ZINIO logo
DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
Culture et Littérature
Lire

Lire No. 490

Chaque mois, découvrez dans LIRE toute l'actualité des livres et des écrivains. Entretiens, dossiers thématiques, extraits de nouveauté et critiques, avec LIRE, vous vivrez plus passionnément votre amour de la littérature.

Lire plus
Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
EMC2
Fréquence:
Monthly
JE M'ABONNE
24.33 CHF
5 Numéros

dans ce numéro

2 min.
l'édito

Il faut savoir écouter les autres pour mieux en faire abstraction et ainsi s’entendre soi. Voyez cette pensée d’Épictète : « L’essence de la philosophie est qu’un homme devrait vivre de manière à ce que son bonheur dépende aussi peu que possible de causes extérieures. » Tiendrait-on, à travers ces quelques mots, un véritable mode de vie ? Quoi qu’il en soit, lors des périodes particulièrement agitées, on a plus que jamais besoin de certaines leçons de sagesse. Pour prendre de la hauteur, de la distance, afin de mieux juger les événements et, peut-être, trouver le sacro-saint bonheur, mot clé de notre époque. Nous vous proposons donc ce mois-ci de replonger dans la pensée des stoïciens, et de retrouver l’essentiel des écrits de Sénèque ou Marc Aurèle, qui ont influencé…

11 min.
« je suis parfois un mystère pour moi-même »

SES ÉCRITS DISENT TOUS L’INCOMMUNICABILITÉ ENTRE LES ÊTRES LE LIVRE. Comme le souligne Philippe Lançon dans une préface à l’œuvre de Peter Handke, le déplacement et le mouvement, thèmes centraux dans l’écriture du Prix Nobel de littérature, sontun « commencement ». C’est encore une fois cette marche, cette fuite qui animent le personnage de La Voleuse de fruits, la dernière fiction de Peter Handke. Alexia, la fugueuse, est jeune, elle a toujours voyagé seule, notamment en Sibérie. Elle parcourt en marchant les forêts, les champs et les routes départementales qui séparent la région parisienne de la Picardie. De chaque arbre, de chaque brin d’herbe ou de chaque habitant rencontré, l’auteur fait une description minutieuse et nous propose une perception personnelle. Le nouveau roman, c’est certain, a construit Peter Handke depuis son…

1 min.
bio-bibliographie

1942 Naissance de ce fils d’une Autrichienne d’origine slovène, et d’un soldat allemand. Après la publication de son premier roman, Les Frelons, en 1966, il choisit de se lanceren littérature, entre fictions, pièces de théâtre et essais. 1987 Sortie des Ailes du désir de Wim Wenders, dont il a signé le scénario. Peter Handke avait déjà travaillé avec le cinéaste sur des films comme Faux mouvement. Il a aussi réalisé deux longs-métrages pour le cinéma: La Femme gauchère et L’Absente. 2019 L’écrivain reçoit le prix Nobel de littérature – pour lequel son nom était évoqué depuis longtemps. Mais cette distinction suscite la polémique en raison de ses positions proserbes et de sa présence lors des funérailles de Slobodan Milosevic.…

1 min.
le coup de de claire chazal

RETOUR DE BÂTON « L’Allemagne a une haleine de gouffre », écrivait Thomas Bernhard, qui n’a cessé de s’interroger sur la folie nazie et les traces qu’elle a laissées dans son pays. C’est ce que fait aussi Philippe Claudel dans son dernier livre, Fantaisie allemande. Est-ce parce que l’auteur (Prix Renaudot en 2003 pour Les Âmes grises) est né et vit en Lorraine qu’il s’intéresse à cette nation voisine, au-delà du Rhin, où règne, selon Pierre Mac Orlan, « un air de drame et de mélancolie »? Bernhard et Mac Orlan sont les deux écrivains que Philippe Claudel met en exergue de son ouvrage. En cinq nouvelles, il nous fait réfléchir sur la persistance du mal qui serait constitutif de l’homme. Il ne veut pas revisiter l’Histoire, mais montrer comment elle…

3 min.
handke sur le bout de la langue

L’écriture de Peter Handke concerne chacun, sa langue à la fois simple et inimitable est comme sans précédents, à le lire on a la « sensation vraie » de ne pas être trompé par le langage. Peter Handke écrit là où perception intime et ampleur du monde se rejoignent, il est un géographe voyageur qui rend les lieux accessibles physiquement grâce à la justesse de sa langue musicale et rythmée (Lent retour). Il fait voir ce qu’on a sous les yeux, ce qui littéralement « crève les yeux » et qu’on n’a pourtant jamais vu. Il « détache » le visible du secret des évidences ; à bien des égards, son œuvre se dresse instinctivement contre les idées et les opinons obligées et automatiquement reprises. Ce n’est pas parce que…

3 min.
quel parasite, ce samsa !

— Vous m’entendez ? — Oui, bien sûr. Il pousse un soupir de soulagement. Du moins, c’est ainsi que j’interprète son expiration sonore. — Depuis quelque temps, tout le monde ne comprend pas ce que je dis. J’essaie d’articuler clairement, pourtant. C’est surtout sa voix qui est étrange. Presque inaudible, aiguë et grinçante comme un chant de cigale. Je me résous à ne pas croiser son regard pour la simple raison que je ne vois pas ses yeux. Du moins, j’aperçois un œil craintif dès qu’il tourne la tête sur le côté, ce qui arrive rarement. Le regard d’autrui l’intimide. — Comme tout le monde, j’ai lu votre histoire. — Ne dites pas ça. Mon histoire est de moins en moins lue. — Vous croyez ? — Mon nom ne dit rien à personne ou presque. Gregor Samsa… Si…