DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Actualité et politiques
L'ExpressL'Express

L'Express No.3560

Chaque semaine, vous retrouvez les grands thèmes de l’ACTUALITE politique, économique, sociale et culturelle DECRYPTES en toute indépendance par de grands EDITORIALISTES reconnus dans leur domaine d'expertise. Des grands dossiers, des enquêtes exclusives et des reportages inédits redonnent du SENS à l'actualité et vous permettent de mieux COMPRENDRE le monde actuel.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Groupe Express Roularta
Lire pluskeyboard_arrow_down
Offre spéciale : Abonnez-vous et obtenez 1 ans de numéros anciens GRATUITS! Les numéros gratuits, seront livrés 72 heures après l’achat.
JE M'ABONNE
43.07 CHF
26 Numéros

DANS CE NUMÉRO

access_time1 min.
on en parle

Les prix de l’essence à la pompe peuvent-ils grimper ? Oui. Certes, le coût de la matière première « pétrole » ne représente que 40 % du prix de l’essence, le reste étant pris par les taxes. Les prix à la pompe pourraient tout de même renchérir de 4 à 5 centimes. Est-ce grave pour la croissance ? Pas tant que ça… Nos économies sont moins dépendantes de l’or noir que lors des deux premiers chocs pétroliers. Pour chaque euro de PIB produit dans le monde, on consomme près de 2 fois moins de pétrole qu’en 1973. Ce coup de chaud sur les cours du pétrole peut-il accélérer la transition énergétique ? C’est tout le paradoxe ! La remontée des cours peut inciter les compagnies pétrolières à relancer des projets rendus moins rentables ces dernières…

access_time2 min.
le tour du monde revue de presse

Non, Cameron ne regrette rien Voilà trois années qu’il a quitté la scène politique, anéanti par le vote en faveur du Brexit de juin 2016. L’ex-Premier ministre du Royaume-Uni David Cameron sort de son silence dans le Times (le 14 septembre), alors qu’il publie ses Mémoires : « Tous les jours, j’y pense, à ce référendum, confie-t-il. Ainsi qu’à notre défaite et à ses conséquences. » David Cameron avoue avoir été « profondément déprimé » après la consultation, qui lui a valu un sevrage forcé du pouvoir. Pour autant, il n’exprime aucun regret et considère qu’il fallait en passer par là. Il craint cependant les conséquences d’une sortie sans accord de l’Union européenne. « J’espère vraiment que cela n’arrivera pas, indique-t-il. Je m’inquiète désespérément de ce que réserve l’avenir. » Il…

access_time1 min.
un cheminot pour les cheminots

Après des mois de rumeurs et de tergiversations, l’Elysée a tranché. C’est l’actuel patron de Keolis, une filiale de la SNCF, qui a été proposé à la tête de l’entreprise ferroviaire. Jean-Pierre Farandou (photo), Bordelais de 62 ans, amateur de vin et de rugby, « a une parfaite connaissance de tous les métiers et de tous les rouages de la SNCF », souligne un cadre maison qui l’a longtemps côtoyé. Un parcours sans fausses notes. Son seul échec ? Le refus de l’Arafer, le gendarme du rail, de le nommer à la tête de SNCF Réseau en 2016. Poste finalement obtenu par Patrick Jeantet qui, ironie de l’histoire, se retrouve finaliste malheureux à la succession de Guillaume Pepy. Jean-Pierre Farandou est un esprit libre, loin du profil de l’apparatchik. «…

access_time1 min.
irène frachon, le calme après l’alerte

Elle est celle par qui le scandale du Mediator est arrivé. Il y a bientôt dix ans, Irène Frachon (photo) a obtenu, à la seule force du poignet, l’interdiction de cet antidiabétique des laboratoires Servier en révélant qu’il était source de graves lésions cardiaques. Mais avoir la peau de ce coupe-faim accusé d’avoir causé 2 100 décès n’était qu’un début. A l’heure du procès pénal de cette affaire – ouvert depuis le 23 septembre –, la pneumologue du CHU de Brest espère des sanctions importantes contre le groupe pharmaceutique. C’est une audience hors norme, qui réquisitionne pendant six mois toute une aile du tribunal de Paris : 40 prévenus, 2 000 parties civiles, 350 avocats… « Je suis soulagée, profondément heureuse que ce procès se tienne enfin », confie-t-elle, après…

access_time3 min.
la france au cœur de la politique italienne

Autant le Brexit peut lasser par ses rebondissements tragiques, autant le spectacle de la politique italienne reste un exemple de comédie indépassable. Après avoir occupé la direction du Parti démocrate (PD) durant quatre ans, jusqu’à la défaite électorale de 2018, exercé les fonctions de président du Conseil (2014-2016), facilité le rapprochement plus qu’incongru de sa formation avec les populistes du Mouvement 5 étoiles (M5S) au sein de la coalition gouvernementale dirigée par le pâle Giuseppe Conte, l’ancien maire de Florence Matteo Renzi poursuit sa course. Il vient de quitter subitement le PD pour fonder son propre courant, Italia Viva, qui n’a d’autre finalité que de porter ses ambitions personnelles. C’est a priori étonnant de la part de celui qui avait fortement pesé sur les siens, il y a quelques semaines à…

access_time3 min.
justice : le retour des vieux démonsd

On croyait le débat derrière nous. Dans l’ensemble des démocraties, et en France en particulier, les principes d’indépendance et d’impartialité des juges ont rang constitutionnel. L’accès à un tribunal ainsi que le droit à un procès équitable sont considérés comme la preuve, en même temps que la garantie, d’un Etat qui impose et s’impose à lui-même le respect du droit, c’està-dire d’un Etat de droit. Mais il aura suff de quelques jours pour que ces certitudes volent en éclats. Patrick Balkany, condamné à de la prison ferme avec mandat de dépôt; Richard Ferrand, mis en examen; Jean-Luc Mélenchon, devant le tribunal correctionnel de Bobigny; la programmation du procès des époux Fillon; la relaxe de deux « décrocheurs » du portrait du président de la République; l’enquête administrative visant un magistrat par…

help