ZINIO logo
DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
Culture et Littérature
Lire

Lire No.480

Chaque mois, découvrez dans LIRE toute l'actualité des livres et des écrivains. Entretiens, dossiers thématiques, extraits de nouveauté et critiques, avec LIRE, vous vivrez plus passionnément votre amour de la littérature.

Lire plus
Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
EMC2
Fréquence:
Monthly
Offre spéciale : Économisez 40% sur votre abonnement Zinio avec le code: BLACK2020
JE M'ABONNE
24.04 CHF
5 Numéros

dans ce numéro

4 min.
l’édito

Des livres aux airs de médicaments Et si James Brown était devenu le maître à penser de l’édition internationale? On se référera ainsi à l’une de ses plus célèbres chansons, trouvant un parfait écho sur certains rayons de librairies : I Feel Good. Le mot est lancé, et même si l’anglicisme en agacera plus d’un, le feel good (terme largement usité, hélas sans équivalent français aussi efficace) semble être devenu un ticket gagnant, désignant là les livres dont on dit qu’ils « font du bien ». L’expression peut sembler déconcertante, tant chaque ouvrage provoquera un effet différent d’un individu à l’autre. Telles des firmes pharmaceutiques, les maisons d’édition produiraient-elles des livres aux airs de médicaments pour soigner les maux des lecteurs? C’est en tout cas le but affiché de tous ces…

3 min.
courrier des lecteurs

Un amour croissant Après mon rituel du petit-déjeuner qui consiste à vous lire, j’ai eu l’envie de vous écrire. Mon jeu matinal est d’essayer de reconnaître la plume des différents chroniqueurs, je vous suis fidèlement depuis longtemps. Et, ce matin, je voulais adresser des mots d’admiration à M.Louis-Henri de LaRochefoucauld qui manie la plume tel un fleuret, surtout lorsqu’il décide d’égratigner certains livres ou écrivains. Ça touche, ça pique, ça saigne parfois, mais ça réveille la littérature assurément. Peu importe, laissons la critique s’exprimer. Je me régale de sa virtuosité entre deux tartines. Longue vie au magazine Lire à qui j’aurais bien suggéré de remplacer les deux points par un point d’exclamation. Lire! Lire ! Lire ! Alain Gardiennet Personne n’est (im-)parfait Cher M. Dewaele, J’ai trouvé judicieux, intéressant et drôle votre propos…

3 min.
il suffira d’un signe

Chers lecteurs, c’est avec beaucoup de tristesse et de regrets que je vous annonce qu’il n’y aura pas de billet ce mois-ci.Tant que je n’aurai pas terminé mon prochain livre, je ne saurais me dissiper. Comment entamer une histoire nouvelle quand on n’a pas encore trouvé les derniers mots de la précédente ? Il y a là un chevauchement indigent pour l’esprit. Hélas, je suis perplexe, doit-on écrire les derniers mots ou les derniers signes? Mon ordinateur est une machine à calculer : 140 000 mots face à 700 000 signes. De David ou de Goliath, lequel des deux fera pencher la balance du signifié ? Lorsque j’écris, je pense en mots, ces êtres de noblesse ; mon éditeur, lui, compte en signes. Le vil comptable, l’affreux décortiqueur! Les mots sont…

2 min.
yánis varoufákis

Ils ne sont pas si nombreux, les émissaires politiques amoureux de moto qui, loin des codes vestimentaires traditionnels, se rendent dans des congrès en blouson de cuir, sans cravate et avec un sac à dos. Telle est l’image médiatique souvent véhiculée par Yánis Varoufákis, charismatique ministre grec des Finances du gouvernement Tsípras, qui défraya la chronique lors du conflit qui l’opposait à la Commission européenne et à l’Eurogroupe au sujet de la dette grecque. Un conflit tant économique que diplomatique et, plus généralement, humain, qui déboucha sur un référendum, le 5 juillet 2015, qui portait sur le projet d’accord proposé par les institutions de la troïka, et sur la démission de Varoufákis. De cette expérience, l’économiste de Syriza tira un ouvrage à succès, Conversations entre adultes. Dans les coulisses secrètes…

1 min.
en bref…

LE CHIFFRE 100 000 Voici le prix, en euros, que devront payer les fans de la star barbadienne de la chanson, Rihanna, s’ils souhaitent s’offrir son nouveau livre. Cette autobiographie inédite, constituée de plus de 1 000 photos et modestement intitulée The Rihanna Book, se décline en trois éditions, chacune vendue avec son présentoir. Si la version la plus « simple » s’élève à (seulement) 165 euros, la version Ultra Luxury Supreme, avec son présentoir en marbre de 907 kilos et son prix de 100 000 euros, n’est, elle, pas à la portée de n’importe qui. LA PHRASE « C’est la vision de la littérature la plus déprimante que j’ai jamais lue. » Ces commentaires sévères d’Arnaud Viviant au Masque et la Plume, en septembre dernier, à propos du roman d’Olivier Adam Une partie de…

4 min.
à la recherche des textes perdus

C’en est presque vexant pour les auteurs de la rentrée : Valentine Goby, Laurent Binet, Cécile Coulon, Aurélien Bellanger et les autres ont tous sorti leur nouveau livre sans vraiment faire de remous. Il a fallu qu’une morte revienne d’outretombe pour qu’il y ait un peu d’agitation. Mi-septembre, les éditions Plon ont ainsi créé la polémique en publiant Même Frédéric Beigbeder a usé du goudron et des plumes contre sa « romancière préférée » Les Quatre Coins du cœur, un inédit de Françoise Sagan tiré à 100 000 copies et vendu à 14 000 exemplaires les quinze premiers jours – chiffre qui a dû faire des envieux parmi nos contemporains. Là où elle est, Sagan était sans doute ravie de choquer à nouveau. Les critiques littéraires lui sont en effet tombés dessus…