探索我的图书馆
新闻与政治
Le Journal du dimanche

Le Journal du dimanche No 3833

Retrouvez tous les dimanches l'actualité nationale et internationale, politique, économique, sportive et culturelle...Le JDD vous permet de revenir sur les événements forts de la semaine, et de découvrir aussi les rendez-vous du week-end à ne pas manquer.

国家:
France
语言:
French
出版商:
Lagardere Media News
出版周期:
Weekly
阅读更多
订阅
¥360.73
50 期号

本期

2
les pièces manquantes de l’enquête libyenne

L’enquête clandestine sur les communications téléphoniques de son avocat n’est pas la seule dont la défense de Nicolas Sarkozy a été privée face aux soupçons qui l’entourent. Dans le dossier du prétendu financement de sa campagne de 2007 par le colonel Kadhafi, trois documents essentiels font toujours défaut : les dépositions de deux anciens hauts dignitaires du régime libyen, Abdallah Senoussi et Baghdadi Al-Mahmoudi, et la déclaration manuscrite de Moustapha Abdeljalil, ex-dirigeant du Conseil national de transition après la chute de la dictature. Selon un rapport du procureur général de Libye adressé le 6 novembre 2017 aux juges français, ces trois hommes ont affirmé que le document à l’origine de l’affaire, publié en 2012 par Mediapart pour étayer un versement occulte de 50 millions d’euros, était un faux. Mais ces…

6
le dossier secret

L’enquête était secrète, ses conclusions ont failli le rester. De 2014 à 2016, dans un cadre procédural douteux et selon des méthodes hautement contestables, le parquet national financier (PNF) a fait effectuer des recherches à partir des relevés téléphoniques de Thierry Herzog, l’avocat de Nicolas Sarkozy. Comme l’a dévoilé jeudi Le Point, ces investigations visaient à identifier un informateur censé leur avoir appris qu’ils étaient sur écoute dans ce qui allait devenir l’affaire « Bismuth » – le pseudonyme au nom duquel était ouverte la ligne qu’ils utilisaient pour se parler. Les documents obtenus par le JDD attestent que la procédure a été maquillée puis artificiellement prolongée jusqu’en 2019 afin de priver l’ancien président d’éléments susceptibles de servir sa défense. Des milliers d’échanges ont été retracés, géolocalisés et disséqués par la…

3
le parquet financier, cible d’investigations tous azimuts

Le document est très attendu. Il devrait être remis cette semaine à la ministre de la justice, Nicole Belloubet, afin d’expliquer pourquoi plusieurs grands avocats parisiens ont vu leurs fadettes examinées par le parquet national financier (PNF) dans la plus grande discrétion, en marge d’une affaire visant Nicolas Sarkozy. Vendredi, la procureure générale de Paris avait été chargée par la chancellerie d’« un rapport circonstancié sur la nature précise des investigations effectuées à la demande du PNF, et notamment sur la modalité des réquisitions effectuées, leur étendue et leur durée ». La garde des Sceaux décidera au regard de son contenu si oui ou non elle ordonne une inspection des services judiciaires. C’est une pluie de plaintes, de rapports, d’enquêtes et de communiqués qui s’est abattue en quelques jours sur le parquet…

4
« l’autogestion des magistrats est à proscrire »

Âgé de 67 ans, Renaud Van Ruymbeke a quitté la magistrature il y a un an et vient d’être entendu par la commission d’enquête parlementaire sur la justice. Au cours des vingt dernières années, il a été au cœur des plus importantes affaires politico-financières. Il livre son diagnostic au JDD. Faut-il supprimer le parquet national financier (PNF), comme le suggèrent des magistrats et le réclament des hommes politiques ? Non. Le supprimer serait une erreur. Créer le parquet national financier a été une bonne décision. Elle a permis de centraliser le traitement des dossiers les plus complexes et de spécialiser des magistrats dans un domaine où l’expertise est nécessaire, notamment lorsqu’on travaille sur les places financières. En outre, les parquets des autres pays européens disposent d’un interlocuteur unique, ça facilite l’échange d’informations…

2
« le pnf est devenu le tribunal des affaires politiques »

L’élu niçois alerte : « La crédibilité de toute l’institution judiciaire est en jeu. » Pourquoi souhaitez-vous la disparition du PNF ? Ce parquet qui se voulait exceptionnel est devenu une juridiction d’exception. Alors que la justice doit être neutre et transparente, elle est aujourd’hui touchée par le poison du soupçon de la politisation. Ce qu’ont subi François Fillon et Nicolas Sarkozy n’est pas conforme à l’idée que je me fais d’une justice équitable, totalement indépendante des pressions et du contexte politique. C’est pourquoi je déposerai demain une proposition de loi pour supprimer le PNF. « C’est un Watergate à la française ! » N’est-il pas possible de le réformer ? Non. Il a été créé après l’émotion de l’affaire Cahuzac pour, prétendument, traiter les délits financiers graves et complexes. Mais dès le début, François…

3
en fuite, takieddine défie ses juges

Condamné le 15 juin à cinq ans de prison ferme dans l’affaire dite de Karachi – des commissions occultes sur la vente de sous-marins au Pakistan liées à la campagne d’Édouard Balladur en 1995 –, Ziad Takieddine est en fuite… mais pas très loin. Absent au tribunal le jour du jugement, l’homme d’affaires franco-libanais est visé depuis par un mandat d’arrêt. La semaine dernière, certains de ses proches le disaient à l’étranger. Mercredi, il s’est confié au JDD via le réseau WhatsApp, sans cacher qu’il se trouvait toujours près de Paris et en affichant une sérénité de façade. « Je n’irai jamais en prison, j’ai 70 ans et j’ai fait appel, ma peine est suspendue », nous a-t-il déclaré. En réalité, son interpellation entraînerait son incarcération immédiate, mais est-il vraiment recherché?…