探索我的图书馆
新闻与政治
Le Journal du dimanche

Le Journal du dimanche No 3831

Retrouvez tous les dimanches l'actualité nationale et internationale, politique, économique, sportive et culturelle...Le JDD vous permet de revenir sur les événements forts de la semaine, et de découvrir aussi les rendez-vous du week-end à ne pas manquer.

国家:
France
语言:
French
出版商:
Lagardere Media News
出版周期:
Weekly
阅读更多
优惠 Économisez 40% sur votre abonnement Zinio avec le code: DIGITAL40
订阅
¥360.73
50 期号

本期

1
le chef de l’état réfléchit à un report des régionales après la présidentielle

DÉPLACERles électionsrégionales après la présidentielle: Emmanuel Macron y réfléchit. Des présidents de Région ont été approchés par l’Élysée et Matignon pour tester l’hypothèse. Il s’agirait de décaler le scrutin, prévu en mars 2021, le temps de mettre en œuvre une grande loi de décentralisation dont les conseils régionaux seraient partie prenante. Reste à savoir si cela déclencherait une levée de boucliers des intéressés, qui comptent trois candidats potentiels à la présidentielle:Xavier Bertrand (Hauts-de-France), Valérie Pécresse (Île-de-France) et Laurent Wauquiez (Auvergne-Rhône-Alpes). L’idée circule au moment où le réseau Régions de France est engagé dans un bras de fer avec l’État sur le financement de leurs plans de relance, leurs ressources s’étant effondrées avec la crise. « Ils se disent chez Macron qu’ils vont donner de l’argent aux présidents de Région et…

5
macron en trois temps

Que va dire Emmanuel Macron, ce soir à 20 heures, à l’occasion de sa quatrième allocution depuis le 12 mars et le début de la crise sanitaire ? Ne s’agit-il que de clôre cette douloureuse période ? D’aborder les réponses à la grave crise économique et sociale qui s’annonce ? Ou encore, à plus long terme, de dessiner les pistes pour la fin de son quinquennat ? Réponse : tout cela à la fois… « Ça m’étonnerait que le Président prenne la parole de façon solennelle pour n’aborder que le déconfinement », pronostique une ministre, qui s’attend à un « discours passerelle » destiné à sortir de cette « séquence », comme disent les politiques. Un membre du premier cercle confirme : « Il avait besoin d’un temps d’arrêt pour…

2
françois patriat, président du groupe lrem au sénat « philippe a montré qu’il tenait la barre »

« Bernard Cazeneuve aurait sa place au gouvernement » Que dira Emmanuel Macron aux Français ce soir ? Il doit redonner confiance dans l’avenir en dessinant ses priorités. Il faut un rappel à l’unité nationale, qui a fait défaut. Le seul souci de l’opposition était de mettre en place des commissions d’enquête pour pointer là où le gouvernement a failli… Emmanuel Macron doit dire aux Français que nous avons affronté une crise, comme nous avions affronté les guerres par le passé, et que nous sommes capables de la surmonter, à condition de nous remettre très vite au travail et de faire preuve d’unité. L’équipe gouvernementale doit-elle changer ? Je suis un soutien inconditionnel du gouvernement. Aucun ministre n’a démérité. Même ceux qu’on dit fragilisés : je ne vois pas un seul ministre de l’Intérieur…

4
le premier ministre à quitte ou double

On l’a aperçu hier sur un marché du Havre. Le Premier ministre n’y était encore qu’en visite semi-privée, mais il reprendra dans les prochains jours le fil de sa campagne municipale, interrompue le 15 mars par le coronavirus. Alors que le monde politique bruisse de rumeurs sur son avenir à Matignon, Édouard Philippe tourne de nouveau son regard vers son port d’attache, où il est crédité de 53 % des intentions de vote, selon un sondage Ifop publié jeudi dans Paris-Normandie. La veille, dans les couloirs de l’Assemblée nationale, il interrogeait sa colistière, Agnès Firmin-Le Bodo, sur le climat local, souvent tempétueux. Avant le premier tour, entre réforme des retraites et 49-3, ils avaient « le vent de face », reconnaît la députée avant d’ajouter : « Là, on a…

5
remaniement : les confortés, les condamnés

Il y a de la tension dans l’air. Une ministre en témoigne : « Ce n’est pas hyper confortable. » À la veille du premier remaniement d’ampleur de l’ère Macron, l’inquiétude est palpable et les dossiers sont à l’arrêt. « On est tous en train d’attendre », poursuit cette membre du gouvernement. Qui va rester ? Se voir promu ? Perdre son poste ? Revue de détail. Ceux qui devraient rester Le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, n’a que peu de souci à se faire : nommé in extremis en février, un mois avant l’entrée en vigueur du confinement, il en sort conforté. Selon une députée influente, son maintien « est une évidence » : « Il a fait la démonstration de ses capacités techniques, il sait parler…

2
le modem plaide pour une « concertation décentralisée »

Au MoDem aussi, on a des idées pour « l’après ». Le secrétaire général de la formation alliée du parti présidentiel, Jean-Noël Barrot, a envoyé le week-end dernier un document à l’Élysée et à Matignon proposant une méthode pour dessiner la suite du quinquennat : « une concertation ouverte et décentralisée ». Son modèle : le Commissariat général au plan lancé par Charles de Gaulle après la Seconde Guerre mondiale, et ses 18 commissions de modernisation. Le secrétaire général de la présidence, Alexis Kohler, a fait savoir à l’intéressé que ces propositions rejoignaient des « réflexions en cours » à l’Élysée. Le député MoDem imagine « une douzaine de comités décentralisés en Région, au plus près du terrain, réunissant élus, partenaires sociaux, associations ». Auxquels pourrait s’ajouter un collège de citoyens…