ZINIO logo
DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
Culture et Littérature
Lire

Lire No. 489

Chaque mois, découvrez dans LIRE toute l'actualité des livres et des écrivains. Entretiens, dossiers thématiques, extraits de nouveauté et critiques, avec LIRE, vous vivrez plus passionnément votre amour de la littérature.

Lire plus
Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
EMC2
Fréquence:
Monthly
JE M'ABONNE
24.04 CHF
5 Numéros

dans ce numéro

2 min.
l’édito

Pour beaucoup, il aura été la toute première fois – ou presque. Combien sommes-nous en effet à avoir été, adolescents, sensibilisés à la poésie par les vers d’Arthur Rimbaud ? La grâce de sa plume, son côté frondeur et sa vie tumultueuse ont constitué sa légende, qui nous touche particulièrement à l’âge dit ingrat et nous reste en mémoire toute notre vie. Il est ainsi toujours intéressant de replonger dans son œuvre, dont la richesse paraît plus grande encore avec les années, et qui ne s’est jamais démodée. Pour toutes ces raisons, nous rendons aujourd’hui hommage au créateur du Bateau ivre, à travers un dossier adressé aussi bien à ceux qui en ont quelques souvenirs lointains qu’à ceux qui connaissent sur le bout des doigts la moindre de ses rimes. La…

16 min.
« la mort est ce qui, doublant la vie, permet de vivre vraiment »

LE LIVRE. On la rencontre à Paris, entourée des tableaux de sa mère, de son père, de ses propres toiles également. Chez la philosophe Barbara Cassin, académicienne depuis 2018, la mémoire familiale se dévoile sur les murs. Impossible de ne pas les mettre aujourd’hui en résonance avec son nouveau livre, au titre aussi beau que mystérieux, emprunté à Rimbaud : Le Bonheur, sa dent douce à la mort. Autobiographie philosophique. C’est que, après avoir consacré sa vie d’intellectuelle à l’étude du langage, à la philologie, à la pensée antique et à la traduction, Barbara Cassin a décidé de se raconter. Le livre est passionnant, à la fois érudit et profondément humain. On y croise les grands esprits qui ont jalonné la vie de l’auteure : ses meilleurs professeurs, dont Jean Beaufret,…

1 min.
bio-bibliographie

1947 Naissance à Boulogne-Billancourt. Pendant ses études de lettres et de philosophie, elle travaille déjà comme traductrice. Elle soutient en 1974 sa thèse sur un petit traité pseudo-aristotélicien contenant le Traité du non-être de Gorgias. 1984 Barbara Cassin est recrutée par le CNRS. Spécialiste des penseurs de l’Antiquité et de psychanalyse, cette passionnée de philologie montre, au fil de ses recherches, un grand intérêt pour le langage, la spécificité des langues et de la traduction. 2018 Le 3 mai, elle est élue à l’Académie française, devenant la neuvième femme à siéger sous la coupole. Six ans plus tôt, elle a été honorée par la même institution en recevant, pour l’ensemble de son œuvre, le Grand Prix de philosophie.…

1 min.
le coup de love de claire chazal

LE DIABLE ET L’AVOCATE « Le seul réel dans l’art, c’est l’art. » Voilà la phrase de Paul Valéry que Nathalie Rheims place en exergue de son vingt et unième livre. Il a pour titre ROMAN, en lettres capitales, pour entretenir le suspense et brouiller les pistes. Mais, très vite, les choses s’éclairent : l’auteure veut parler du réalisateur Roman Polanski et, surtout, de son œuvre. S’il n’est présent que par son prénom, c’est pour mieux nous faire comprendre qui fut ce petit garçon survivant du ghetto de Cracovie, qui, après le destin tragique réservé à Sharon Tate, sa compagne d’alors, assassinée par les membres d’une secte, deviendra l’idole de Hollywood. Le sort s’acharne, et, pour Nathalie Rheims, une évidence s’impose : le diable, ce Méphistophélès qui orne la couverture du…

2 min.
fabrice caro est-il doué pour tout?

Fabrice Caro peut être heureux. À peine sorti, son troisième roman, Broadway, qui narre la crise existentielle d’un père de famille décidant de quitter femme et enfants pour vivre son rêve de comédie musicale à Broadway, est un succès public et critique. Après le singulier Figurec et l’excellent Le Discours – qui ne quitte pas le classement des meilleures ventes en poche depuis des mois –, l’écrivain ausculte de nouveau, dans cette fable acide, l’homme moderne et ses turpitudes. On y retrouve ce même goût pour l’absurde et les situations gênantes qui font le sel de ses bandes dessinées. Car Fabrice Caro n’est pas qu’homme de lettres: sous le nom de Fabcaro, il dessine aussi les névroses de monsieur Tout-le-monde. Souvenez-vous du génial Zaï zaï zaï zaï. C’est encore le…

6 min.
tu seras écrivain, mon fils…

Comme une extension du domaine des familles, trois primo-romanciers français vont, en cette rentrée, chercher à se faire un prénom, puisque l’on connaît déjà leur patronyme. Ce sont Juliette Adam (Tout va me manquer, Fayard), fille des écrivains Karine Reysset et Olivier Adam, Marius Jauffret (Le Fumoir, Anne Carrière) et Jonathan Werber (Là où les esprits ne dorment jamais, Plon). Essayiste et philosophe médiatique, Raphaël Enthoven s’est déjà forgé un prénom, mais citons tout de même son (faux) premier roman et (vraie) confession familiale : Le Temps gagné (L’Observatoire). Ajoutons-y l’Américain Joe Hill, fils de Stephen King, avec son Carrousel infernal (JC Lattès), et l’on trouvera un intérêt supplémentaire à cette liste : quelques-uns de ces ouvrages offrent un regard actuel sur une histoire ancienne. Celle des écrivains de père…