DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Science
Les Cahiers de Science & VieLes Cahiers de Science & Vie

Les Cahiers de Science & Vie

HS - La cathedrale Notre-Dame de Paris

Tous les deux mois, Les Cahiers de Science & Vie vous proposent 100 pages d'histoire des civilisations anciennes.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Societe Mondadori Magazines France
Lire pluskeyboard_arrow_down
JE M'ABONNE
39.02 CHF
8 Numéros

DANS CE NUMÉRO

access_time1 min.
éditorial

Depuis plus de 15 ans, notre publication « Les Cahiers de Science & Vie » rend compte des travaux de scientifiques de tous horizons cherchant à mieux connaître notre passé, les modes de vie, les savoirs et les techniques de ceux qui nous ont précédés. A ce titre, nous avons eu l’occasion à maintes reprises d’éclairer nos lecteurs sur les secrets des bâtisseurs de cathédrales. Les meilleures de nos pages sont ici rassemblées au sein de ce numéro hors-série. Notre-Dame de Paris y occupe une place toute particulière. Toutes furent écrites avant le terrible incendie du 15 avril au soir qui a ravagé la majeure partie de sa toiture, eu raison des 500 tonnes de bois de chêne et des 250 tonnes de plomb de la deuxième flèche édifiée par…

access_time18 min.
l’ensemble cathédral de maurice de sully

À la croisée du transept s’élance, à 90m du sol, la flèche. Elle fut reconstruite sur le modèle de l’ancienne (XIIIes.) par Viollet-le-Duc (1859).L’île de la Cité offre au milieu du XII siècle l’aspect de nombre d’autres villes du nord de la France. Elle est enfermée par l’enceinte romaine qui subsiste encore en grande partie. À l’intérieur, elle abrite à l’ouest l’ancien palais réaménagé peu à peu par les souverains qui se sont succédé depuis que Clovis a désigné Paris comme capitale de son jeune royaume; à l’est, la ville sainte implantée au milieu du IVe siècle en respectant en partie la topographie antique. Entre les deux, une population active s’est pliée aux différentes contraintes et a petit à petit renouvelé les constructions romaines au profit d’un habitat adapté aux…

access_time2 min.
des hommes pour concevoir

Le maître d’ouvrage peut être un roi, un noble ou un dignitaire de l’ÉgliseBâtir (au Moyen Âge), c'est rassembler autour d'un projet des idées, des hommes et des matériaux pour ce qui donnera lieu à un chantier. » Et en premier lieu, ces hommes sont ceux qui ont conçu l’idée du futur édifice: les maîtres d’ouvrage. Personnage important, il peut être un roi, un noble ou encore un religieux. Maurice de Sully est celui qui lance les travaux de Notre-Dame vers 1160; Eudes de Sully lui succède en 1196 et continue sur la lancée de son prédécesseur. Guillaume d’Auvergne prendra sa suite et imposera, lui, sa patte à la construction. Le maître d’ouvrage est donc le commanditaire, celui qui va veiller à trouver des fonds, aplanir les difficultés administratives; c’est…

access_time2 min.
la main à la pâte

Carriers, porteurs, tailleurs, sculpteurs, maçons… Autant de professions qui travaillent de concert. (La construction d’une cathédrale.) (RAFFAEL-LEEMAGE / SELVA-LEEMAGE)Les métiers du bâtiment sont alors très hiérarchisés mais aussi très spécialisésPour réaliser au mieux les désirs du commanditaire et réaliser les plans de son architecte, des cohortes d’ouvriers plus ou moins formés sont recrutées. Les métiers du bâtiment, très hiérarchisés et spécialisés, aident le maître d’oeuvre à organiser rationnellement son travail: un carrier n’est pas un tailleur de pierre, qui n’est pas plus un maçon qu’un sculpteur; de la même façon qu’un menuisier n’est pas un charpentier, qui n’a luimême rien d’un couvreur… À côté des deux grands corps de métiers, la maçonnerie et la charpenterie, d’autres existent qui sont moins omniprésents et interviennent de façon ponctuelle, sans d’ailleurs que cela…

access_time6 min.
notre-dame du lutétien

La construction de Notre-Dame de Paris a commencé il y a environ 45 millions d’années…À cette époque géologique (qualifiée plus tard de lutétien par les scientifiques qui l’avaient étudiée dans la région de Paris), une mer chaude et peu profonde recouvrait l’Île-de-France. Se déposèrent alors une trentaine de mètres de sédiments dont 25 m de calcaire reposant sur des argiles et de la craie. Mais seuls 5 à 7 m de ces calcaires étaient utilisables pour la construction. C’est dans ces couches que Maurice de Sully allait puiser pour bâtir sa cathédrale…Ces calcaires du lutétien ne sont pas uniformes: ils se présentent sous forme de lits d’épaisseur variable et se caractérisent aussi par des différences notables de résistance, de dureté, d’apparence. On ne pouvait donc les employer indifféremment. Des études…

access_time1 min.
des pierres peintes

Loin de la blancheur immaculée que nous leur connaissons aujourd’hui, les pierres de la façade de Notre-Dame (tout comme l’intérieur) étaient peintes de couleurs éclatantes: des rouges vifs, des bleus, des verts… Bernard Fonquernie, architecte en chef des monuments historiques, en donne une explication très simple: « Ces statues polychromes étaient autant de messages destinés au peuple qui les regardait: elles devaient donc se voir de loin. » On a plusieurs preuves de cette polychromie: d’abord les têtes provenant de la galerie des rois de Juda, retrouvées en 1977. D’autres petites traces de peinture ont subsisté dans les angles des murs. Bernard Fonquernie a retrouvé des textes qui corroborent ses propres observations, comme ce témoignage du XV siècle où un évêque arménien en voyage à Paris décrit une façade et…

help