menu
close
search
DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUEMAGAZINES
CATÉGORIES
SÉLECTION DU JOUR
DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Actualité et politiques
Le PointLe Point

Le Point

14 novembre 2019

L'hebdomadaire français d'information de référence.Avec rigueur, conviction et ouverture, Le Point analyse et prolonge en toute indépendance l'actualité politique, économique, sociale et culturelle en France et dans le monde.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
SEBDO
Lire pluskeyboard_arrow_down
JE M'ABONNE
64.61 CHF
26 Numéros

DANS CE NUMÉRO

access_time4 min.
la marche funèbre de la gauche bigote

Si la gauche française fait de plus en plus penser aux morts-vivants des films d’horreur, c’est parce que, depuis quelque temps, une partie non négligeable d’elle renie son histoire et piétine ses valeurs. Incarnation de la laïcité pendant des générations, la voici désormais enclouée dans la religiosité, la cagoterie. Imagine-t-on Jaurès, Clemenceau, Guesde défiler au milieu des curés, des ostensoirs et des encensoirs, pour dénoncer une législation liberticide, avant l’adoption de la loi de 1905 séparant les Eglises et l’Etat ? Que leurs prétendus héritiers – les Mélenchon, Autain, Hamon – se commettent aujourd’hui avec l’islam le plus obscurantiste, c’est bien la preuve que cette gauche a la tête à l’envers. Après les grenouilles de bénitier, voici venu le temps des pigeons de tapis de prière. A l’appel, entre autres, du très…

access_time3 min.
vestager, macron et le mythe du « sperme royal »

Qui peut sauver l’Europe ? Avec ses déclarations fracassantes à The Economist sur l’air de «réveillezvous ! », Emmanuel Macron a confirmé qu’il était le seul chef d’Etat européen à promouvoir l’Union comme une puissance apte à se mesurer aux Etats-Unis et à la Chine. De manière aussi spectaculaire, en tout cas. Car il existe une figure européenne, redoutée tant sur le continent que dans le monde : elle se nomme Margrethe Vestager. Commissaire à la Concurrence depuis cinq ans, elle est reconduite – fait rare – dans ses fonctions et hérite en plus de la responsabilité du numérique. Ces dernières années, elle a administré à Google et à Facebook des sanctions en milliards d’euros, jusqu’à en devenir la bête noire. Elle indispose Donald Trump au plus haut point et tient tête…

access_time3 min.
alexandre stavisky, commissaire européen

Après une longue réflexion, ayant sollicité les conseils de mes proches comme ceux de mes lointains conseilleurs, j’ai pris ma décision : je proposerai ces prochains jours M. Alexandre Stavisky à la candidature au poste de commissaire européen. Il s’agit d’un choix audacieux, mais n’est-ce pas sur l’audace que mon jeune parti et moi avons remporté les dernières élections présidentielle et législatives ? Je n’ignore pas que règne autour de M. Stavisky, dont je m’honore d’être l’ami depuis qu’au ministère des Finances j’ai suivi ses débuts prodigieux dans le monde de l’argent, un climat de suspicion, voire d’hostilité. Que n’a-t-on entendu à son sujet, de la part de journalistes venimeux, sans qu’on ait trouvé la moindre somme litigieuse dans les comptes d’Alexandre ou dans ceux de celui qu’on a appelé,…

access_time4 min.
l’erreur comptable de macron

«Un chef, c’est fait pour cheffer », disait Jacques Chirac. Son successeur actuel à l’Elysée brûle du désir de « cheffer » l’Union européenne. Mais, s’il veut parvenir à ses fins, Emmanuel Macron doit être perçu comme crédible par ses pairs. Il vient pourtant de se tirer une balle dans le pied en prétendant s’affranchir des contraintes budgétaires européennes. L’ambition du président de la République de diriger l’Europe transparaît dans l’interview fracassante qu’il vient d’accorder à l’hebdomadaire britannique The Economist. Sa sortie sur la « mort cérébrale » de l’Otan à la suite du désengagement américain, son souhait impérieux d’un « réveil » de l’Europe, son objectif de « faire venir les Allemands » à sa position volontariste, sa main généreusement tendue à la Russie… tout cela témoigne d’une ambition charpentée…

access_time4 min.
platini, zlatan et le nobel d’économie

A 64 ans, Michel Platini n’a rien perdu de sa fibre d’attaquant. Invité de France Info pour la promotion de son livre « Entre nous » (L’Observatoire), il a cherché à perforer le cosmopolitisme financier du Paris-Saint-Germain et a frappé de volée contre l’argent-roi dans le football: « Aujourd’hui, vous achetez tous les meilleurs joueurs et vous gagnez. Tout est basé sur la richesse. » L’ancien maître à jouer de l’équipe de France semble avoir oublié qu’il fut lui-même un des précurseurs de ce « foot business» quand, en 1982, la Juventus Turin le fit venir de Saint-Etienne à prix d’or, en lui offrant 1 million de francs de salaire annuel. « Platoche» devrait au contraire se réjouir de cet afflux d’argent et d’investisseurs qui témoigne de l’extraordinaire engouement populaire,…

access_time5 min.
la démocratie ingouvernable

Trente ans après la chute du mur de Berlin, la démocratie affronte sa crise la plus profonde depuis les années 1930. Sur le front extérieur, elle se trouve sur la défensive, face aux démocratures et aux djihadistes, qui la désignent comme leur ennemie. Sur le front intérieur, elle est minée par la paralysie des institutions qui la rend ingouvernable, nourrissant les populismes. Les guerres sans fin ont désormais pour pendant les élections sans fin. L’Espagne a connu, le 10 novembre, sa quatrième élection législative en quatre ans. Pas plus que les fois précédentes, elle n’est parvenue à dégager une majorité en faveur de Pedro Sanchez. En revanche, elle acte la fin de la transition démocratique qui débuta en 1976. La stabilité politique est désormais compromise par la réactivation des clivages de…

help