ENTDECKENBIBLIOTHEKZEITSCHRIFTEN
KATEGORIEN
EMPFEHLUNGEN
ENTDECKENBIBLIOTHEK
 / Filme, TV & Musik
ClassicaClassica

Classica

No.218

Chaque mois, découvrez toute l'actualité de la musique classique au travers de nombreux portraits, reportages, enquêtes et interviews… Un regard neuf sur la musique

Land:
France
Sprache:
French
Verlag:
EMC2
Mehr lesen
AUSGABE KAUFEN
6,40 €(Inkl. MwSt.)
ABONNIEREN
30,30 €(Inkl. MwSt.)
5 Ausgaben

IN DIESER AUSGABE

2 Min.
tout ou rien?

C’est au 1er janvier 2020 que le Centre national de la musique (CNM) tant attendu verra le jour. À l’instar du Centre national du cinéma (CNC), cette entité veut offrir une vision à 360 degrés du secteur musical (dixit le ministère), aider à la création et garantir une meilleure répartition des fonds publics. Mais le projet divise le secteur, qui critique le flou de son financement et son mode de gouvernance, craignant d’avoir affaire à une coquille vide. Comment ne pas partager ses doutes ? Car le CNM brasse large ! Sitôt né, il a déjà tout de ces mammouths dont notre pays raffole. S’y agrégeront le monde de la musique enregistrée, celui de la musique live, ainsi que cinq structures aux missions diverses : le Centre national de la…

1 Min.
classica

Directeur de la publication Frédéric Mériot Directeur de la rédaction Jérémie Rousseau jrousseau@classica.fr Chef de rubrique disques et hi-fi Philippe Venturini pventurini@classica.fr Éditorialistes : Alain Duault, Benoît Duteurtre, Emmanuelle Giuliani, Stéphane Grant,Jean-Charles Hoffelé, Alain Lompech, Éric-Emmanuel Schmitt Grand reporter : Olivier Bellamy Directrice artistique Isabelle Gelbwachs igelbwachs@emc2paris.fr Secrétaires de rédaction Camille Loiseau, Sébastien Cordin Service photo Cyrille Derouineau cderouineau@emc2paris.fr Ont collaboré à ce numéro Jérémie Bigorie, Louis Bilodeau, Jacques Bonnaure, Vincent Borel, Fabienne Bouvet, Olivier Brunel, Marion Carducci, Jérémie Cahen, Cécile Chéraqui, Laure Dautriche, Thomas Deschamps, Michel Fleury, Pierre Flinois, Alexandra Génin, Romaric Gergorin, Aude Giger, Pascal Gresset, Lou Héliot, Jean-Pierre Jackson, Melissa Khong, Tristan Labouret, Stéphanie Lacombe, Aurore Leger, Michel Le Naour, Franck Mallet, Jules Matton, Estelle Murail, Yannick Millon, Emmanuel Reibel, Dominique Simonnet, Sévag Tachdjian, Éric Taver, Marc Vignal Publicité et développement commercial Isabelle Marnier : 01…

2 Min.
l’enfant sauvage

Compositeur des trois précédents longs-métrages de François Truffaut – Baisers volés, La Sirène du Mississipi et Domicile conjugal –, Antoine Duhamel (1925-2014) privilégie ici deux partitions empruntées à Vivaldi pour évoquer le destin de l’enfant sauvage de l’Aveyron. Capturé en 1798 par des chasseurs et exhibé telle une bête de foire (remember Elephant Man de David Lynch !), sourd et muet, il est recueilli par le docteur Itard (premier rôle principal à l’écran pour Truffaut), qui le soigne, lui apprend le langage et l’éduque, non sans difficulté. Afin de traduire le passage du monde « sauvage » à la société des hommes, les objets raffinés que sont les Concertos pour mandoline RV 425 et pour piccolo RV 443, au caractère si enjoué – enregistrés et dirigés à cet effet par…

3 Min.
marronniers de noël

S’il y a des musiques éternelles, il y a des musiques de saison. De même que le printemps apporte les cerises et l’automne les châtaignes, l’hiver fournit les chants de Noël. Quel curieux répertoire! Tels les huîtres, le foie gras, le chapon, la bûche, il comporte une date de péremption. Au-delà de cette limite, il devient indigeste. Pourquoi? Il se compose autant d’œuvres sacrées que d’œuvres profanes, d’œuvres anonymes que d’œuvres signées, d’œuvres anciennes que d’œuvres récentes, depuis Entre le bœuf et l’âne gris du xvie siècle jusqu’au White Christmas du xxe , en passant par l’Adeste Fideles du xviiie ou le Minuit, Chrétiens du xixe . Décembre l’exige puisque le monde chrétien célèbre la Nativité. Or certains chants de circonstance ont su dépasser leurs circonstances, voire surmonter la déchristianisation. Les chants…

5 Min.
spoliations culturelles de l’absence à l’oubli

Juin 1940, les troupes allemandes pénètrent dans Paris. Très vite, Hitler charge un commando d’intervention, l’Einsatzstab Reichsleiter Rosenberg, d’éliminer toute trace de vie culturelle juive en France. Des milliers d’appartements et de maisons sont pillés. Des centaines de milliers d’objets sont expédiés en Allemagne. Œuvres d’art, livres mais aussi quantité d’instruments et de partitions sont confisqués à leurs propriétaires, vendus, détruits ou perdus. Plus de soixante-dix ans après, la question de la provenance de ces œuvres spoliées n’est enfin plus un tabou. Musées, collectionneurs et marchands d’art commencent à s’interroger activement sur les origines de leurs fonds. Ce n’est malheureusement pas encore le cas dans le domaine de la musique, où l’origine de nombreux instruments et partitions reste encore dans l’ombre. Retour sur ce chapitre trop méconnu dans l’histoire de…

1 Min.
œuvre de lumière

Il aura fallu plus de dix ans de recherches à Willem de Vries pour retracer les actions du Sonderstab Musik. Dans son ouvrage pionnier, le musicologue explore les rouages de ce commando d’élite spécifiquement affecté à la saisie du matériel musical. Il brosse un tableau complet de ses actions en France, en Belgique et aux Pays-Bas et retrace l’itinéraire de quelques-uns de ses membres les plus marquants. On apprend notamment que le sinistre Herbert Gerigk, chef du commando musique, a poursuivi sa carrière de critique musical respecté jusqu’à sa mort en 1996. De Vries consacre également un chapitre au compositeur Darius Milhaud et à la pianiste Wanda Landowska. À travers l’exemple tragique de ces deux artistes, il plonge au cœur du mécanisme de la spoliation et en révèle toute l’étendue.…