandidaten ») soient d’emblée prétendants. Quels sont les autres postes à pourvoir ? L’accord sur la présidence de la Commission conditionne les autres nominations: la présidence du Conseil, celle du Parlement, ainsi que le poste de chef de la…

access_time3 min.
les exclusifs

Drôle d’endroit pour une rencontre « Qui c’est, celui-là ? »: le 19 juin, le secrétaire national du PCF, Fabien Roussel (photo), ne remet pas son collègue LR de Haute-Marne, François Cornut-Gentille. A Saint-Denis, le lancement de la campagne appelant à un référendum d’initiative partagée (RIP) contre la privatisation d’Aéroports de Paris réunit élus de gauche et de droite. Organisateur de la réunion, le député PCF Stéphane Peu rafraîchit la mémoire de Roussel. En 2018, Cornut-Gentille a signé un rapport, unanimement salué, sur l’état des services publics en Seine-Saint-Denis. T. Du. LFI contre les… punaises de lit Le 28 juin, La France insoumise lancera une campagne d’information contre les punaises de lit. A Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne) et à Marseille – où 12 écoles sont contaminées par ces parasites –, les militants dispenseront aide et…

access_time1 min.
jeremy hunt, la girouette qui ne fait pas le poids

Près de trois ans après le référendum sur le Brexit, les députés conservateurs britanniques ont désigné l’actuel secrétaire d’Etat des Affaires étrangères, Jeremy Hunt, comme l’adversaire de Boris Johnson dans la course au poste de nouveau chef de gouvernement du Royaume-Uni. Les 160 000 membres du Parti conservateur départageront les deux finalistes d’ici à la fin juillet, mais le suspense est proche de zéro quant à l’issue du processus. Car Hunt pâtit d’une impopularité certaine dans les rangs de son mouvement: le patron du Foreign Office, lointain deuxième, a obtenu 77 voix, contre 160 pour son imprévisible rival, tenant d’un Brexit dur. Face à l’ancien maire de Londres, le chef de la diplomatie compte sur son image de « garçon sérieux », qui lui vaut d’être caricaturé en steward de British…

access_time1 min.
du sang artificiel pour les robots

A l’avenir, les robots n’auront peut-être plus besoin de batterie, évitant ainsi à leur propriétaire de perdre du temps à les recharger. Une équipe de plusieurs chercheurs américains vient en effet de mettre au point un poisson mécanique propulsé par un fluide capable de stocker de l’énergie (photo). Certes, l’autonomie de l’engin – trente-six heures environ – peut encore être améliorée, de même que sa vitesse (0,2 cm par seconde). Cependant, son efficacité dépasse de loin celle d’un automate comportant une batterie. Grâce à son sang artificiel, qui s’inspire des organismes vivants, le poisson robot gagne en légèreté. Ainsi, il a besoin de stocker trois fois moins d’énergie pour fonctionner, estiment les chercheurs, qui viennent de publier les résultats de leurs travaux dans la revue Nature.…

access_time1 min.
les 12 travaux de jean-bernard lévy

« Hercule », c’est ainsi que serait surnommé en interne le plan de sauvetage concocté pour EDF par son PDG Jean-Bernard Lévy. Hasard ou pas, l’entreprise est comme le Titan Atlas, qui portait la voûte céleste sur ses épaules et que le demi-dieu grec est venu relayer. Lestée de 33 milliards d’euros de dettes, EDF doit trouver des dizaines de milliards pour entretenir les centrales nucléaires vieillissantes, mener à bien le chantier de l’EPR de Flamanville (Manche), qui vient d’être encore une fois retardé, tout en investissant le plus possible dans les énergies renouvelables. La solution imaginée par le patron ? Couper l’entreprise en deux, avec une filiale détenue à 100 % par l’Etat pour s’occuper du nucléaire, des barrages et du transport de l’électricité, et une autre qui serait…

help